Blog Notes d'Alain Juppé

Rideau de fumée

Publié le 11/04/2013 par Alain Juppé

Les mesures annoncées hier par le Président de la République en personne ne changeront rien à rien.

Une « Haute autorité (totalement) indépendante » pour vérifier les déclarations de patrimoine des responsables publics? Est-ce à dire que les hautes personnalités qui constituent l’actuelle « Commission pour la transparence financière de la vie politique », présidée par le vice-président du Conseil d’Etat ne sont pas indépendantes? 

Un « parquet financier » chargé d’enquêter sur les affaires de corruption et de grande fraude fiscale? Très bien. Mais il existe déjà un pôle financier très actif. On nous affirme que la justice est d’ores et déjà indépendante (à preuve l’affaire Cahuzac), ce que je crois volontiers. Et laisser entendre que les services fiscaux serait insuffisamment mobilisés pour lutter contre la fraude fiscale serait inexact et gravement injuste envers une administration de grande qualité. 

L’interdiction faite aux parlementaires d’exercer certaines activités professionnelles? Voire, mais lesquelles si on veut éviter que le Parlement soit exclusivement peuplé de retraités et de fonctionnaires en disponibilité ? Les explications du Président qui a choisi l’exemple des médecins ont été particulièrement confuses sur ce point.

La lutte contre les paradis fiscaux? Oeuvre de salubrité publique bien sûr. Mais à qui fera-t-on croire qu’il suffira que la France publie une liste pour que les choses changent? L’action ne peut-être que collective, dans le cadre de l’Union Européenne et de l’OCDE.

Quant à la publication du patrimoine des élus, on voit la pantalonnade à laquelle elle donne lieu depuis plusieurs jours.

L’opposition de l’époque reprochait à N. Sarkozy de faire voter des lois sous le coup de l’émotion. Nouvelle manifestation d’amnésie.

Le problème, la bonne réponse au scandale, ce n’est pas de faire voter des lois, c’est de les faire appliquer. Sinon les tricheurs continueront de tricher, et les honnêtes gens de subir le discrédit général.

Partager cet article

0 commentaires pour « Rideau de fumée »

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé
Alain Juppé 2017
5 ans pour l'emploi
inscrivez vous à la newsletter

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux