Blog Notes d'Alain Juppé

Un peuple fort

Publié le 09/01/2015 par Alain Juppé

C’est à une levée en masse du peuple de France que nous assistons. Depuis deux jours, pour ne parler que de Bordeaux et des communes qui l’entourent, les rassemblements spontanés attirent des milliers de personnes: sur le parvis des droits de l’homme, dans le hall de Bordeaux Métropole, dans la cour de la mairie, ou bien encore hier devant l »hôtel de ville de Saint-Médard-en-Jalles où j’étais en visite de travail. Et l’on voit la même mobilisation dans tout le pays.

Ce qui émane de ces rassemblements, c’est d’abord une profonde émotion devant l’horreur du massacre, une réelle communion à la mémoire des victimes et envers leurs familles.

Mais j’ai ressenti aussi une farouche détermination à relever le défi que nous lancent les barbares: le défi de la liberté. Au fond des coeurs et des esprits s’affirme la conscience du véritable enjeu: c’est l’un de nos biens les plus précieux qui est en cause, le premier mot de la devise républicaine, liberté, liberté chérie. La liberté de pensée, la liberté d’avoir une religion ou de ne pas en avoir, la liberté d’exprimer sa pensée, la liberté de la presse, la liberté de caricaturer consubstantielle de la démocratie, même si- ou parce que – elle peut irriter les puissants. C’est tout cela que symbolise Charlie Hebdo, qu’on partage ou pas ses orientations politiques. La citation de Voltaire, fût-elle apocryphe, vient évidemment à l’esprit: « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. »

Ainsi donc ce peuple français que d’aucuns dépeignaient comme fatigué ou résigné ou peureux se montre capable d’un formidable sursaut. Si l’émotion est mondiale et la solidarité universelle, c’est parce qu’on sent bien à travers le monde qu’entre la France, son peuple et la liberté, il existe aujourd’hui comme hier un lien indestructible.

Partager cet article

0 commentaires pour « Un peuple fort »

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé
Alain Juppé 2017
5 ans pour l'emploi
inscrivez vous à la newsletter

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux