Blog Notes d'Alain Juppé

Mar Adentro

Publié le 21/02/2005 par Alain Juppé

Depuis plusieurs jours, je tourne autour du pot : j’entends dire de tous côtés, y compris sur ce blog-notes, que le film MAR ADENTRO est un chef-d’oeuvre et qu’il faut y courir toutes affaires cessantes.
Mar Adentro: film espagnol de Alejandro Amenabar. « A la suite d’un accident dont il a été victime dans sa jeunesse, Ramon ne peut plus bouger que la tête. Enfermé dans son corps, il vit depuis presque trente ans prostré dans un lit (…) Très entouré par sa famille, Ramon n’a plus qu’un seul désir : pouvoir décider de sa propre mort et terminer sa vie dans la dignité. »

Je traîne des pieds. Je dis souvent que, quand je vais au cinéma, c’est pour me changer les idées, fuir mon quotidien, trouver le dépassement par la distance (géographique ou historique ou sociale), rire ou rêver! Le Guépard ou Mort à Venise m’ont donné de merveilleux rêves…
J’irai voir cependant Mar Adentro, parce qu’il ne faut pas fuir la seule question qui compte, bien sûr.
21/02/05

Partager cet article

3 commentaires pour « Mar Adentro »
  • Pierre Amenic
    Le 05 Mars 2005 à 02 h 48 min
    Vous êtes bien conscient Monsieur Juppé que tout internaute qui lit pour la première fois vos notes sur ce blog se demande... Est-il sincère ? Peut-il se permettre de l'être ? Pèse-t-il ses mots pour qu'ils soient les plus justes ou pour qu'ils servent au mieux sa communication ?
    Est-il libéré par l'éloignement forcé de ses ambitions politiques et ce site représente-t-il une "tentation de Venise" intellectuelle dont la sincérité sera le principal atout ? N'est-ce qu'un intelligent renouvellement du marketing politique ?

    Votre avis sur Mar Adentro est pour moi un bon test. Mon avis ? Le film est formidablement bien joué, filmé avec élégance par un jeune réalisateur très talentueux qui a une immense carrière devant lui. Pourtant, malgré la force de son sujet, malgré son succès dans plusieurs territoires (mais pas en France), malgré son Oscar, le film est raté. Sa facture est américaine mais on regrette la force dramatique qu'un Eastwood voire un Spike Lee auraient donnée au sujet. Les plans sur des yeux mouillés forcent l'émotion que le film n'a pas su mieux susciter.
    Compliqué toutefois, dans votre position, de critiquer ce film. Si j'étais votre conseiller au sein d'un cabinet, je vous recommanderais d'en dire du bien, car après tout le film est un succès européen d'un jeune talent, déjà confirmé et encore très prometteur, sur un sujet difficile.
    Nous direz-vous ce que vous en pensez vraiment ?
    Pierre Amenic
  • Didier xxxxxxxx
    Le 28 Février 2005 à 18 h 32 min
    Mr Juppé , hier lorsque je vous ais laissé un message, la première raison de ma venue était de vous faire prendre connaissance d'une situation d'un secteur très particulier et très important de la vie économique Française.Celui de l'informatique Franco-Française, je vais vous parler d'une lutte que j'ai engagé il y a deux ans et dont les résultats font que aujourdhui par exemple notre gendarmerie nationale passe à des logiciels comme open office et réalise 20 millions d'euros d'économies de budget tout en réglant de gros problèmes de sécurité.Mon premier mel était tout à fait naturel, quand on reconnait qu'un homme digne à souffert on se doit de lui faire savoir qu'il reste aux yeux du plus grand nombre un homme digne de respect.
    J'en viens au sujet Mr Juppé , je vais vous raconter une aventure économique , un sursaut que j'ai tenté de déclencher pour notre informatique et qui fait que la mayonnaise est entrain de prendre.Ce sera long Mr Juppé et vous m'en excuserez , mais vous verrez c'est une magnifique aventure qui se met en place , la rennaissance de notre informatique face à l'hégémonie de Microsoft , les premiers à avoir ouvert la porte sont les hauts fonctionnaires du ministère de l'intérieur.Cette histoire que je vie chaque jour Mr Juppé , je m'en viens vous la raconter avec le plus grands naturel j'espère qu'elle vous passionnera autant à la lire que moi à la vivre .
    Didier xxxxxxxx
  • Jérôme Betoulle
    Le 21 Février 2005 à 12 h 56 min
    Cher Monsieur,

    J'ai quelque peu traîné les pieds moi aussi, puis je suis allé voir ce film samedi soir.

    Oui, cette oeuvre est magnifique et bouleversante (Javier Belem y est exceptionnel) et il ne faut pas aller le voir par devoir, mais par plaisir annoncé, plaisir de peut-être mieux comprendre certaines choses (au travers des différents membres de la famille et des amis impliqués ici, tous les points de vue et les ressentis s'expriment), plaisir de rire car certains moments sont très drôles, et, pourquoi pas, plaisir d'être bouleversé.

    Un sentiment personnel enfin : depuis samdi soir, je ressens peut-être encore mieux(s'il en était besoin) et j'exprime peut-être davantage tout l'amour que j'ai pour les miens.

    Bon cinéma !
    Jérôme Betoulle

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé
Alain Juppé 2017
5 ans pour l'emploi
inscrivez vous à la newsletter

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux