Blog Notes d'Alain Juppé

Rama Yade à Bordeaux

Publié le 24/03/2009 par Alain Juppé

 

Nous connaissons tous autour de nous des couples qui souhaitent ardemment adopter un enfant, et nous voyons tous les jours, dans les médias, des visages d’enfants abandonnés, victimes de l’extrême pauvreté ou des conflits qui déchirent la planète.

Or l’adoption, et notamment l’adoption internationale, est longue et difficile. Le nombre de jeunes enfants venus d’au delà de nos frontières pour être accueillis dans une famille française est même en diminution. Il est vrai que toutes les précautions sont nécessaires pour éviter certaines dérives, voire des trafics d’enfants.

Rama Yade, notre secrétaire d’Etat aux droits de l’Homme, a eu la bonne idée de lancer une initiative de soutien à l’adoption internationale. Elle s’est adressée à l’Association des volontaires du progrès qui offre toutes les garanties de sérieux et d’honnêteté, et qui enverra dans les pays qui le demandent un volontaire chargé de faciliter les relations entre les autorités locales, les institutions qui s’occupent des enfants abandonnés et les familles françaises candidates à l’adoption.

L’Etat a souhaité travailler en partenariat avec des collectivités locales ou des acteurs privés. La ville de Bordeaux a été la première à répondre favorablement, en apportant sa contribution financière. D’où la convention signée hier entre la ville et l’association des volontaires du progèrs en présence de Rama Yade. Une jeune femme, volontaire du progès, rejoindra donc dans quelques semaines Ouagadougou, en plein accord avec les autorités du Burkina Faso.   C’est, je crois, une bonne action.

 

 

La ville de Bordeaux et l’Association française des volontaires du progrès ont signé hier une convention pour

Partager cet article

0 commentaires pour « Rama Yade à Bordeaux »

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé
Alain Juppé 2017
5 ans pour l'emploi
inscrivez vous à la newsletter

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux