Blog Notes d'Alain Juppé

Regards vers le futur

Publié le 20/01/2005 par Alain Juppé

L’un d’entre vous s’étonne que je n’aie pas parlé ici de Huygens et de Titan. J’aurais dû! D’autant que j’ai, quelque part rentré, le vieux rêve d’être astrophysicien…
On nous dit que, sous réserve de l’interprétation approfondie des informations reçues, la surface de Titan ressemblerait à une sorte de crème brûlée : croustillante sur le dessus, moelleuse à l’intérieur. Génial!
Je sais bien que la vie quotidienne pour beaucoup de nos compatriotes, c’est galère. Mais, de temps en temps, porter le regard sur les étoiles…

Le journal Le Devoir, de Montréal, publie les résultats d’un grand sondage mené l’automne dernier auprès de centaines d’experts d’Internet aux Etats-Unis.
Un coup de projecteur sur les blogues, définis « strictement parlant, comme un journal personnel ou un carnet quotidiennement mis à jour, écrit dans un style libre, portant sur les sujets les plus variés » :
à la fin de 2004, 7% des Américains avaient créé un blogue, ce qui représente 8 millions de personnes!!!
Lorsqu’on leur demande dans quel domaine les changements (liés à Internet) auront le plus d’impact d’ici dix ans, les fameux experts répondent: dans le monde de l’information, à cause de la montée des blogues.

Futur plus proche : que peut-on attendre de Bush II en matière de politique étrangère, et notamment dans la relation transatlantique?
Washington souffle le chaud et le froid : tantôt le Président Bush laisse entendre qu’il n’exclut « aucune option » pour ramener l’Iran dans le droit chemin de la non-prolifération nucléaire, et l’Administration américaine affiche le plus grand scepticisme vis-à-vis des efforts de la France+Allemagne+Grande-Bretagne pour trouver une solution diplomatique au problème; tantôt le nouveau ministre des affaires étrangères américain, Mme Condoleezza Rice , annonce que « le temps de la diplomatie est venu » (ce qui, soit dit au passage, n’est pas très sympa pour son prédécesseur Colin Powell).
Il y aura sans doute une volonté de réchauffement des relations de part et d’autre de l’Atlantique. Mais cela ira-t-il plus loin que la forme?
Sur le fond, je partage le sentiment qu’exprimait ce matin à la radio François Heisbourg, directeur de la Fondation pour la recherche stratégique: dans le monde post-guerre froide, l’Amérique et l’Europe, ce n’est plus pareil . Notre vision des relations internationales et de la gouvernance mondiale, nos intérêts économiques, nos conceptions culturelles divergent. Il va falloir s’y faire et inventer une nouvelle forme de partenariat. C’est sur cette question notamment que j’aimerais, entre autres, travailler dans l’année qui vient…
21/01/2005

Partager cet article

5 commentaires pour « Regards vers le futur »
  • Sylvain de Mullenheim
    Le 07 Février 2005 à 15 h 28 min
    Dommage de n'avoir pas évoqué Huygens. Les Américains ont géré le vecteur Cassini, et les Européens la sonde Huygens. Le monde s'est extasié sur Cassini, alors que le véritable exploit réside dans Huygens. Autant les technologies liés au transport de la sonde étaient déjà connues, autant celles qui ont permis de la lâcher dans l'atmosphère de Titan, en espérant qu'elle ne s'écrase pas puis qu'elle se pose sur un endroit solide... relevait de l'impossible. Les Européens espéraient seulement que la sonde parviendrait à retransmettre des informations sur l'atmosphère de Titan pendant sa chute. Hors, non seulement elle a fonctionné pendant toute la chute, mais également au sol, où elle a transmis des données scientifiques fantastiques pendant des heures... Inespéré ! Cerise sur le gâteau, des Américains membres du programme ne comprennent toujours pas comment les Européens, avec un budget qui leur paraît ridicule, sont parvenus à ce tour de force.
    Comment dit-on "cocorico" en européen ?
    Sylvain de Mullenheim
  • Thierry Frondeur
    Le 21 Janvier 2005 à 07 h 33 min
    "L'un d'entre vous s'étonne que je n'ai pas parlé ici..."?? Ne faudrait-il pas écrire: "que je n'aie pas parlé"?

    Pour quelqu'un qui rappelle souvent ses diplômes littéraires, c'est ennuyeux... L'université n'est plus ce qu'elle était.
    Thierry Frondeur
  • serge tonneau
    Le 20 Janvier 2005 à 22 h 15 min

    Bonjour monsieur JUPPE
    Pourquoi monsieur JUPPE? pour ce qui est
    de la conquête de l' espace,nous n' arri
    vons pas à développer, une association
    plus élargie de l ' Europe en collabo-
    ration plus étroite avec la russie ?

    MERCI DE ME LIRE
    serge tonneau
  • Alexis HARMEL
    Le 20 Janvier 2005 à 14 h 02 min
    Le rêve américain serait-il en train de virer au mythe pour le reste du monde? Entre les pays dits de l'axe du mal qui redoutent soit un embargo soit une pluie de bombes, et les pays de la "vieille europe", pour reprendre les termes de Donald Rumsfeld, il ne reste guère de place à la diplomatie active, même si Mademoiselle Rice souhaite s'y engager. Finalement, la question que je me pose et qui pourrait faire débat serait: "démocratie et diplomatie, moyens et effets". J'ai d'ailleurs à ce sujet écrit de nombreux articles qui, partagés par d'autres, montrent que les pays où la démocratie est inexistante font fi de la diplomatie. Alors finalement, la diplomatie ne serait-elle pas la porte d'entrée de la démocratie? En ce qui concerne les USA, pays ultra-démocratique...et républicain, la question est différente voir inverse. A l'instar de Saint Augustin qui disait "la Foi précède, l'intelligence suit", nous pourrions dire "la démocratie précède, la diplomatie suit". Dieu nous entende...
    Alexis HARMEL
  • philippe THIEBAUT
    Le 20 Janvier 2005 à 12 h 53 min
    Arte a programmé voila quelques mois deux portraits des deux ex candidats à la Maison Blanche et les attentes du peuple américain par rapport a un style d'homme à élire ...pour faire court ,une idée maitresse de cet interessant reportage etait que le candidat qui avait trop de points de vue sur un sujet et qui serait donc sensé faire une synthése pour décider était considéré comme un "mou". Nous ne pensons plus tout à fait pareil aujourd'hui ici, l'Amérique restera un peuple ami mais nous nous eloignons d'elle.Ca peut rebondir un jour!
    Quant à votre blogue je le consulte souvent je trouve cette idée géniale.
    Dommage d'avoir l'impression de répondre à un mur de temps entemps.
    Ce soir je vais voir La peau de chagrin au théatre du Port de la Lune ...Balzac /Pitoiset.Je vous raconterai.
    philippe THIEBAUT

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé
Alain Juppé 2017
5 ans pour l'emploi
inscrivez vous à la newsletter

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux