Blog Notes d'Alain Juppé

Obsèques de Jean-Paul II

Publié le 08/04/2005 par Alain Juppé

Si je n’avais qu’une image à retenir de cette extraordinaire cérémonie : le contraste stupéfiant entre le faste de l’Eglise, la présence de tous les grands de ce monde d’un côté, et, de l’autre, ce cercueil de bois sans aucun ornement, posé sur un simple tapis. J’en frissonne encore. Vanitas vanitatum…
08/04/05

Partager cet article

10 commentaires pour « Obsèques de Jean-Paul II »
  • Julien Toledano
    Le 13 Avril 2005 à 13 h 26 min
    A l'évidence,Alain Juppé décrit les "ombres et lumières"d'une époque,d'un système,aujourd'hui révolu.Ce n'est pas tant l'homme qui a été mis en cause qu'un mode de gouvernance,une manière beaucoup trop jacobine de commander.L'art du commandement,trop réfléchi,trop techno,amène nécessairement,comme l'avait montré Mendès,à la déchéance.
    Julien Toledano
  • Paul DURET
    Le 11 Avril 2005 à 18 h 38 min
    Bonjour,

    Vous parlez, par habitude je pense, des fastes de l'église.
    J'ai au contraire été enthousiasmé par la grande simplicité et le dépouillement de cette célébration, conforme d'ailleurs à ce qui se passe dans n'importe quelle paroisse.
    Ce qui était grandiose et fastueux c'était bien sûr le site de la place St Pierre et la foule mais pour le reste ...les cardinaux ( sauf les orientaux) avaient tous le même uniforme, le cardinal Ratzinger a brossé un portrait sensible et juste de l'action de JPII .... Non vraiment, je ne vois pas de fastes.
    Paul DURET
  • Jacques René
    Le 10 Avril 2005 à 22 h 55 min
    J'avoue avoir été choqué par la demande faites aux prefets de présenter leurs condoléances aux évèques.

    MAIS CE MESSAGE N A SANS DOUTE PAS SA PLACE ICI ! JE CHERCHE EN VAIN UN MESSAGE UN TOUT PETIT PEU EN DESACCORD !
    OH LES COMMERCIAUX, FAUT PAS OUBLIER, FAUT TITILLER L INTELLIGENCE DU LECTEUR, FAIRE UN SEMBLANT DE POLIMIQUE, C EST PLUS VENDEUR !
    Jacques René
  • Julien Dupire
    Le 09 Avril 2005 à 15 h 04 min
    Outre que cela rappelle beaucoup également les obsèques de Victor Hugo par rapport aux souhaits de son testament... Si la cérémonie avait été plus simple que cela, est-ce que cela aurait tout de même empêché 200 000 personnes et 50 dirigeants de se masser sur Saint-Pierre de Rome ? Il y a des choses qui nous dépassent, notamment en matière de ferveur. Quand les gens croient, c'est bien souvent inexorable et inconscient.

    Une cérémonie en grandes pompes n'est pas toujours un cirage de chaussures.
    Julien Dupire
  • grégoire kueny
    Le 09 Avril 2005 à 13 h 28 min
    C'était un homme simple et accessible, attentif à chacun quel qu'il soit.
    Ce cercueil dépouillé est à l'image de ce qu'il a toujours été : un serviteur.
    Dans l'Eglise être à la première place signifie être au service de tous.
    Il était à l'image du Christ...
    Lorsque nous quitterons cette terre ne restera que l'amour dont nous avons aimé nos semblables. Tout le reste n'est que vanité.
    grégoire kueny
  • Pierre-Yves Bureau
    Le 08 Avril 2005 à 23 h 38 min
    Monsieur le Premier Ministre,

    Le pape Jean-Paul II qui a tant fait pour la paix continuerait-il son oeuvre pacificatrice par-delà la mort? Toujours est-il que l'échange en persan entre Moshe Katzav et Mohammad Khatami à l'occasion des obsèques du Souverain Pontife est pour le moins inédit... même si le président de l'Etat hébreu a tenu à en minimiser la portée dès son retour en Israël.
    N'oublions pas que lors du séisme de Bam de décembre 2003, Téhéran avait été jusqu'à accepter l'aide d'urgence américaine, mais nullement celle de Jérusalem.

    Bien à vous,

    Pierre-Yves Bureau
    Pierre-Yves Bureau
  • Bruno Edelist
    Le 08 Avril 2005 à 22 h 13 min
    ... Et moi, j'ai un peu honte d'appartenir à une nation, probablement seule de son espèce, au sein de laquelle des voix "décalées" ont désapprouvé le modeste hommage rendu à un grand homme par la pudique mise en berne de notre drapeau durant une petite journée.

    Décidément, dans ce pays, la connerie et le mauvais goût ne baisseront jamais pavillon !

    Quousque tandem, idioti, abutere patientia nostra ?
    Bruno Edelist
  • mathieu pellerin
    Le 08 Avril 2005 à 21 h 33 min
    Outre l'émotion assez prenante de voir une foule si massivement unie pour le salut d'un homme, ce qui me trouble est l'absence de la Chine...
    Quand on constate la présence de Khatami dans un contexte nucléaire si tendu, que faut-il penser de l'absence de représentant chinois? est-ce bien la présence de Taiwan qui était si dérangeante? peut-être est-ce un faux débat mais compte tenu de l'ampleur que cet évènement a soudainement pris cette absence m'inquoète quelque peu...
    D'autre part savez vous si Kim Jong-il était présent? j'ai bien cherché et je ne vois la Corée du Nord citée nul part.
    Merci
    mathieu pellerin
  • Marie-hélène Serve
    Le 08 Avril 2005 à 19 h 11 min
    J'ai été un peu dur avec sa Sainteté
    à sa mort,revenant sur un pape conservateur,mais voyant la polémique de certaines personnes bien connues pour leurs sens de la nuance,à l'occasion de mettre les drapeaux en berne,ce qui ne me choque pas vu qu'il était aussi un chef d'êtat,et puis tout de même...Ce matin cette image m'a bouleversé,une humanité été à nouveau là.La mort en direct live m'a un peu laissé un goût
    amer,mais ce matin,il y avait rélle émotion."Que le paradis lui soit ouvert"
    Marie-hélène Serve
  • mimi daladier
    Le 08 Avril 2005 à 16 h 57 min
    Chouette! "Un mariage et deux enterrements" on attend on attend
    mimi daladier

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé
Alain Juppé 2017
5 ans pour l'emploi
inscrivez vous à la newsletter

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux