Blog Notes d'Alain Juppé

Mon triptyque

Publié le 01/10/2014 par Alain Juppé

Apaiser , rassembler , réformer … voilà en trois mots ce que je voudrais  faire.

Apaiser d’abord , en commençant par éviter les controverses ou les clivages inutiles qui ne répondent à aucune préoccupation prioritaire des Francais(es). Par exemple agiter le chiffon rouge du vote des étrangers. Ou continuer à déstabiliser un des piliers encore solide de la société française, la famille , le lien entre père , mère et enfants.

Rassembler ensuite , au delà des appartenances partisanes . Il faut certes des partis politiques pour faire vivre la démocratie. Notre constitution le dit noir sur blanc . Mais nous constatons tous que les divisions traditionnelles ne correspondent plus aux aspirations nouvelles . Je veux m’adresser aux militants de l’UMP , bien sûr , c’est ma famille , mais aussi à ceux de l’UDI ; à ceux du MODEM qui ont compris qu’il n’y avait rien à attendre du pouvoir actuel . Et au delà même de ces partis , à  tous nos concitoyens de bonne volonté que le PS a déçus … ou qui ouvrent les yeux sur l’inanité des promesses du FN. Rassembler, ce n’est pas exclure dés lors qu’on est d’accord sur un socle de valeurs.

Enfin réformer. Je ne crois pas au grand soir des ruptures tonitruantes. Je suis en revanche convaincu que la France a urgemment besoin de profondes réformes : réforme de l’Education nationale en tout premier lieu sans doute ; réforme de notre système fiscal et de la dépense publique ;  vraie réforme territoriale  ; réforme de nos politiques d’immigration ; réforme de notre protection sociale…  La liste n’est pas exhaustive. Mais de réformes bien préparées  , c’est-à-dire co-construites avec les Français. En somme, l’inverse de ce qui est en train de se passer avec la réforme des professions dites réglementées : le gouvernement , ou l’un de ses ministres , s’appuie sur un rapport administratif , de qualité sans doute , mais administratif , et jette sur la table un projet de loi sans aucune concertation . Au point que les autres ministres concernés ( Mmes Taubira et Touraine) semblent tomber des nues . Résultat : les professionnels sont dans la rue alors même que les professions concernées sont souvent prêtes au changement.  Je sais par expérience qu’il arrive un moment où les responsables politiques doivent décider . Mais on n’a plus de chance de convaincre  si l’on discute avant . Ça prend du temps , mais en fin de compte on s’y retrouve.

Voilà la méthode que je vous propose . Je serai heureux de connaître vos réactions et vos propositions.

Partager cet article

1 commentaires pour « Mon triptyque »
  • Bergasse
    Le 24 Octobre 2014 à 11 h 32 min
    j'aime bien votre sigle mais J'aurais préféré Rassembler, Apaiser, Réformer plus Ecouter(rare)
    Bergasse

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux