Blog Notes d'Alain Juppé

Bourses au mérite

Publié le 02/11/2014 par Alain Juppé

Je ne suis pas un habitué des pétitions. J’ai cependant décidé de signer la pétition « Touche pas à ma bourse, je la mérite » car la cause de ses auteurs me paraît juste.

De quoi s’agit-il ? La bourse au mérite a été créée en 1998 par le gouvernement de Lionel Jospin afin d’aider les étudiants méritants issus de milieux modestes à préparer des concours ou des formations vers lesquels ils ne se seraient pas spontanément orientés et de leur donner les moyens matériels et moraux d’entreprendre un cursus long. Le régime de ces bourses a été confirmé et étendu en 2001 et 2008, par des gouvernements de gauche et de droite. Ainsi tous les boursiers de l’enseignement supérieur titulaires d’une mention Très bien au bac (30 000 environ) bénéficiaient de l’aide au mérite.

L’actuel gouvernement a décidé de supprimer cette aide  et de redistribuer le montant économisé à la totalité des 650 000 étudiants boursiers dont chacun percevra une augmentation de … 0,23€/ jour!

Cette décision n’aura donc aucun effet positif. En revanche elle envoie un signal extrêmement négatif aux étudiants de milieu modeste qui croyaient encore que la République récompense le mérite et qui consentaient, avec leur famille, de grands sacrifices pour s’élever dans l’échelle sociale à la force de leur intelligence et de leur travail.

Il est temps de s’insurger contre la démagogie ambiante qui s’attaque au mérite et confond égalité et égalitarisme. Donner à nos jeunes les plus brillants une chance supplémentaire de réussite, c’est contribuer à leur épanouissement personnel bien sûr mais aussi au moral et à la cohésion de la Nation. Ce combat touche tous ceux qui se sont élevés en décrochant des diplômes qu’ils ne doivent qu’à leur travail et à leur ténacité. Une société démocratique qui n’encourage pas ses élites intellectuelles est une société qui scie les branches qui la portent.

> La pétition.

 

Partager cet article

0 commentaires pour « Bourses au mérite »

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé
Alain Juppé 2017
5 ans pour l'emploi
inscrivez vous à la newsletter

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux