Blog Notes d'Alain Juppé

Carnet de campagne (8)

Publié le 28/03/2012 par Alain Juppé

Meeting à Hinges, hier soir, près de Béthune. Beaucoup de monde, bien que la réunion ait été montée avec un préavis de 48h. Et surtout, énormément de jeunes. Bon signe.

Incroyable mais vrai : ce matin, j’écoute les infos sur une station de radio qui met en valeur la « success story » d’une PME française particulièrement innovante. C’est sur Radio Classique. Cela tranche avec la litanie des mauvaises nouvelles dont les medias nous abreuvent quotidiennement.

Toujours sur Radio Classique, un économiste explique que le vrai défi que doit relever l’économie française, c’est celui de sa compétitivité sur le marché européen. Il est évident qu’il faudra beaucoup de temps avant que les coûts de production des entreprises chinoises se rapprochent de ceux des nôtres (même si les salaires en Chine augmentent régulièrement et fortement). Mais nous faisons l’essentiel de notre commerce avec nos voisins européens; nos échanges avec la Belgique, par exemple, sont supérieurs à nos échanges avec la Chine!

Or le seul candidat à la présidence de la République qui traite de cette question centrale de la compétitivité, c’est Nicolas Sarkozy. Le candidat du PS n’en parle pas et fait même des propositions qui vont directement à l’encontre de l’objectif (par exemple l’augmentation des cotisations sociales assises sur les salaires!).

N. Sarkozy propose un ensemble de mesures qui portent sur tous les paramètres de la compétitivité: la durée et les conditions de travail dans le cadre d’accord compétitivité/emploi négociés au sein de l’entreprise; la réforme de fond de la formation professionnelle des demandeurs d’emploi; l’encouragement à la recherche et à l’innovation (crédit impôt recherche et programme des investissements d’avenir incluant un soutien massif aux PME innovantes) ; et enfin un nouveau mode de financement de certaines prestations sociales visant à alléger les cotisations sociales grevant le coût du travail.

Cet ensemble de mesures , dont certaines ont déjà commencé à faire leurs preuves, constitue la seule stratégie cohérente et puissante qui permette à la production française d’améliorer sa compétitivité et de reprendre des parts de marché. C’est l’enjeu principal des prochains mois, si nous voulons amplifier les premiers signes du redémarrage de la croissance et créer des emplois tout en rétablissant l’équilibre de nos comptes publics. Ce devrait être le principal débat des prochaines semaines de campagne.

Partager cet article

0 commentaires pour « Carnet de campagne (8) »

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé
Alain Juppé 2017
5 ans pour l'emploi
inscrivez vous à la newsletter

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux