Blog Notes d'Alain Juppé

Nécessité de l’Europe

Publié le 25/02/2014 par Alain Juppé

Il est encore trop tôt pour dire comment les choses vont tourner en Ukraine. La Russie va-t-elle choisir l’apaisement ou verser de l’huile sur le feu? Le risque de partition du pays entre l’est russophone et russophile et les régions tournées vers l’ouest sera-t-il évité? L’économie ukrainienne sera-t-elle sauvée de la faillite proche?
Dans cette période de transition incertaine, un constat s’impose néanmoins: l’Union européenne joue et va jouer un rôle majeur.

Si des centaines de milliers d’Ukrainiens ont fait la révolution, c’est parce qu’ils n’en pouvaient plus de subir un régime autoritaire et corrompu. Et pour beaucoup, leur aspiration à la liberté et à la démocratie s’incarnait dans le visage de l’Europe. L’un des facteurs déclenchants des manifestations à Kiev et ailleurs à été le refus de Ianoukovitch de signer l’accord d’association que l’Union Européenne proposait à l’Ukraine.
Existe-t-il ailleurs dans le monde un espace économique et politique qui apparaisse ainsi comme une promesse de liberté et qui exerce une telle attraction sur son voisinage?

Deuxième aspect du constat : si l’Union Européenne n’avait pas été physiquement présente à Kiev au plus fort de la crise, en la personne des ministres des affaires étrangères français, allemand et polonais, le régime aurait-il résisté à la tentation de poursuivre la répression sanglante qu’il avait engagée? Poutine lui-même semble avoir compris qu’il fallait à ce moment là lâcher du lest.

Rien n’est encore réglé. L’histoire qui se fait sous nos yeux, dans cette région comme dans d’autres, nous rappelle que tous les processus de transition révolutionnaire sont chaotiques. Mais la crise ukrainienne renforce ma conviction: notre responsabilité historique est de doter l’Union Européenne des moyens de sa puissance potentielle.

Partager cet article

0 commentaires pour « Nécessité de l’Europe »

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé
Alain Juppé 2017
5 ans pour l'emploi
inscrivez vous à la newsletter

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux