Blog Notes d'Alain Juppé

Journal de France

Publié le 06/02/2015 par Alain Juppé

Mercredi 4 février, j’arrive à Toulouse en début d’après-midi.

Visite au siège d’Airbus. Groupe en pleine forme. 8 années de commandes engrangées pour les avions de la gamme. Seul l’A380 est encore à la peine. Du côté des lanceurs spatiaux et des satellites, j’apprends de mes interlocuteurs que la concurrence la plus rude va venir non pas des Chinois ou des Russes, mais de Google qui annonce des investissements massifs pour connecter la planète entière.

Visite à l’Espace du Judaïsme et à l’école Ohr Torah, là où le 19 mars 2012 Merah a assassiné de manière abjecte 4 victimes, un père et ses deux jeunes fils et la fille du directeur de l’école âgée de 8 ans. Je me souviens d’avoir représenté la France aux obsèques à Jérusalem. Emotion poignante. Aujourd’hui l’accueil est chaleureux mais l’inquiétude est forte. La présence des soldats rassure; les enfants les entourent joyeusement. Les départs vers Israël néanmoins se multiplient. Je leur répète que s’il s’agit d’un libre choix je le respecte; mais si c’est la peur qui commande, alors c’est un échec terrible de la République.

17h , changement total: rencontre avec les habitants du quartier de La Reynerie, au Mirail, au siège de l’association Voir et Comprendre, en charge de l’animation et de la prévention. Une centaine de personnes, surtout des femmes et des ados presque tous musulmans. Echanges nourris. On parle discriminations, logement, école et surtout chômage… Le choc habituel entre la personne à la recherche d’un emploi qui attend une réponse concrète et le politique qui répond croissance, liberté d’entreprendre… Décalage. Mais aucune agressivité.

Soirée avec nos candidats aux élections départementales. Sous la houlette de Jean-Luc Moudenc, excellent maire de Toulouse et leader incontesté, l’union droite et centre est partout réalisée. Condition sine qua non du succès.

Jeudi matin, parenthèse sportive: je préside le conseil des 10 villes qui vont accueillir l’Euro 2016. L’événement se présente bien. Tous les stades sont livrés ou le seront avant la fin de l’année. J’invite tous mes collègues à venir à Bordeaux pour l’inauguration du nôtre fin mai. Nous voulons tous faire de l’Euro 2016 un grand moment de confiance nationale.

Après-midi en Lot-et-Garonne. Visite chez un fraisiculteur, chef d’entreprise audacieux et enthousiaste. Il m’explique qu’il recherche du personnel et qu’il n’en trouve pas sur place. Il s’adresse à des Polonais qu’il paie au SMIC. Je pense aux jeunes du Mirail. La réforme de notre système de formation est un impératif. Il y a là beaucoup d’argent mal utilisé.

Table ronde à la mairie du Temple-sur-Lot à l’invitation du maire et du député, mon ami Jean-Louis Costes. Près de 3 h de discussion avec des maires, des médecins, des exploitants agricoles, des artisans et patrons de PME. Ils parlent charges, normes, contrôles tâtillons… L’un d’entre eux va jusqu’à dire: « On se sent fliqués en permanence ». Echange intéressant sur la manière de combattre la désertification médicale. « Pas de mesure contraignante, dit un toubib, ça ne marchera pas; la bonne approche c’est de montrer que le village est accueillant pour la famille tout entière et pas seulement pour le médecin qui est le plus souvent désormais une femme. » Méfiance profonde à l’égard des gens de Paris. « Ils nous prennent pour des c… » dit un élu local. Conclusion d’un participant : « On veut préserver notre qualité de vie ». Pour conclure sur une note optimiste, je réponds : « Elle existe donc ».  Eclat de rire général.

Fin de parcours en Gironde à Langon. Plus de 400 personnes pour soutenir nos candidats aux prochaines élections départementales. Ici aussi union UMP/UDI/MODEM. Belle ambiance. Questions/réponses. Je prends les devants: j’explique ma position sur le 2ème tour dans le Doubs. La plupart des participants s’abstiendraient sans doute mais ils m’écoutent et m’applaudissent.

Retour à Bordeaux. J’ai bien dormi!

 

Suivez moi sur Twitter et Facebook.

Partager cet article

0 commentaires pour « Journal de France »

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé
Alain Juppé 2017
5 ans pour l'emploi
inscrivez vous à la newsletter

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux