Blog Notes d'Alain Juppé

Le Sommet de l’économie organisé par Challenges

Publié le 05/11/2015 par Alain Juppé

« Salle comble pour écouter les leaders de la droite au Palais de Tokyo » écrit Challenges, le jeudi 5 novembre 2015. L’organisateur du Sommet Economique accueillait Alain Juppé. Face au maire de Bordeaux, un quatuor de chefs d’entreprises: Paul Hermelin (Capgemini), Jean-Luc Petithuguenin (Paprec), Eva Escandon (Groupe SMSM) et Anne-Laure Constanza (Enviedefraises). 

L’occasion pour le candidat aux primaires de l’avenir de rappeler l’échec du Gouvernement Valls et du Président François Hollande : « ce qu’il y a de plus imprévisible jusqu’en 2017, c’est la politique gouvernementale », déclare Alain Juppé. Puis le maire de Bordeaux aborde les coupes à faire dans les dépenses publiques. « 100 milliards de réduction qui s’appliqueraient à  l’Etat (30%), les collectivités locales (20%), les dépenses sociales (50%). Je prône une politique de non-renouvellement des départs à la retraite dans la fonction publique ».


Découvrez la vidéo intégrale de cette rencontre :

Alain Juppé plaide pour « libérer les entreprises du carcan qu’elles subissent. C’est l’antienne du CDI et du licenciement ». Pour lui, « il faut inscrire les conditions de la rupture du contrat de travail dès sa signature ».

Au nombre des carcans, les 35 heures. « Il faut abandonner la durée légale des 35 heures. Je suis favorable à ce qu’on remonte la durée légale à 39h ». Le maire de Bordeaux  propose un dispositif fiscal pour atteindre ces 39h00, avec une « défiscalisation des cotisations salariales entre 35 et 39h00 ». Sur l’Europe, Alain Juppé entend « redonner envie d’Europe aux Français autrement que par des mesures techniques ».

Partager cet article

0 commentaires pour « Le Sommet de l’économie organisé par Challenges »

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé
Alain Juppé 2017
5 ans pour l'emploi
inscrivez vous à la newsletter

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux