Blog Notes d'Alain Juppé

Une grande perte pour la France

Publié le 21/10/2014 par Alain Juppé

En toute assemblée, grande ou petite, Christophe de Margerie imposait d’emblée sa présence : par sa stature physique, par la force de son verbe, par la clarté de sa pensée. C’était évidemment un grand capitaine d’industrie, apprécié à la fois par les actionnaires et par les salariés d’une entreprise dont il avait une connaissance intime. C’était aussi un homme d’anticipation et d’innovation qui avait tout de suite compris que Total devait être notamment présente sur les créneaux des énergies renouvelables. Il avait hissé le groupe français au niveau des majors mondiaux et donnait ainsi à la France un atout essentiel dans la compétition économique mondiale. C’était un fin politique qui savait parler directement à tous les grands dirigeants de la planète et, sur le plan national, se ménager des amitiés bien réparties en dosant séduction et provocation. Bref, un grand bonhomme.

Je pense à sa famille dans la peine. Je pense aux hommes et aux femmes de Total dans l’inquietude.

Partager cet article

0 commentaires pour « Une grande perte pour la France »

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé
Alain Juppé 2017
5 ans pour l'emploi
inscrivez vous à la newsletter

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux