Blog Notes d'Alain Juppé

« Pour l’instant, je pense à une seule chose : Bordeaux »

Publié le 03/07/2013 par Alain Juppé

 Alain Juppé répondait aux questions de Jean-Michel Aphatie sur RTL

« Il y a eu tellement de couacs au gouvernement au cours de mois passés qu’un couac de plus et il n’y avait plus de gouvernement. Le Premier ministre et le Président de la République n’ont pas eu le choix, on ne négocie pas un budget à la radio, fusse chez Jean-Michel Apathie ». 

Pour l’instant, je pense à une seule chose, à ma ville de Bordeaux.

« Jusqu’à quand les Verts vont-ils avaler des couleuvres ? Parce que c’est vrai qu’ils en avalent beaucoup. » Alain Juppé déplore que « l’écologie ne soit plus la priorité, sauf peut-être au niveau local. Il y a la crise, il y a le chômage, d’autres priorités. Mais on sous-estime ce que font les collectivités locales en matière d’écologie, je pense naturellement à ma ville : Bordeaux ». « Et il ne faut pas abandonner cette préoccupation, parce qu’elle est naturellement vitale pour notre avenir ». 

L’Europe, un enjeu essentiel 

« Il y a une autre élection, après les élections municipales, dans la foulée. Une élection qui me tient particulièrement à cœur : les élections européennes. Nous devons nous y préparer, l’Europe est aujourd’hui menacée de dislocation. Pour moi, c’est un enjeu absolument essentiel. Les partis anti-européens vont faire campagne eux. Il faut absolument se mobiliser sur cette cause « . 

« Les pro-européens doivent faire campagne et rétablir des vérités et notamment que l’Europe n’est pas la mère de tous nos maux. Même si l’Europe n’est pas parfaite, il faut la réformer, la réinventer. L’Europe n’est pas le problème, mais la solution ». 

 

Partager cet article

0 commentaires pour « « Pour l’instant, je pense à une seule chose : Bordeaux » »

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé
inscrivez vous à la newsletter

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

  • Image
  • Image
  • Image
  • Image
  • Image
  • Image
  • Image
  • Image
  • Image
  • Image
Bordeaux