Blog Notes d'Alain Juppé

Qui sont vraiment les Musulmans de France ?

Publié le 18/09/2016 par Alain Juppé

Je reprends la titre d’un article paru ce matin dans le JDD, qui reprend lui-même une enquête de l’Institut Montaigne sur cette question.

Les études de cet Institut sont toujours sérieuses et celle-ci mérite tout particulièrement l’attention compte tenu de la sensibilité du sujet. J’en prendrai connaissance dans le détail, mais d’ores et déjà la synthèse qu’en présente le journal m’inspire plusieurs réflexions.

  • Plus des 2/3 des Musulmans interrogés se déclarent respectueux de la laïcité et des lois de la République. 46% se disent totalement sécularisés et laïcs. 25% sont fiers de leur religion et revendiquent l’expression de leur foi dans l’espace public mais affirment  respecter la laïcité et les lois de la République. Ce constat me renforce dans l’idée qu’il est possible de contracter avec eux un accord solennel fondé sur la Charte de la laïcité dont je propose la rédaction et l’adoption.
  • Mais 28% sont  en rupture avec les valeurs républicaines et approuvent le port du voile intégral ainsi que la polygamie. Ils sont plus nombreux parmi les jeunes. Ce durcissement de la religion musulmane, des croyances et des pratiques qu’elle développe, se constate partout dans le monde musulman. Le Roi du Maroc s’en est inquiété dans un discours clairvoyant et courageux prononcé en août dernier. Elle nous lance un défi d’une grande gravité qu’il nous faut relever avec la plus totale détermination. Car la radicalisation des esprits peut conduire à l’apologie de la violence, voire à la complicité avec le terrorisme.
  • D’abord nous devons affirmer qu’une telle mise en cause de nos valeurs fondamentales n’a pas sa place en France, pas plus que ceux qui la professent. Nous devons nous donner les moyens de faire respecter le bien commun qui soude notre identité. C’est la responsabilité d’un Etat fort.
  • Ensuite nous devons construire et diffuser un contre-discours à l’intention des publics qu’on endoctrine , à commencer par les plus jeunes. Nous devons aussi nous attaquer aux situations sociales qui, sans justifier en aucune manière de telles dérives, constituent un terreau favorable aux propagandes « ultras ». Les plus « rigoristes » sont moins diplômés et plus précaires que la moyenne.
  • Enfin nous devons combattre les amalgames et nous appuyer à fond sur la majorité des musulmans laïcs que l’étude de l’Institut Montaigne met en évidence . Il faut les inciter à s’engager plus visiblement et plus fermement dans l’organisation d’un Islam de France capable d’afficher son attachement à la République et de s’accorder avec elle sur des règles sans ambiguïté.
  • Les conditions ne sont pas hélas! réunies aujourd’hui et c’est la dernière réflexion que m’inspire la lecture du JDD : la plupart des musulmans ne se reconnaissent pas dans les instances ni les personnalités censées les représenter. Un tel décalage est dangereux car il ne permet pas de convaincre l’opinion générale qu’il y a place en France pour les Français musulmans qui s’engagent à respecter nos lois et valeurs communes. Je renouvelle mon appel à nos compatriotes musulmans : nous sommes prêts à vous accompagner dans cette démarche mais c’est d’abord à vous qu’il incombe de faire entendre la voix de votre majorité trop silencieuse.

Partager cet article

0 commentaires pour « Qui sont vraiment les Musulmans de France ? »

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux