Blog Notes d'Alain Juppé

Prochaine échéance : les élections européennes

Publié le 16/04/2014 par Alain Juppé

Le maire de Bordeaux était l’invité de la matinale de France Info. Il a notamment commenté l’évolution de la crise ukrainienne, « au bord de la guerre civile » selon les mots du président russe. Alain Juppé a affirmé que « Poutine avait gagné la première manche », qu’il fallait le dire et « recréer un rapport de forces« . Sur la réforme des rythmes scolaires, il demande un « moratoire« . Enfin, il juge « intempestive » la proposition du Medef d’instaurer un « smic jeune ».

Alain Juppé a rappelé que la seule échéance qui compte aujourd’hui était les élections européennes : « Au bureau politique de l’UMP, nous avons réussi, je crois, à dégager une ligne majoritaire sur l’Europe. La prochaine échéance : les élections européennes. L’UMP tient bien , nous l’avons vu aux élections municipales. Il faut qu’elle soit forte aussi au moment des élections européennes. Nous allons nous battre pour l’Europe ».

Sur la situation en Ukraine, « il faut dire stop ».

« Je mesure la difficulté de faire baisser la pression pour éviter une escalade militaire qui nous conduirait à la catastrophe.  Il faut bien le dire Poutine a gagné la premier manche. Et aujourd’hui il déstabilise indirectement la partie orientale de l’Ukraine. Il ne faut pas faire preuve d’une trop grande complaisance. Et si on veut reprendre la main pour la deuxième manche, il faut que nous récréons un rapport de forces avec la Russie, une puissance aux pieds d’argile » a assuré Alain Juppé. « Commençons par exemple par desserrer la dépendance énergétique de l’Europe par rapoprt à la Russie ». 

Il ne faut pas laisser passer ce qui est en train de se produire. On connait bien Poutine. Tant qu’il avance sans dégâts, il continuera à avancer. Il faut dire stop ».

Pour un moratoire sur la réforme des rythmes scolaires

« Le gouvernement s’est mis dans une impasse extraordinairement difficile. Ce que nous attendons qu’il sorte du bois » a affirmé Alain Juppé sur le plan d’économies de 50 milliards que le gouvernement doit annoncer. « Il y a des  réformes extrêmement  douloureuses à faire. Le gouvernement sur le bord du gouffre, hésite à sauter ».

Et il lance des pistes d’économies : « Est-ce qu’on a besoin d’autant de ministères? Je demande un moratoire de la réforme des rythmes scolaires. Il faut aller plus loin dans la réforme des retraites. On n’évitera pas une mesure qui ne calera pas exactement la progression des retraites sur l’inflation… »

 


Alain Juppé et le « smic jeunes » : une… par FranceInfo

Partager cet article

0 commentaires pour « Prochaine échéance : les élections européennes »

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux