Blog Notes d'Alain Juppé

Alain Juppé invité d’Europe 1

Publié le 19/11/2015 par Alain Juppé

Invité d’Europe 1, jeudi 19 novembre, Alain Juppé a répondu aux questions de Jean-Pierre Elkabbach.

Alors que députés doivent se prononcer aujourd’hui sur le prolongement de l’état d’urgence, Alain Juppé a estimé qu’il fallait voter cette loi, « importante car elle renforce aussi les moyens mis à disposition, notamment par l’extension et le durcissement de l’assignation à résidence. » Invoquant la nécessité de ne pas se livrer aux « exploitations politiciennes, vociférations », il a appelé à « prendre exemple sur le sang froid des Français » dans un moment où ceux-ci ont besoin d’unité nationale.

« La priorité c’est la vie des Français, c’est la sécurité des Français. » 

« L’Etat islamique nous déclaré la guerre » rappelle Alain Juppé, « il faut se donner les moyens de la mener. Nous avons les moyens juridiques, ce qui compte ce sont les moyens humains. » Il appelle à remettre les policiers et les gendarmes sur le terrain en allégeant le temps passé en procédures. Il demande également à ce que nos capacités de renseignement soient renforcées « par la coopération avec tous les services de renseignements prêts à nous aider » et le renseignement territorial car « les signaux faibles qui permettent de détecter les comportements potentiellement dangereux viennent du terrain. »

« On ne peut pas tolérer une propagande qui met en cause les valeurs fondamentales de la République. »

Interrogé par Jean-Pierre Elkabbach, Alain Juppé estime qu’il faut « s’engager dans une vraie stratégie de déradicalisation », notamment par un contrôle sur les imams.  Il existe aujourd’hui des diplômes universitaire d’instruction civique à Strasbourg, Paris, Lyon, rendons les obligatoires ainsi que le prêche en français pour les imams. »

Retrouvez l’émission intégrale.


Partager cet article

0 commentaires pour « Alain Juppé invité d’Europe 1 »

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé
Alain Juppé 2017
5 ans pour l'emploi
inscrivez vous à la newsletter

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux