Blog Notes d'Alain Juppé

« Il faut aujourd’hui renforcer l’Europe. »

Publié le 08/07/2015 par Alain Juppé

Alain Juppé était l’invité mercredi 8 juillet de RTS Info/TV5 Monde. L’occasion pour le maire de Bordeaux de s’exprimer sur la situation internationale et notamment la crise en Grèce après le référendum de dimanche dernier.


Dans cette situation, « il ne faut pas occulter la responsabilité de certains dirigeants grecs. Les choses s’étaient améliorées. En 2014-2015 on prévoyait une croissance positive pour la Grèce. Il faut bien le dire depuis quelques mois des erreurs ont été accumulées qui font qu’aujourd’hui la Grèce est dans une situation pratiquement explosive sur le plan financier » a expliqué Alain Juppé.

« Les populismes d’extrême gauche et d’extrême droite se retrouvent. Tout ce qui peut affaiblir et diviser l’Europe va dans la mauvaise direction. Pour ma part, je pense qu’il faut aujourd’hui renforcer l’Europe » dit Alain Juppé. « On parle toujours d’austérité. Mais est-ce que nous pouvons continuer avec des déficits qui ne cessent d’augmenter, avec des dettes en spirales qui menacent d’exploser? Je pense que c’est non. »

« Il faut bien sur soutenir l’activité et le plan Juncker va permettre de le faire en investissant 315 millions d’euros pour soutenir la croissance. Je crois que la politique actuelle est équilibrée » insiste le candidat à la primaire. « Il faut le dire, il y a actuellement un peu de démagogie anti-FMI, anti-Bruxelles. C’est très à la mode. On y trouve des coalitions étonnantes. Souvenons-nous d’ailleurs de la France du candidat Hollande en 2012 : la finance voilà l’ennemi » rappelle Alain Juppé.

Retrouvez l’intégralité de la déclaration d’Alain Juppé  :

Voir ou revoir l’émission « Pardonnez-moi » sur TV5 Monde, dimanche 12 juillet à partir de 12h45.

Partager cet article

0 commentaires pour « « Il faut aujourd’hui renforcer l’Europe. » »

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé
Alain Juppé 2017
5 ans pour l'emploi
inscrivez vous à la newsletter

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux