Blog Notes d'Alain Juppé

Bronislaw Geremek

Publié le 13/07/2008 par Alain Juppé

La Pologne et l’Europe perdent un grand homme.

Un combattant de la liberté: Bronislaw Geremek a été de ceux qui, aux côtés de Lech Walesa, ont fait vaciller la tyrannie soviétique.

Un Européen engagé: comme ministre des affaires étrangères de son pays, puis comme député européen, il a efficacement contribué à arrimer la Pologne à l’Union Européenne.

Un humaniste exigeant: sûr des valeurs qu’il défendait, il a su refuser de se plier aux humiliantes procédures que le nouveau régime polonais voulait lui imposer.

J’aimais sa vaste culture, son agilité intellectuelle, son enthousiasme toujours juvénile, la connaissance qu’il avait de notre histoire et de notre langue.

Départ prématuré d’un ami.

Partager cet article

2 commentaires pour « Bronislaw Geremek »
  • Philippe Dahbi
    Le 14 Juillet 2008 à 09 h 53 min
    Bonjour Mr Juppé

    La disparition de B.Geremek est une grande perte pour la Pologne et pour l'Europe. Un érudit, un esprit très brillant que l'histoire a fait homme politique.Mais surtout un homme épris de liberté qui s'est élevé et a combattu l'oppression totalitaire qui s'était abattu sur son pays ap.1945. A B.Geremek, intellectuel engagé au sens vrai du terme, la Pologne doit beaucoup : Solidarnosc, son éveil à la liberté et à la diversité d'opinion sans la crainte de l'embastillement. Le monde politique polonais et européen a bien des raisons de se sentir orphelin en ces temnps troublés où le superficiel semble prévaloir sur la profondeur des idées.

    Philippe Dahbi
    Philippe Dahbi
  • F A
    Le 14 Juillet 2008 à 03 h 26 min
    Un groupe facebook pour celles et ceux qui souhaitent rendre un hommage à Bronislaw Geremek:

    http://www.facebook.com/group.php?gid=22676116115
    F A

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé
Alain Juppé 2017
5 ans pour l'emploi
inscrivez vous à la newsletter

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux