Blog Notes d'Alain Juppé

Discriminations

Publié le 18/10/2009 par Alain Juppé

Reçu samedi matin, à Bordeaux, Louis Schweitzer, président de la HALDE (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité). La ville de Bordeaux est la première grande ville à signer une convention avec la HALDE et à s’engager à renforcer les actions qu’elle mène contre les discriminations. Par exemple en formant les cadres de l’administration municipale aux bonnes pratiques de recrutement.

La conférence qu’a donnée Louis Schweitzer à cette occasion m’a paru lumineuse. J’adhère pleinement à sa vision de « l’action positive » qui, contrairement à la « discrimination » dite « positive », ne vise pas à donner un avantage à une personne en raison de son appartenance à telle ou telle communauté, mais à prendre les moyens de garantir une réelle égalité des chances. Par exemple, ne pas réserver des places à un concours à telle ou telle catégorie de candidats, sur des bases communautaires, mais donner à chacun de vraies chances de réussir le dit concours (il cite les internats d’excellence).

Au total il soutient le modèle républicain à la française, qui, selon lui, pèche non par ses principes mais par ses défaillances d’application. C’est la conclusion à laquelle j’étais arrivé dans mon livre rédigé au retour du Québec (« Lettres d’un voyageur »). Il ajoute que la France, dans le domaine qui est celui de la HALDE, est plutôt bien placée par rapport à ses voisins européens. Sauf en ce qui concerne le regard que nos concitoyens portent sur les chances d’une bonne intégration dans la société française. Décalage habituel entre le « ressenti » et le « réel ».

Je convie Louis Schweitzer à assister à la séance du Conseil municipal des enfants (CM1, CM2) qui se tient à la mairie le même jour. Il leur explique simplement ce que discrimination veut dire. Il est surpris, et admiratif, devant la spontanéité et la maturité des enfants.

Partager cet article

4 commentaires pour « Discriminations »
  • James chéron
    Le 25 Octobre 2009 à 12 h 15 min
    Bonjour Monsieur le Maire,
    comment relier ce sujet avec le texte du 24 octobre
    faisant suite à votre visite dans cette
    belle province du Québec ?
    Y a t il des Conseils municipaux des enfants ?
    Si oui pourquoi pas des jumelages entre classes
    d'enfants du même âge.
    Merci pour votre Blog.
    Salutations sincères
    James chéron
  • Dominique Rabeuf
    Le 23 Octobre 2009 à 22 h 26 min
    Il va falloir pense à autre chose mon cher retraité de longue date. Il va falloir que votre République coûte moins cher aux contribuables. Votre République a besoin de contribuables qui n'ont pas forcément besoin de votre Taxe Carbone. Financez vous vous même. Allez prier sur votre Croix de Lorraine avec les criminels du Service d'Action Civique. Amen
    Dominique Rabeuf
  • Vincent Portier
    Le 21 Octobre 2009 à 03 h 06 min
    Très juste remarque sur le "ressenti" et le "réel".
    La HALDE soutient et met en œuvre des actions de prévention des discriminations et de promotion de l’égalité avec l’ensemble des acteurs : administrations, entreprises, associations, partenaires sociaux, etc.

    Son action vise à mieux faire connaître les discriminations auprès de tous afin de faire évoluer les pratiques et les mentalités. La HALDE entreprend des actions d’information et de sensibilisation. Cette mission s’adresse autant aux victimes qu’aux personnes exposées au risque de discriminer, pour permettre une meilleure compréhension des phénomènes discriminatoires et trouver ensemble de nouveaux moyens d’action pour les maîtriser.

    La remise en cause des stéréotypes et des préjugés passe par la mobilisation des acteurs de tous les domaines où peuvent apparaître des discriminations. La HALDE encourage ses partenaires à développer de bonnes pratiques. Chacun doit s’employer à vérifier ses pratiques, qu’il s’agisse d’accès à l’emploi, au logement, d’accès aux biens et aux services, d’éducation, etc.
    Le Site :http://www.halde.fr/
    Vincent Portier
  • Francois Rumuli
    Le 19 Octobre 2009 à 03 h 40 min
    Le principe d'égalité non discriminatoire suppose en partant un contexte égalitaire. Souvent hélas l'égalité de chance est trompeuse. Un enfant qui a un piano à la naissance aura-t-il les mêmes chances que l'autre qui attendra l'école pour rêver d'y glisser un doigt? La discrimination positive tente de compenser un déséquilibre de départ. Réflechissez-y.
    Francois Rumuli

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé
Alain Juppé 2017
5 ans pour l'emploi
inscrivez vous à la newsletter

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux