Blog Notes d'Alain Juppé

Le bal des faux culs

Publié le 11/09/2012 par Alain Juppé

Depuis une décennie ((au moins), la gauche nous faisait la leçon: non au cumul des mandats. J’ai moi-même essuyé bien des critiques quand j’étais en situation de cumul, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui, je le rappelle au passage.

Quand nous serons au pouvoir, disaient-ils, on va voir ce qu’on va voir: nous interdirons tout cumul entre un mandat parlementaire et un mandat exécutif local. D’ailleurs, c’est inscrit dans les statuts du parti socialiste!

Mais aujourd’hui qu’il faut passer aux actes, panique à bord. Tous les arguments sont bons pour ne pas tenir l’engagement pris. Le mur du çon est franchi quand on nous explique que le poste de président de communauté urbaine n’est pas concerné (serait-il moins prenant que celui de maire de Saint-Caprais-de- Blaye ou de Blanquefort ?) … ou qu’un « député intérimaire » n’est pas astreint à la même rigueur! Quésaco « un député intérimaire »? On est député ou on ne l’est pas. On siège à l’Assemblée Nationale ou on n »y siège pas.

Quelle pantalonade! Il est vrai que les Français ont des sujets de préoccupation plus graves.

Partager cet article

0 commentaires pour « Le bal des faux culs »

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé
Alain Juppé 2017
5 ans pour l'emploi
inscrivez vous à la newsletter

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux