Blog Notes d'Alain Juppé

Discours de Manuel Valls : « Un discours pour rien »

Publié le 17/09/2014 par Alain Juppé

Alain Juppé a estimé, mardi 16 septembre, à l’issue du bureau politique de l’UMP, que la déclaration de politique générale de Manuel Valls devant l’Assemblée nationale était « un discours pour rien », destiné « uniquement à resserrer les rangs » des députés socialistes.

« C’est un discours pour rien face à la situation tout à fait calamiteuse dans laquelle se trouve le pays, en additionnant à la stagnation économique une crise morale et une crise politique », a déclaré l’ancien Premier ministre depuis le siège de l’UMP.

Ce discours n’était, selon lui, « pas fait pour répondre aux attentes des Françaises et des Français et aucune annonce n’est de nature à dissiper le climat de défiance qui paralyse aujourd’hui l’économie française. Ce discours était essentiellement destiné à resserrer les rangs du groupe socialiste, ce en quoi il n’a que partiellement réussi ».

Alain Juppé voit également dans ce discours « une certaine manière un nouveau changement de cap dans la politique gouvernementale, avec l’abandon officiellement acté de l’objectif de maîtrise des déficits publics, puisqu’on nous annonce un chiffre de 4,3% (du PIB) pour l’an prochain, très en dessus de ce qui avait été fixé comme objectif ». 

« Le programme de réduction des dépenses est toujours confirmé à 50 milliards mais mystère, où sont les réductions de dépenses? A part la ponction de 11 milliards sur les collectivités territoriales, nous n’en voyons pas du tout l’esquisse ». 

La leçon de Manuel Valls à l’Allemagne 

« Cet abandon des engagements de la France n’empêche pas le Premier ministre de donner des leçons à l’Allemagne qu’il appelle à assumer ses responsabilités. Je trouve que cette phrase ne manque pas de saveur dans le contexte actuel » a déclaré Alain Juppé. 

 

Partager cet article

0 commentaires pour « Discours de Manuel Valls : « Un discours pour rien » »

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé
Alain Juppé 2017
5 ans pour l'emploi
inscrivez vous à la newsletter

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux