Blog Notes d'Alain Juppé

Considération

Publié le 01/04/2009 par Alain Juppé

Déjeuner hier en mairie avec les directrices et directeurs des écoles maternelles de Bordeaux. C’est une habitude à laquelle nous sommes fidèles depuis plus de dix ans. Le contact est toujours sympathique. Les relations avec l’administration municipale sont excellents et nos services s’efforcent d’améliorer année après année la qualité de nos prestations: rénovation et entretien des bâtiments, présence des agents municipaux dans les classes, fournitures scolaires, équipement informatique, activités périscolaires etc…

J’interroge les chefs d’établissement (il y a une majorité écrasante de femmes) sur le climat qui règne actuellement dans l’Education Nationale. Le mot « malaise » surgit dans toutes les bouches: inquiétude sur le devenir même de l’école maternelle qui leur paraît mise en question alors que tout le monde s’accorde à reconnaître sa réussite; hostilité à la réforme des modalités de formation des enseignants (mastérisation) dans laquelle ils redoutent une dégradation de la formation proprement pédagogique; et surtout sentiment d’être incompris et mal-aimés: « Notre hiérarchie nous méprise ». Je sens un  immense besoin de considération, de la part des autorités et plus largement de la société tout entière.

Le matin même, j’avais croisé, sur la place de la mairie, un groupe d’universitaires qui m’ont fait passer le même message: « Nous n’arrivons pas à établir le dialogue. Nous sommes conscients qu’il faut des changements. Mais ceux qu’on nous propose nous inquiètent. Nous voudrions en parler. » Je leur ai fixé rendez-vous pour vendredi prochain.

Partager cet article

0 commentaires pour « Considération »

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé
Alain Juppé 2017
5 ans pour l'emploi
inscrivez vous à la newsletter

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux