Blog Notes d'Alain Juppé

Prendre le risque

Publié le 15/03/2013 par Alain Juppé

Sur ce blog, le 30 octobre dernier, je m’interrogeais sur les moyens de mettre un terme au massacre du peuple syrien, victime d’une dictature criminelle.
Et j’en arrivais tout naturellement à me demander si le moment n’était pas venu de lever l’embargo sur la fourniture d’armes qui, de fait, frappe unilatéralement l’armée de libération alors que les forces du régime continuent à être alimentées par la Russie et l’Iran. Je mesurais le risque: n’allions-nous pas livrer ces armes à des groupes extrémistes qui les retourneraient un jour contre ceux qui se battent pour la démocratie, à commencer par nous-mêmes?

Depuis lors, la tragédie continue: 70 000 à 100 000 morts selon les évaluations, sans doute 1 million de réfugiés! Et pendant ce temps-là , l’obstination russe paralyse toujours le conseil de sécurité des Nations Unies. Il faut arrêter le massacre.

La France et la Grande-Bretagne, prenant acte des progrès d’organisation de l’opposition syrienne, demandent la levée de l’embargo européen. Je pense qu’elles ont raison et que nous nous déshonorerions en laissant les avions de Bachar-el-Assad poursuivre les bombardements contre une résistance qui n’a pas les moyens de se défendre. Si nous n’arrivons pas à entraîner nos partenaires européens sur cette voie, il nous reviendra de prendre l’initiative.

Partager cet article

0 commentaires pour « Prendre le risque »

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé
Alain Juppé 2017
5 ans pour l'emploi
inscrivez vous à la newsletter

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux