Blog Notes d'Alain Juppé

Paroles de Français

Publié le 11/02/2011 par Alain Juppé

Les réactions politiques aux propos du Président de la République, hier soir, sont sans surprise: l’opposition critique , parfois avec virulence ; la majorité soutient.

Qu’en pensent vraiment les Français?

On peut au moins affirmer, sans risque de se tromper, qu’il y a un net décalage entre les commentaires des « observateurs » qui disent s’être ennuyés… et l’intérêt soutenu que les téléspectateurs ont porté à l’émission : ils ont été 8 millions à la regarder, 7 millions continuaient à le faire à 23h. Ce sont des scores exceptionnels.

Pour ma part, j’ai apprécié le ton du Président : il a écouté, il s’est laissé interrompre , il a montré qu’il avait une connaissance approfondie des questions qui lui étaient soumises , il a pris le temps d’expliquer la logique de ses prises de position ou de ses décisions. C’était un exercice de pédagogie nécessaire pour répondre aux interrogations des Français. On a senti , à plusieurs reprises qu’il était ému, par exemple devant le magnifique témoignage de ce beau senior de 80 ans qui accompagne son épouse atteinte de la maladie d’Alzeimer.

A-t-il fait assez d’annonces retentissantes? Ce n’était évidemment pas le but de ce dialogue avec les Français. Il s’agissait avant tout de montrer la cohérence des politiques mises en oeuvre.

J’ai retenu trois temps forts:

– d’abord, la façon courageuse dont il assume l’effort de réduction des déficits publics. Ce n’est pas populaire , mais c’est vital . Le  Président a su le montrer.

– ensuite, l’analyse qu’il a faite de la situation de notre justice : le métier de magistrat , a-t-il dit , est à la fois difficile et magnifique. L’institution judiciaire , qui est l’un des piliers de toute démocratie et de notre République , doit recevoir les moyens de fonctionner efficacement. Des efforts budgétaires importants ont été faits en ce sens depuis plusieurs années ; les chiffres de création d’emplois que le Président a donnés sont éloquents. Cela dit, si dans le traitement de telle ou telle affaire , et nous pensons tous à l’abominable assassinat de Laetitia , il est établi qu’il y a eu des erreurs , voire des fautes , au nom de quoi refuserait-on de les sanctionner?

– enfin , la place centrale qu’il a donnée à la lutte contre le chômage et au développement de l’emploi. Les 500 millions d’euros de crédits supplémentaires qui vont être dégagés y contribueront. Mais il est évident que les politiques de l’emploi doivent être encore complétées et améliorées . A court terme et à moyen terme : ce devrait être, à mon sens, l’une des priorités de la prochaine campagne présidentielle et du prochain quinquennat.

Bref , une émission intéressante et riche.

Partager cet article

0 commentaires pour « Paroles de Français »

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé
Alain Juppé 2017
5 ans pour l'emploi
inscrivez vous à la newsletter

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux