Blog Notes d'Alain Juppé

Alexandrie

Publié le 29/06/2007 par Alain Juppé

Un ami m’envoie ce beau texte du poète grec (d’Alexandrie), Constantin Kavafis, mort au début des années 30.
J’aimerais vous en faire partager la lecture:

« Quand soudain, aux environs de minuit,
tu entendras passer un cortège invisible,
avec des mélodies sublimes, ponctuées de clameurs –
alors sur ta fortune qui chancelle, sur tes oeuvres
qui ont échoué, les projets de ta vie qui tous
se sont révélés n’être que chimères, ne te lamente pas en vain.
En homme prêt depuis longtemps, en homme courageux,
une dernière fois salue Alexandrie qui s’éloigne.
Surtout ne t’abuse pas, ne t’en va point dire
que ce n’était qu’un rêve, que ton oreille s’est méprise;
à d’autres d’aussi sottes espérances.
En homme prêt depuis longtemps, en homme courageux,
comme il convient à qui pareille cité s’est livrée,
approche-toi résolument de la fenêtre,
et avec émotion, certes, mais sans
les plaintes et supplications des lâches, écoute,
dans une ultime jouissance, les sons inouîs,
les si doux instruments du mystérieux cortège,
et salue-la, cette Alexandrie que tu perds. »

Partager cet article

22 commentaires pour « Alexandrie »
  • Hugues Lemoîne
    Le 15 Juillet 2007 à 19 h 04 min
    Quand on est à la tête de l'Etat ( ... :O)on a le droit de lire de la poésie mais on a nettement moins celui de se laisser aller à la mélancolie qu'elle peut inspirer !

    Hardi monsieur le Maire ... on est pas à la place que vous êtes aujourd'hui ou demain pour se laissser aller au sentiment mais plutôt pour agir !!!

    Mais c'est quand même très réconfortant de savoir que l'homme politique prépondérant de notre ville n'a pas que la couche d'ozone et les élections dans ses pensées et sur son blog !

    Pour rebondir sur ce beau poème je citerai un autre auteur qui disait : "Quand l'oeuvre des meilleurs chefs est achevée, le peuple dit : c'est nous qui avons fait ça". Lao Tseu.

    Bien amicalement.
    Hugues Lemoîne
  • hubert tortes saint jammes
    Le 11 Juillet 2007 à 09 h 54 min
    Cher monsieur Juppé,

    je suis le jeune homme qui porte un projet pour le marché victor hugo. Je vous écris car je tenais à clarifier la situation suite à l'article de sud ouest. Je n'irai personnellement jamais voir l'opposition et je vous assure de mon soutien et de ma plus vive admiration, la journaliste à mis des propos dans ma bouche qui ne sont pas les miens. L'objet du projet est d'être constructif et force de proposition poir vous aider à dynamiser le marché et non pas pour en faire un objet de polémique stérile. Si l'association de commerçant décide d'aller voir l'opposition c'est sa liberté mais ce serasans moi, même si je défends leur cause. J'ai appelé sud ouest pour rectificatif, je vous assure encore une fois que le projet que je vous propose n'est pas folkrorique comme en parle mme bouffault dans son article et il n'y aucune espèce de chantage politique. Personnellement je trouve que vous êtes le meilleur maire que bordeaux n'ai jamais eu, je suis fier de ma ville, fier de mon marché et fier de mon maire! Ma démarche ne vise qu'à sauvegarder le marché victor hugo et ses merveilleux artisans et commerçants pour le plaisr des bordelais.

    Je vous prie de bien vouloir agréer mes sentiments les plus respectueux et mon soutien le plus fidèle.
    hubert tortes saint jammes
  • Louis Aldama-Larre
    Le 04 Juillet 2007 à 13 h 58 min
    Alexandrie : magnifique texte de symboles et de poésie pure.

    En moins poétique certes mais néanmoins plus concret et pragmatique dans le combat quotidien de nos compatriotes:

    ¨la politique la plus coûteuse, la plus ruineuse, c´est d´être petit¨ Charles de Gaulle.

    Louis Aldama-Larre
  • javotte nancy
    Le 02 Juillet 2007 à 06 h 28 min
    Vraiment désolée de ne plus vous savoir au gouvernement. Bordeaux vous devra sa révolution urbaine et son inscription au patrimoine. Merci et bravo !
    javotte nancy
  • elsa lermontov
    Le 02 Juillet 2007 à 00 h 38 min
    Il a raison ,( comme moi , avec mes élèves ), de croire qu'il peut y avoir une compréhension , une intelligence des textes, par la force des mots par la force de l'intelligence des textes .
    M'étonnent pas ces phénomènes -là et pourtant vous êtes un politique!
    Mais la rumeur raconte que vous êtes cultivé et avez quelques erzats d'humanité ! Des failles dans votre politicude!
    Elsa
    NB:N'attendez pas trop de mansuétude de ma part : Camus vient de mourir , puis René Char , tout ça après la mort de la mère de Romain Gary ..c'est grave ça : n'attendez pas trop de pitié de ma part concernant votre triste sort de Maire de Bordeaux : vous l'avez voulu , tant pire pour vouïu!
    elsa lermontov
  • Dan Masbou
    Le 02 Juillet 2007 à 00 h 38 min
    Difficile de participer à un blog pour dire sa grande admiration pour l'homme sensible et talentueux que vous êtes.
    Cependant,Battez-vous Monsieur!..peut-être et même sûrement avec plus de... GNAC!.
    Vos blogs sont plein de très beaux textes, HOURRAH est bien le terme identifié à la Victoire..mais de nos jours..qui dit encore Hourrah pour exprimer la violence de cette joie de vaincre? Plus les nouveaux guerriers de la polique hélas!. le Dire Frontal le Dire Vrai sont devenus nécessaires,c'est une question de survie politique.
    Avec tout mon soutien. Bien sincèrement.
    Dan
    Dan Masbou
  • Isaac Woerlen
    Le 29 Juin 2007 à 23 h 57 min
    Cher monsieur,

    Quand la fortune sourit même l’insensé sait être heureux. Ca ne fait pas de lui un homme, et encore moins un homme d’Etat.
    L’adversité forge le caractère de celui qui espère.
    L’épreuve est l’exercice qui donne à l'homme sa sagesse.

    Je vous apprécie pour ce que vous êtes ;
    comptez-moi parmi ceux qui vous soutiennent.

    Un jour vous chercherez des talents,
    C’est avec plaisir que je mettrai le mien à votre service.

    Cordialement,
    Isaac Woerlen

    Isaac Woerlen
  • Patricia Heitz
    Le 29 Juin 2007 à 22 h 14 min
    Monsieur Juppé,

    Juste un petit mot pour vous apporter mon soutien. Pas politique puisque mon coeur est à gauche et je vote toujours en ce sens. Mais humainement, je vous apporte mon soutien. Je suis franco-canadienne et je suis retournée vivre au Québec il y a 5 ans. J'ai donc suivi votre venue ici puis votre départ en France et les élections qui s'y sont déroulées...et j'avoue être consternée par les basses attaques dont vous (et tant d'autres) ont été victimes...Vous voyez, je ne suis pas d'accord avec la majorité des idées que l'UMP amènent...les idées, le programme me posent un problème, pas les personnes qui les avancent. Certains diront que c'est la même chose, pour moi, il n'en est rien. J'ai de très bons amis qui ont une vue complétement différente de la mienne et quel enrichissement!!! Ce n'est pas ça la démocratie? être capable de vivre les uns à côté des autres sans se menacer continuellement? Bien sûr nous avons tous nos limites; les miennes étant celles des extrêmes avec lesquelles je ne peux transiger. Mais franchement, ne pouvons nous pas, à défaut de s'apprécier tous, d'au moins se respecter?

    Je suis socialiste mais j'ai des amis umpistes, modemistes, verts; je suis péquiste et j'ai des amis libéraux, conservateurs, verts,... et si vous saviez comme nos soupers sont intéressants!

    Je vous respecte monsieur Juppé, comme je respecte tous les politiciens qui donnent tant d'heures de leur vie à faire fonctionner nos pays.
    Patricia Heitz
  • chantal fratti
    Le 29 Juin 2007 à 21 h 12 min
    Novembre 1994, sous un petit crachin d'automne vous avez fait un rêve...Ce rêve est aujourd'hui une extraordinaire réalité reconnue comme un élément du patrimoine mondial par l'unesco...C'est à vous, initiateur de ce projet que j'adresse en priorité mes remerciements dans l'espoir que la joie, la fierté des bordelais, qui vont résonnées dans notre belle ville ce week end, vous insufle un nouvel allant... "Nulle pierre ne peut être polie sans friction, nul homme ne peut parfaire son expérience sans épreuve"(confucius) Le 10 et le 16 juin sont derrière nous...d'autres rêves peuvent devenir réalités ...
    chantal fratti
  • Christian de Barillon
    Le 29 Juin 2007 à 20 h 10 min
    Cher ami;

    Nous comprenons tous, vos moments de profonde tristesse, que vous partagez avec Isabelle .
    Heureusement votre courage et votre regard positif (rue Buffon), nous rassurent ;
    On vous doit la superbe promotion de Bordeaux , au Patrimoine de l'Unesco .

    Bravo , courage , confiance ; Les bordelais vous apprecient , meme s'ils sont parfois tres ingrats .
    Christian de Barillon
  • Laurent Bazin
    Le 29 Juin 2007 à 19 h 17 min
    Merci de ce partage littéraire, plein de sens... Clin d'oeil d'un Ulysse qui n'aurait jamais réussi a rentrer vivre auprès des siens (au sommet de l'Etat) mais ne manque ni de sagesse ni de raison...

    Lorsque vous étiez venu quelques jours avant le second tour sur le plateau matinal de itélé je me souviens que vous étiez offusqué de nous voir évoquer une possible défaite et son coût politique.

    - "Pourquoi toujours voir les choses en négatif?" m'avez-vous dit.

    Parce que c'était une question, la suite l'a prouvé.

    Mais aussi, je le confie, parce que c'est ainsi que l'on nous elève. Nous apprenons a être froids et impitoyables.

    Je souhaites pouvoir un jour reprendre plus paisiblement, le fil de cette discussion. Après Ulysse, Ariane... Sans doute est-ce de bonne guerre.
    Laurent Bazin
  • Francis Cruse
    Le 29 Juin 2007 à 17 h 51 min
    Bravo ! et merci pour cette superbe promotion de Bordeaux dont vous êtes l'artisan.
    Francis Cruse
  • marie-christine M.
    Le 29 Juin 2007 à 16 h 32 min
    Très beau poème, mais Bordeaux n'est pas perdue pour vous, Monsieur Juppé, son classement par l'unesco est la preuve brillante de tout ce que vous et votre équipe avez entrepris et réussi pour la ville. Il reste encore beaucoup à faire, et vous allez prouver aux bordelais qu'ils sont capables, avec vous, d'aller encore plus loin. Hourrah à vous...
    marie-christine M.
  • CHAMPUY Françoise
    Le 29 Juin 2007 à 14 h 48 min
    Monsieur le Maire,

    La défaite du 10 juin est très injuste ...

    Mais le classement de Bordeaux dans le patrimoine mondial représente à mes yeux une belle revanche.

    Je suis très fière de vous.

    Les Bordelais doivent se mobiliser pour garder un homme de votre envergure.

    Recevez, Monsieur le Maire, mes sincères remerciements.
    CHAMPUY Françoise
  • Marilyn Nakache
    Le 29 Juin 2007 à 14 h 30 min
    Monsieur Juppé, vous n'avez rien perdu, mais pouvons-nous en dire autant ?

    J'espère que l'avenir nous permettra de vous retrouver, toujours empli de cet idéal de service qui vous anime, mais qui, il faut bien le dire, n'est plus tellement d'actualité !

    Ne nous dites pas adieu, ce n'est qu'une éclipse.
    Marilyn Nakache
  • Patrick DARROT
    Le 29 Juin 2007 à 14 h 28 min
    Ma réaction est certes tardive, mais elle en est pas moins sincère.
    Comme vous, comme beaucoup de bordelaises et de bordelais, comme beaucoup de nos concitoyens, j’ai ressenti une immense déception le 17 juin dernier, à l’annonce des résultats de l’élection législative. De l’incompréhension aussi car j’y croyais, même si je pressentais que ça allait être serré.
    Ainsi va la vie, maintenant on regarde devant, et bien que léognanais depuis deux ans, je suis fier de vous savoir aux commandes de ce Bordeaux que j’aime tant. J’espère que les conditions seront réunies pour que vous puissiez exercer longtemps encore vos talents au service de cette ville, et à d’autres niveaux également.
    J’ai connu Bordeaux il y a vingt cinq ans, j’habitais à ce moment sur le Bassin d’Arcachon, et y venir était une vraie corvée. Aujourd’hui quel plaisir, quel bonheur, et quelle fierté de faire découvrir cette ville magnifique en se promenant le long des quais ou sur les nombreux espaces piétonniers.
    Je n’étais malheureusement pas présent à la fête du fleuve, car j’étais de service, en temps que pilote d’hélicoptère dans un Samu, mais je suis certain que ces quelques jours ont été extraordinaires, malgré les caprices de la météo.
    Et j'apprends aujourd'hui que Bordeaux est désormais inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO. Merci et félicitations pour toute votre action, passée et à venir.
    Oui je disais pilote d’hélicoptère, et j’ai eu l’honneur d’assurer certains de vos déplacements, comme commandant de bord Super Puma à Villacoublay, lorsque vous étiez Premier Ministre.
    J’ai beaucoup d’admiration pour vous Monsieur Juppé, et je vous adresse mes respectueuses salutations.

    Patrick DARROT
  • Pierre Volut
    Le 29 Juin 2007 à 14 h 12 min
    N'ayez crainte, monsieur Juppé, personne ne vous souhaite de crever. Surtout pas de crever un pneu de votre superbe bicyclette... Profitez donc de vos temps libre pour parcourir votre belle ville en pédalant. Et si vous allez à Alexandrie, une petite pensée pour Cloclo...
    Pierre Volut
  • Frabcoise Macabéo
    Le 29 Juin 2007 à 13 h 56 min
    Quel beau poême qui vous ressemble dans la manière que vous vivez votre succès... Merci de nous l'avoir donné à méditer chacun...
    Profitez bien cependant de votre bonheur, bien mérité, Dimanche, qui est aussi celui des bordelais qui vous entoureront... et de ceux qui le partageront de tout coeur de loin...
    Bordeaux est uniq, Alain
    Et maintenant en route pour la Capitale Européenne de la Culture en 20013...
    "Salue-la cette Alexandrie que tu perds"... Bien amicalement
    Frabcoise Macabéo
  • geneviève cazenave
    Le 29 Juin 2007 à 13 h 48 min
    Très fière pour ma ville,très heureuse pour vous Mr Juppé qui vous etes tant battu pour elle (si ingrate parfois!).Cela redonne du baume au coeur! Y aurait il donc encore une certaine justice sur cette planète!!Vive vous ! Vive Bordeaux!
    geneviève cazenave
  • Bill Clinton
    Le 29 Juin 2007 à 12 h 20 min
    vive la poesie
    Bill Clinton
  • Joël SOLARI
    Le 29 Juin 2007 à 09 h 52 min
    Monsieur le Maire,

    C'est un très beau texte, mais Alexandrie n'est ni la France et encore moins Bordeaux ! Je sais que vous souffrez de tous les problèmes que vous avez vécu ces derniers temps. Aussi je voudrai vous citer une phrase de Conficius " Notre plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de nous relever chaque fois que nous tombons " !

    Nous avons besoin de vous et la victoire que vous même et votre équipe avez obtenu pour Bordeaux démontre que votre implication personnelle pour cette ville est remarquable et doit vous permettre de voir l'avenir avec sérénité.

    Bien à vous,

    Joël SOLARI
    Joël SOLARI
  • I. A.
    Le 29 Juin 2007 à 09 h 33 min
    Question: ces deux villes Alexandrie et Venise ont-elles un point commun?
    I. A.

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux