Blog Notes d'Alain Juppé

Carnet de campagne (7)

Publié le 07/03/2012 par Alain Juppé

« Des paroles et des actes » hier soir sur France 2 .

C’est une émission très longue. Pour l’avoir faite moi-même, je suis très admiratif de la façon dont le Président a tenu le choc. Il a gardé sa fraicheur et son allant jusqu’au bout.

Il a eu d’autant plus de mérite que les journalistes ne l’ont pas ménagé. Avec, dès le départ, une petite malhonnêteté intellectuelle: une photo de moi et une phrase sur le déficit de sympathie dont souffre notre candidat. Il eût été honnête de me citer jusqu’au bout, et de rappeler qu’à mes yeux, sa crédibilité européenne et internationale et sa réactivité dans les crises en font le seul candidat de stature présidentielle. Mais passons…

Face à Fabius , pontifiant comme d’habitude et très approximatif dans sa défense du candidat socialiste, il a été très percutant. D’emblée, par deux trois citations bien ajustées , il l’a déstabilisé.

Il s’est prêté de bonne grâce au « mea culpa » auquel le conviait, de manière plutôt lourdingue, le meneur de jeu. Il l’a fait avec franchise, voire émotion, mais toujours avec pudeur.

Le plus important : sur le fond, il a été précis et cohérent. Notamment sur l’immigration, question sur laquelle son analyse m’a paru juste et équilibrée, et ses propositions très pertinentes. La façon dont , sans cesse, on a voulu dénoncer son « virage » à l’extrême-droite était presque risible: ah! la langue de bois!

De son projet sur la crise et la manière d’y répondre, à la fois en maîtrisant les déficits publics et en soutenant la croissance par l’innovation et l’investissement, se dégageait nettement un constat : la matraquage fiscal et social annoncé par le candidat socialiste, son déni total de l’enjeu central qu’est la compétitivité de notre économie dans le « nouveau monde  » où nous vivons, tout cela nous conduirait rapidement dans le mûr.

Sur le mensonge des « cadeaux aux riches », il lui a fallu beaucoup de persévérance pour rétablir la vérité que tronquaient les tableaux montrés aux téléspectateurs. En particulier le tableau consacré à l’ISF qui faisait totalement l’impasse sur les mesures qui compensent à l’euro près l’allègement de cet impôt , inconnu partout ailleurs en Europe.

Bref une excellente émission, vue par des millions de téléspectateurs, qui prépare bien le rendez-vous de Villepinte dimanche prochain. Où l’on verra l’enthousiasme populaire démentir la dernière intox à la mode dans les salles de rédaction parisiennes où l’on répand volontiers la rumeur d’une baisse de régime dans notre camp. Haut les coeurs! Ca va le faire!

Partager cet article

0 commentaires pour « Carnet de campagne (7) »

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé
Alain Juppé 2017
5 ans pour l'emploi
inscrivez vous à la newsletter

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux