Blog Notes d'Alain Juppé

Enfin!

Publié le 28/11/2013 par Alain Juppé

Des économistes réputés commencent enfin à s’attaquer, dans la presse, au programme économique et social du Front National. J’ai toujours pensé que c’était la manière la plus efficace d’ouvrir les yeux des Français sur ce qu’est vraiment ce parti.

Premier exemple : le maintien de la retraite à 60 ans et le retour à 40 annuités de cotisation. C’est la ruine assurée de nos régimes de retraite, à assez brève échéance. Il est vrai que, pour le FN, il ne s’agit pas de traiter sérieusement cette question mais de piper des voix dans l’électorat populaire, y compris à gauche.

Deuxième exemple : la sortie de la zone euro, le rétablissement du franc français et la mise en place de barrières douanières aux frontières de l’hexagone. Compte tenu du poids de notre dette et de la vigilance des marchés à l’égard de notre pays, notre « nouveau » franc subira dans l’instant une décote sévère; notre dette libellée en euros s’alourdira d’autant; les prix de tout ce que nous importons, à commencer par le pétrole et le gaz (et donc l’essence à la pompe) flamberont; les plus modestes pâtiront du retour de l’inflation; et il faudrait du temps avant que nos exportations bénéficient de cette dévaluation compétitive, d’ailleurs rapidement amputée par l’inflation interne. Le pire serait les conséquences politiques d’une telle décision: dénonciation des traités que nous avons signés avec nos partenaires et déconstruction inévitable de l’Union européenne elle-même. Bref, un retour 50 ans en arrière pour la France et pour l’Europe.

J’entends parfois dire : « La droite nous a déçus. La gauche nous emmène dans le mur. On va essayer autre chose… » Comme s’il s’agissait d’un coup de poker. Mais ce n’est pas un jeu! C’est la France. Réfléchissons.

Partager cet article

0 commentaires pour « Enfin! »

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé
Alain Juppé 2017
5 ans pour l'emploi
inscrivez vous à la newsletter

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux