Blog Notes d'Alain Juppé

RSI

Publié le 13/04/2015 par Alain Juppé

Le Régime Social des Indépendants (RSI), loin de leur offrir, comme son nom l’indique, une protection sociale est devenu le cauchemar des 4 millions d’artisans, commerçants, travailleurs indépendants , professions libérales et autres entrepreneurs qui lui sont affiliés .

Il crée des situations kafkaïennes et parfaitement injustes et ses dysfonctionnements ont en outre conduit à des pertes de recettes colossales pour les comptes publics, évaluées à 1,5 mds d’euros par la Cour des Comptes.

Or malgré les alertes, malgré les déclarations du gouvernement  rien n’a été encore véritablement fait.

Propositions:

D’abord un plan d’urgence pour protéger les cotisants, avec par exemple un gel des mesures de contrainte dans l’attente d’un accord ou d’un jugement, un remboursement des frais de procédure si le jugement est favorable au cotisant ou encore un délai maximum de versement.

A moyen terme, une refonte totale du système qui doit être au service des bénéficiaires et cesser de les harceler. Cette remise à plat devra reposer sur des principes clairs, comme la création d’un interlocuteur social unique dont les délais de réponse devront être encadrés, un libre choix entre affiliation au RSI ou au régime général, ou encore le bénéfice de l’assurance chômage pour les mandataires sociaux salariés.

On ne peut à la fois appeler au redémarrage de notre économie et continuer à pénaliser lourdement ceux qui en sont le moteur. C’est une question de confiance.

Partager cet article

7 commentaires pour « RSI »
  • Thierry FOUCHER
    Le 15 Avril 2015 à 08 h 02 min
    Bravo pour cette prise de position pleine de bon sens !
    Je suis gérant de TPE depuis 10 ans, dans un secteur d'activité supposé porteur - le numérique - je suis entourée de TPE formidables dont les gérants travaillent 70 heures pour se rémunérer péniblement un SMIC. RSI ponctionne chaque début de mois sans se soucier des gens qui ne sont presque jamais absents pour maladie pour assurer de piètres prestations. Si je fais le bilan aujourd'hui, je n'ai pas d'assurance-chômage, j'ai pris mon destin en mains après être tombé chez Pôle emploi à 49 ans. Je suis plus dans les statistiques de chômeurs, ni répertorié comme smicard, nous sommes nombreux dans ce cas. Le résultat après 10 ans est simplement que je dégrade mon niveau de retraite par rapport à mes 25 ans de régime général (ingénieur dans le secteur électronique). J'ai au passage employé et formé plusieurs jeunes, je garde avec moi depuis plus de 5 ans un employé que je rémunère mieux que moi. Voilà de quoi faire réfléchir !

    Bien cordialement,

    Thierry
    Thierry FOUCHER
  • Antoine Jambart
    Le 14 Avril 2015 à 19 h 14 min
    Effectivement, il devient vraiment urgent de réformer ce monstre qu'est le RSI !!! Tous les entrepreneurs que je connais en ont une image désastreuse...
    Antoine Jambart
  • bg
    Le 14 Avril 2015 à 17 h 58 min
    Faisons simple et reconnaissons enfin la liberté d'assurance conformément aux dispositions européennes.
    bg
  • Valu
    Le 14 Avril 2015 à 07 h 20 min
    Jeune retraité et ayant cotisé en fin de carrière au RSI je confirme que la gestion laisse à désirer.
    Interprétation des textes différentes du système général notamment pour le calcul des droits à la retrait au détriment de indépendant.
    Manque d'informations avec des réponses différentes en fonction de vos interlocuteurs.
    Difficulté à joindre les bons services etc etc
    Pourquoi ne pas fusionner tous ces régimes avec le système général de même pour les assurances.
    maladie, retraite ....
    Qui aura la volonté d'entamer une grande réforme ?
    Valu
  • Del
    Le 13 Avril 2015 à 17 h 17 min
    Ayez un peu de courage et admettez enfin que la France n'applique pas les directives européennes depuis 1992, ou 2001 au plus tard, quand Jospin a transcrit les directives européennes.

    Chacun est libre de s'assurer où il veut en Europe pour sa santé et sa retraite.

    Le modèle français est en perdition totale. Vous serez jugé coupable, de même que toute la classe politique, d'avoir voulu profiter jusqu'à l'épuisement de ce système mafieux destiné à acheter la paix sociale via les syndicats.
    230 milliards de déficit pour un système qui ne redistribue qu'à ses gestionnaires. Même un enfant de 6 ans arrêterait le délire tout de suite. Seul un toxico continuerait à se tuer ainsi, c'est donc ce que vous êtes.

    Vous espérez de toute évidence être sorti du système quand il explosera. Ou tout simplement passer à travers la tempête, ou peut-être même fuir.

    Bonne chance à vous. Ce n'est pas en achetant des voix immigrés qui n'apportent rien à la balance économique du pays que vous retarderez beaucoup l'échéance de la mascarade.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9volution_fran%C3%A7aise

    C'était il y a 226 ans...
    Del
  • WiFrench
    Le 13 Avril 2015 à 16 h 29 min
    Voilà des propositions qui vont dans le bon sens. Aidons les entreprises françaises au lieu de les enfoncer!
    WiFrench
  • Fred_M
    Le 13 Avril 2015 à 10 h 06 min
    Très bonne initiative et j'espère que vous aurez l'occasion de pouvoir la mener à bien. Ce régime est un non-sens total. Sa disparition pure et simple est sans doute la meilleure solution à terme. Et d'ici là, tout doit être fait pour protéger ceux qui créent la dynamique économique de ce pays.
    Fred_M

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux