Blog Notes d'Alain Juppé

En campagne

Publié le 24/01/2008 par Alain Juppé

Ma campagne bat son plein.
La permanence est animée comme une ruche.
La présentation de ma liste a été très bien accueillie: elle est équilibrée et ouverte; elle allie l’expérience et la nouveauté. Tous les co-listiers sont désormais sur le terrain.
Le travail sur le projet avance bien; la réunion de mardi soir à la Halle des Chartrons, qui a attiré 500 personnes, sur un sujet de fond: l’emploi et le développement économique, a été très productive et m’a permis de préciser mes propositions et une vraie stratégie globale.
Les réunions de proximité se multiplient, dans les cafés ou en appartement.

Un constat: l’énorme déficit de communication dont souffre l’action municiplae. Des pans entiers sont méconnus, par exemple le travail et l’existence même du C.C.A.S. (Centre communal d’action sociale). Malgré Bordeaux Magazine, malgré www. Bordeaux.fr, malgré nos campagnes d’affichage, malgré les infos sur les médias locaux (Sud-Ouest, gratuits, TV7, radios…) ça ne passe pas. Et notamment auprès des jeunes.
Il faut reprendre l’initiative et trouver de nouveaux moyens. Appel à idées.

Partager cet article

6 commentaires pour « En campagne »
  • Alain Silvestre
    Le 27 Janvier 2008 à 11 h 49 min
    Monsieur le Maire,
    je vous transmets le mail que j'avais envoyé à A.Walryck, qui peut vous apporter une piste pour améliorer la communication auprès des bordelais.


    Suite à notre petite conversation, à l'atelier d'ecologie urbaine du 08
    novembre à la salle du sablonnat, je vous réitère mon désir de vous aider si
    vous décidiez de mettre en place des ateliers de quartier, "durables", mensuel
    par exemple, concernant l'écologie urbaine et le DD, comme je
    l'ai proposé lors de mon intervention au cours de l'atelier au sablonnat. L'idée
    est d'en
    faire un lieu d'échange et d'information pour les bordelais, mais aussi un outil
    de promotion et de valorisation de l'action municipale, ainsi qu'un outil de
    communication au plus près des citoyens concernant l'action politique de notre
    mouvement. Le recoupement des thèmes sociaux, environnementaux et économiques du
    DD, se prêtent très bien à celà. Il est donc souhaitable que ces ateliers soient
    animés par des militants de notre famille politique, aidés par les élus des
    cantons et quartiers en question. Le maillage et les relais de terrain pourrait
    trés bien s'intégrer parfaitement dans ce dispositif. Enfin il faudra
    certainement prévoir une formation de base pour les militants, choisis par vous,
    qui animeront ces ateliers, nous pourrions pour cela former un groupe de travail
    pour initier ce projet s'il vous intéresse. Je reste à votre disposition pour en
    parler plus en détail.
    Bien à vous
    Dr A.Silvestre
    Alain Silvestre
  • michelle-noëlle martinello
    Le 27 Janvier 2008 à 11 h 49 min
    faisant parti de la c u b je trouve que vous avez fait un travail formidable j'ai decouvert bx en 71 une ville vive puis elle s'est endormie puis doucement elle revit grâce à vous un grand merci courage dans vos actions j'espère que les bordelais(es) verront leurs intèrets ils n'ont qu'a regarder au conseil régional beaucoup de dépense pas vraiment de réponse aux personnes en detresse dommage que nous voyons que ce qui brille mais pas en profondeur bonne réussite à vous et votre équipe
    michelle-noëlle martinello
  • Bertand Born
    Le 27 Janvier 2008 à 10 h 01 min
    Je regardais il y a 2 ou 3 semaines une émission TV sur ce qui avait été fait à Bordeaux en matière d'espaces verts. Participaient à cette émission des responsables de ce projet municipal qui étaient certainement hyper compétents dans leur domaine technique mais un peu moins dans celui de la communication TV, du moins ne m'ont t-ils pas convaincu.
    Bordeaux est une ville verte pour moi ça va de soit, une ville de jardins,ce n'est pas la ville minérale perçue par Me la député de St Aug. C'est justement une des rares grandes villes ou l'on sent encore les saisons, déjà actuellement les premiers senteurs de nos mimosas ....
    Ceux qui découvrent Bordeaux par l'avion on cette impression de ville de jardins.
    Et bien dans la com. municipale, il n'est pas question de milliers de petits jardins privatifs trés modestes qui font, encore bien plus que les jardins publics qu'à Bordeaux on sent les saisons.(C'est une com. Top Down)
    Mon jardinet de 100 metres carrés est classé refuge LPO, des balcons d'immeubles le sont aussi. Je fais parti d'une association municipale pour les jardins.
    Et bien je trouve que les responsables de Bordeaux qui s'exprimentsont souvent trés coincés, mal à l'aise sur ce sujet et se défendent mal par rapport à l'accusation de minéralisme.

    La communication avec le citoyen passe par ce qu'il voit souvent plus que qu'il entends (c'est au moins mon cas).
    Et bien je suis au regret de vous dire qu'au sujet de l'aménagement de la cour de la mairie, j'estime qu'au 21 ème siécle il faut savoir évoluer avec son temps et souvent ça ne coute rien.
    A l'époque de Montaigne et Montesqieu on peut comprendre que ceux ci qui avaient encore à lutter contre l'élément naturel souhaitaient une cour propre et bien dégagée. Mais maintenant c'est contre l'éloignement de la nature que nous luttons et cette cour qui pour quelques spécialistes de l'architecture du 17 est restaurée dans toute son hautenticité, est perçue comme froide et austère par le visiteur et en même temps c'est votre image de maire qui est véhiculée.
    Adhérent d'une association de protection du patrimoine rural, j'ai vécu ces débats entre les orthodoxes qui ne tolèrent aucun végétal à proximité des édifices et les autres, partisans d'un décor végétal. Et bien ce sont les seconds qui ont gagné définitivement et contre les professionnels.
    Quelques bacs de végétaux dans la cour , des plantes odorantes ...feraient beaucoup plus acceuillant, quitte à froisser Mr les Architectes Municipaux.
    Vous êtes le jardinier en chef de Bordeaux Mr le Maire (jardins privés et publics)
    Bertand Born
  • Patrice GRUEL
    Le 24 Janvier 2008 à 19 h 17 min
    Monsieur Juppé,

    Bonne année 2008 avant tout, ainsi qu'à votre équipe!

    La communication auprès des jeunes est loin d'être facile tellement ceux-ci sont volatiles.
    Pourquoi ne pas essayer de capter leur attention au travers de SMS, mail, chat via le logiciel messenger qu'ils utilisent massivement? (1 équipe à la mairie de Bordeaux communiquant en direct avec eux le soir serait une bonne initiative pour leur démontrer la réactivité de la ville et leur apporter des solutions presque immédiatement, voir détecter des situations délicates et/ou exemplaires, brefs les mettre en valeur). Je crois également que grand nombre d'adultes qui communiquent beaucoup avec leurs familles éloignées seront intéressées plutot que d'adresser un courrier, un mail ou de devoir téléphoner pendant leur temps de travail pour trouver une information. Vous l'avez je pense mesurer déjà à travers votre expérience avec cet outil.

    Pourquoi ne pas leur adresser des courriers, nominativement, après avoir récupérer leurs coordonnées via des jeux ou séjours à gagner (eux mêmes mis à profit de la communication)?
    Dans ces courriers, mail ou autres, vous pourrez leur présenter les services à leur disposition mais également des offres d'emplois, des invitations culturelles, des sondages d'opinion, des informations économiques, etc...

    Peut-être est-il possible d'utiliser le Métro et les bus pour communiquer.
    Mais il faut certainement communiquer également au travers des entreprises et les associées à ce point. Celles-ci sont certainement à même de relayer vos informations au travers des comités d'entreprise ou via leurs managers qui sont de plus en plus sensibilisés à l'importance d'un bon climat social et de l'avenir de leurs salariés.

    Bonne campagne et préparons le stock de champagne!!
    Patrice GRUEL
  • Jean (Bordeaux)
    Le 24 Janvier 2008 à 17 h 56 min
    Les jeunes les plus démunis, si c'est de ceux là dont il s'agit, ont peu accès aux médias traditionnels et ne les recherchent peut être pas non plus particulièrement.
    Alors aller vers eux, par l'intermédiaire de quelques personnes spécialisées qui se déplaceraient, arpenteraient les rues à leur rencontre pour dialoguer un peu et présenter l'action municipale et les voies d'accompagnement qu'elle peut leur apporter.
    Peut-être...
    Jean  (Bordeaux)
  • Philippe D.
    Le 24 Janvier 2008 à 14 h 56 min
    Déficit de communication. Oui, je pense au volet social de l'action de la Mairie et de l'équipe en place.
    Je pense au CLIC, que les intervenants sociaux et médicaux louent.
    On sait que vous êtes déterminés à apporter plus dans ce domaine. On en est heureux pour ceux qui sont en difficulté. Oui, avec vous pour une société plus solidaire et qui ouvre davantage au fraternel.
    Madame FAYET est discrète mais efficace. Petit coup de chapeau à elle de ma part au passage.
    La liste que vous présentez me semble ouverte et équilibrée.
    Pragmatisme, dynamisme...
    On vous soutient.
    Philippe D.

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé
Alain Juppé 2017
5 ans pour l'emploi
inscrivez vous à la newsletter

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux