Blog Notes d'Alain Juppé

Alain Juppé sur Radio Classique

Publié le 10/10/2014 par Alain Juppé

Vendredi 10 octobre, Alain Juppé répondait aux questions de Guillaume Durand sur Radio Classique. « On a le sentiment que la France n’a plus de gouvernement » a déclaré le maire de Bordeaux, tout en dénonçant « l’amateurisme et l’improvisation permanents » de l’exécutif illustré selon lui par le report de l’écotaxe.

« On a le sentiment que la France n’a plus de gouvernement. On ne voit plus dans quelle direction on veut aller », a déclaré Alain Juppé sur Radio Classique.

L’ancien Premier ministre a vu dans l’annonce du report sine die de l’écotaxe, jeudi par la ministre de l’Environnement Ségolène Royal, « la démonstration du cafouillage permanent dans lequel nous nous trouvons aujourd’hui ».

« Il y a quelques jours, j’ai vu madame Ségolène Royal dans un journal télévisé présenter avec beaucoup d’assurance son projet de loi en expliquant qu’il allait permettre une rupture historique. Il a suffi de trois jours pour qu’elle abandonne un des dispositifs essentiels de cette loi. On se demande si ça avait été préparé, pensé », a également déclaré le maire de Bordeaux.

Vivement contestée et maintes fois repoussée, l’écotaxe ne figurait pas dans le projet de loi pour la transition énergétique actuellement examiné à l’Assemblée. Son principe a été fixé lors du Grenelle de l’Environnement en 2006. Après maints rebondissements, le gouvernement avait annoncé le 22 juin son remplacement au 1er janvier 2015 par un « péage de transit poids lourds » avant le report général décidé jeudi.

« A un moment, il faut tenir, il faut que le pouvoir politique décide, même si ça turbule un peu », a également déclaré Alain Juppé qui a ciblé François Hollande: « quand on a atteint une telle perte de crédit dans l’opinion publique, cela pose un vrai problème ».

Partager cet article

0 commentaires pour « Alain Juppé sur Radio Classique »

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé
Alain Juppé 2017
5 ans pour l'emploi
inscrivez vous à la newsletter

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux