Blog Notes d'Alain Juppé

Apprendre à vivre

Publié le 06/03/2006 par Alain Juppé

Comme vous l’avez sans doute noté, je suis moins présent depuis quelques semaines sur ce blog-notes. Entre mes cours, mes conférences, les contacts que je noue ici, mes travaux personnels, j’ai du mal à dégager le temps nécessaire. Et comme je ne veux pas dévier de la règle que je me suis fixée depuis le début et qui est de tout faire moi-même sur ce blog… je lève un peu le pied. Mais je continue à vous lire. De votre côté, continuez à me faire part de vos réflexions, si vous le voulez bien.

« Apprendre à vivre » : c’est le beau titre du dernier livre de Luc Ferry. C’est un livre de philosophie. Mais un livre de philosophie pas tout à fait comme les autres.
L’auteur s’astreint à parler le langage de chacun d’entre nous -la langue française tout simplement- et non point le jargon du spécialiste (qu’il est pourtant). Résultat: un texte lumineux, qui ne tombe à aucun moment dans les facilités de la vulgarisation mais qui emporte son lecteur dans le cours d’une histoire passionnante: celle des grands moments de la pensée universelle, depuis les fondations posées par les Grecs, « inventeurs » de la philosophie, jusqu’à la « déconstruction » des Modernes, en passant par la victoire du christianisme, et la révolution humaniste.
C’est le genre de livre dont la lecture vous donne, quelques heures, le sentiment d’être intelligent. On devrait le conseiller à tout « honnête homme », comme on disait au XVIII°siècle, et, bien sûr à nos lycéennes et lycéens.
Mais il y a plus que la fulgurance de l’intelligence. Il y a surtout les questions de fond que l’homme ne cesse de se poser depuis des millénaires: celles de la connaissance, de la vérité, de la morale et, par dessus tout du salut.
Pour Luc Ferry, il n’y a pas de réflexion philosophique digne de ce nom qui puisse éluder la question existentielle de notre destin d’être fini, c’est-à-dire mortel: précisément celle du salut.
Je vous laisse découvrir ou redécouvrir les réponses qu’au fil des générations, les hommes ont tenté d’apporter.
Je voudrais me borner à citer ici quelques phrases, à connotation plus politique, tirées du chapitre « Après la déconstruction », qui suit la magistrale présentation que Ferry donne de la pensée de Nietzsche :
« Le risque est donc grand qu’une poursuite indéfinie et inlassable de la déconstruction n’enfonce désormais une porte trop largement ouverte. Le problème n’est plus, hélas, de briser encore les pauvres « pieds d’argile » de malheureux idéaux que nul ne parvient plus à percevoir tant ils sont devenus fragiles et incertains. L’urgence n’est certes plus de s’en prendre à des « pouvoirs » désormais introuvables tant le cours de l’histoire est devenu mécanique et anonyme mais au contraire de faire surgir de nouvelles idées, voire de nouveaux idéaux, afin de retrouver un minimum de pouvoir sur le cours du monde. Car le vrai problème n’est certainement pas qu’il serait secrètement guidé par quelques « puissants », mais au contraire qu’il nous échappe désormais à tous, puissants compris. Ce n’est plus tant le pouvoir qui gêne, que l’absence de pouvoir – de sorte que vouloir déconstruire encore et toujours les idoles, chercher pour la nième fois à renverser le Pouvoir avec un P, ce n’est plus tant oeuvrer à l’émancipartion des hommes que se rendre involontairement complice d’une mondialisation aveugle et insensée. »
A méditer…
06/03/06

Partager cet article

13 commentaires pour « Apprendre à vivre »
  • MICHEL PAPON
    Le 13 Mai 2006 à 17 h 48 min
    J AIS LU DANS UN MAGAZINE QUE VOUS AVIEZ DECLARE AU CANADA QUE LES FRANCAIS NE TRAVAILLAIENT PAS ASSEZ ???
    MONSIEUR JUPPE AFIN D ETRE JUGE ET PARTIE.
    HABITER EN HLM AU SMIC PENDANT 2 ANS.
    IL EST FACILE POUR TOUS LES NANTIES DE
    JUGER AINSI.
    MAIS AVANT DE PORTER DES JUGEMENTS DE CET ORDRE IL FAUDRAIT PARTICIPER.
    VOUS ET TOUTELA CLASSE POLITIQUE.
    PLUS DE CUMUL MANDATS LIMITES DANS LE
    TEMPS AINSI VOUS POURREZ JUGER.
    MICHEL PAPON
  • pierre giret
    Le 12 Mai 2006 à 20 h 48 min
    je suis entrain de lire comme vous le livre de Luc Ferry, et je suis complètement d'accord avec vos commentaires, j'aurais tellement aimé qu'on m'explique la philo comme ça en terminale.
    pierre giret
  • BRIGITTE DUMONT
    Le 09 Mai 2006 à 20 h 06 min
    votre retour est attendu et je ne comprends pas que vous n'ayez plus envie de vous battre pour la France cela ne vous ressemble pas.Vous êtes le mediateur ideal.
    cordialement
    B.DUMONT
    BRIGITTE DUMONT
  • AbdoulKarim Kotondi
    Le 08 Mai 2006 à 13 h 22 min
    Monsieur le Premier Ministre,
    J'ai eu l'occasion de suivre sur France 2 un reportage sur votre séjour à Québec, auprès de l'ENAP. J'ai moi-même été formé par le "moule" Québécois pour avoir été boursier de l'ACDI. J'ai gardé un bon souvenir de la Belle Province (HEC Montréal, UQAM et UQAC) dans laquelle j'ai passé 8 ans. Je ne peux qu'admirer votre courage et votre faculté d'adaptation. J'ai eu l'impression d'assister à l'un de vos cours.
    Quelque soit la suite que vous donnerez à votre carrière, je vous prie de recevoir mes encouragement les plus sincères.
    Respectueusement.
    A. Karim Kotondi, M.Sc.
    B.P. 10802
    Niamey (NIGER)
    AbdoulKarim Kotondi
  • Guillaume Chartrain
    Le 18 Mars 2006 à 20 h 37 min
    Bonjour M.Juppé,
    je suis étudiant en maitrise de science politique, actuellement en échange à l'Institut Quebecois des Hautes Etudes Internationales de Quebec où je suis les enseignement de la maitrise en études interntionales.
    Ma question concerne le CPe qui fait tant parler en France. Je conste que les pays européens auxquels on a tendance à faire référence aujourd'hui pour leur fléxibilité sont également ceux qui ont le plus fort taux de criminalité. je pense au Royaume Uni ou ce taux est supérieur a 130/1000 et le Danemark avec un taux de criminalité supérieur à 105/1000 soit plus de 30points d'écart avec la France, et Copenhague est aujourd'hui l'une des capitales européennes ou ce taux est le plus élevé.
    Hors la politique de l'emploi doit viser à moyens termes la réduction de la pauvreté à laquelle on associe souvent sans doute trop) la violence et la criminalité.
    Je en saurais de faire de lien de causalité entre taux de criminalité et fléxibilité dans les politiques du travail mais je pense que ces points méritent d'être connu et soulevé avant de mettre en avant un soit disant "modèle sociale danois".

    Je vous remercie, Monsieur le Premier Ministre, pour votre attention.

    Chartrain Guillaume
    Guillaume Chartrain
  • Franck Scherer
    Le 18 Mars 2006 à 15 h 47 min
    Un petit message au moment ou se joue la credibilite du gouvernement, de son action et surtout de la democratie en France. Je ne doute pas un instant que vous suiviez malgre votre eloignement ce moment charniere...

    Autrement dit la voix contestaire de la rue va-t-elle une fois de plus faire plier une decision votee par le parlement ? La democratie se decline-t-elle dans les sondages ou dans les urnes ?

    Petite anecdote : j'etais invite a l'ambassade de France de Singapore Lundi soir dernier car Monsieur JF Cope y faisait une derniere halte apres 4 jours de voyage en Asie.
    Son discours a ete celui d'un homme apparamment conscient de la place de la France dans le monde, face aux puissances asiatiques. Pas de langue de bois bien sur (puisque pas de journalistes) et une volonte affichee pour maintenir le CPE. Dixit "en tant que porte-parole du gourvernement, je peux vous dire ici que nous resterons inflexibles sur le CPE". Dont acte.

    C'est en ce moment que je verifierai encore une fois si le courage politique et plus encore celui d'assumer pleinement ses convictions existe encore dans notre monde politique francais.

    Et je souhaite vraiment que la decision des parlementaires francais reste souveraine.
    Que les personnes manifestent si le CPE est une echec dans 6 mois ne me choquera pas evidemment mais le bon vieux reflexe francais qui consiste a crier avant d'avoir mal est decidement bien ancre.

    Bien cordialement de Singapore,

    Franck

    Franck Scherer
  • Pierre COSTEDOAT-LAMARQUE
    Le 18 Mars 2006 à 15 h 46 min
    On aurait aimé avoir ton point de vue sur la crise.
    Dommage!
    Amitiés.
    Pierre COSTEDOAT-LAMARQUE
  • Karim Bihi
    Le 18 Mars 2006 à 15 h 19 min
    Monsieur,

    Alors que le débat sur le CPE fait rage, nous serions curieux de connaître votre point de vue dès lors que le parallèle entre la mobilisation sociale de 1995 et celle de ces derniers jours apparaît de plus en plus évident. Les journeaux parlent d'ailleurs de 'syndrôme Juppé'...

    Salutations distinguées
    Karim Bihi
  • Nicolas R.
    Le 18 Mars 2006 à 03 h 58 min
    Bonjour, je suis un Français émigré au Québec depuis 8 ans. Je suis de Paris avec un petit tour de deux ans à Bordeaux, quand vous étiez maire.

    J'Ai toujours été pas mal de gauche, j'ai même participé activement aux manifestations de l'automne 95 contre votre gouvernement. En fait, je ne vous aimais pas. Mais en lisant votre blogue, je me rends compte à quel point la distance est grande entre l'image médiatique d'une personne et son expression "de première main" sur Internet.

    En vous lisant, je vous trouve profondément humain et touchant (dans le sens positif du terme), et je suis ravi de voir qu'un ancien premier ministre suit la même démarche que moi en immigrant au Canada - j'entretiens bêtement l'idée que vous aurez plus d'influence que moi pour expliquer aux Français certaines leçons qu'on peut tirer de l'exemple québécois.

    Débarquer au Québec, ça force l'humilité et ça nous confronte à nous-mêmes. Ça nous fait aussi comprendre un peu ce que vivaient les immigrés en France.

    En tout cas, tout ça pour dire que je vous trouve sympa et que je n'aurais jamais pensé dire une chose pareille. :)



    Nicolas R.
  • Judith Simeone
    Le 18 Mars 2006 à 02 h 14 min
    Demain , je serai à la manif contre le CPE , vous y serez ?
    Zut , j'oublie toujours que vous êtes si loin de moi !
    Pourtant on se ressemble : vous êtes un humaniste ,2 -3 petites idées vous animent- comme moi- vous voulez l'égalité des chances vous etes persuadé q'une société qui ne respecte pas ses ainés et qui détruit sa jeunsse est unesociétédécadante.je n'ai pas eu le temps de lire votre pensum hagiographique de Luc Ferry .
    Comment êtes vous tombé si bas ? Lui , ça s'explique : le pov' chou il a raté son virage existentiel !
    Il est en train de refaire les papiers -peints de son placard!
    Erreur de breushing : tout l'monde s'en fout , à part TF1, Delarue ou autre nain de jardin !
    "What the use" de votre article ? Sincèrement , vous l'admirez , steu Ferry là ?
    "chacun ses trucs'" mais franchement , s'il vous faut témoigner d'une grande admiration pour de belles personnes qui vous
    ont changé la vie choisissez d'autres pointures !
    "By the way ", savez - vous , qu'à part la publication de la dernière oeuvre du pov' chou , il se passe des événements graves en France : la jeunesse est désespérée !
    Je vous parle de moi ,37 dame.(pointure)
    Aujourdh'ui : rencontre avec Eric Corbeyran au collège : ce sera une belle date dans la vie de mes élèves , ce genre de rencontre qui vous marque ; envie de vivre , de croire en soi , et d'aller chercher sa passion qui sera le fil rouge de sa vie ! Et chacun a son talent . un beau message délivré dans une grande simplicité, gentillesse et écoute .
    Parlons talent ! Je me débrouille pas trop mal !
    Même Maeva "Kiffe pour moi", Maeva , c'est la source principale des cauchemards de notre équipe de profs de 3ème D .
    Ma 3ème , jte me la pouss , jte me la tire , jte me la caresse , je te me l'amène sur mon territoire : la littérature , je les "expose " à ce que j'aime , je les combats ans leur antisémitisme , je leeur restitue doucement notre histoire : lundi , malgré 2 opérations du dos je suis du projet; voyage à Oradour ! ): il y aura un travail d'écriture et ce sera bien .
    Mais je suis malheureuse : il va me falloir ,15jours après , en même temps que la préparation au 2ème brevet blanc, faire la formation au code de la route!
    Dans mes 2 5èmes et ma 3ème .
    Je suis incompétente et ça m'emmmerde!
    Avec ma 106 on s'est toujours autorisées des balades dans les couloirs d'autobus , jusqu'aux semonces de mon aînée en conduite accompagnée .
    J'ai toujours eu une évaluation personnelle des couleurs de l'arc en ciel , et partant de là, de la couleur des feux:jaunes , violets , or , ardoise ... Ah bon ça n'existe , vous êtes sùr ?
    Pourrais - je vous demander un service ?Je vous envoie la doc et vous me préparez la séquence de 2 heures , 1 pour le niveau 5ème , et 1 pour le niveau 3ème .
    Après , je me débrouille , je paierai au noir un emploi jeune , de mes deniers- ne le dites à personne - et ça se fera en dehors de mes cours (je le sais 4h et demi c'est un luxe , mais à mon âge on a des goûts de luxe , en français , en ZEP)
    N'hesitez pas , si ça vous chante,à m'aider à sensibiliser notre jeunesse au code de la route.Je compte sur vous et vous remercie d'avance ,je vous suis grée de votre empathie à mon égard , sans même avoir vu mes beaux yeux verts , sans même connaître ma passion pour la poésie , Aragon, Eluard, la littérature étrangère ; américaine , allemande , italienne ., ma culture cinéphilique ,artistique et la diversité de mon parcours de vie , les belles rencontres de mon existence je ne nommerai que Germaine Tillion .....
    Alors si pour la 2ème année je suis obligée de me coltiner cette formation, je vous demande de m'épauler sérieusement : sérieux !
    Pourquoi pas un prochain message où vous expliqueriez les avantages d'être visibles dans la nuit brune .
    De marcher face au danger ....à gauche !

    De plus un message sur votre blog sur le code de la route , ça paraitra tout aussi....désaxé que ce vous venez d'écrire sur Luc Ferry ( Mais puis-je me le permettre ?ça vient d'être mon anniversaire , please,Je le dis? Vous m'autorisez ?)...ça paraîtra moins
    crétin !
    A votre âge ,avec votre stature , votre envergure, servir la soupe à cette pov' choute à la pensée profonde comme celle de son nombril cela revient à dire pour calmer le " jeu social ": mangez des chocolatines !
    NB: Je compte sur vous pour le code de de la route , sérieux!
    Judith Simeone
  • abdou barka
    Le 16 Mars 2006 à 17 h 28 min
    monsieur

    Je viens vers vous concernant les manifs liés au CPE.
    J'habite à rennes en bretagne et je suis affligé de voir des dizaines de casseurs brulés des poubelles , cassés des voitures devant des CRS impassibles!!!!
    Je suis marocain de naissance et je peux vous assurer que la police de sa majesté MOHAMMED VI leur ferait passer l'envie de se comporter en casseurs et pour l'ensemble de leur existence.
    Mais visiblement en FRance on casse , on insulte on agresse et tout le monde s'en fout , c'est sidérant!
    quand on arrive là c'est le symptome net d'un état faible et démissionaire.

    salutations monsieur
    abdou barka
  • Denis LEONARD
    Le 07 Mars 2006 à 19 h 32 min
    Un autre philosophe brillant m'avait donné également beaucoup de plaisir avec un livre qui rend la philosophie accessible et vivante : Alain de Botton : "Les consolations de la philosophies".
    Denis LEONARD
  • Javed MIRI
    Le 07 Mars 2006 à 16 h 41 min
    En effet, je suis tout à fait de votre avis quand vous dites que pendant les quelques heures que l'on lit le livre de Monsieur FERY "on se sent intéligent". J'irai même un peu plus loins en disant que nous permets de prendre un d'hauteur, un peu de recul, un peu de distance, d'aller un peu plus loins dans notre histoire commune que le bout de nos nez.

    C'est un livre qui, à mon sens, devrait casser un peu le sentiement de nombrilisme et la culture d'individualisme qui, turea l'occident si rien n'est fait.

    Je suis Afghan, je suis conscient des avantages, des avancées et des droits que l'on a ici en France, mais sans doute aussi là bas au Canada. Je suis sur que j'apprécie beaucoup mieux les petits plaisirs de la vie quotidienne que n'importe quel autre français.

    Donc lire ce livre, ca fait du bien. On se dit, ou plus excatement, on doit se dire qu'il y a bien d'autres Hommes qui sur cette vivent, travaillent et passent leurs vies aussi. Avant nous, cette terre a aussi acceuillie des Hommes depuis des millinaires...donc, soyons courtois et modeste la vie passe beaucoup mieux.
    Javed MIRI

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé
Alain Juppé 2017
5 ans pour l'emploi
inscrivez vous à la newsletter

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux