Blog Notes d'Alain Juppé

Tournée africaine

Publié le 26/02/2012 par Alain Juppé

Je rentre d’une tournée de trois jours en Afrique : Bénin, Burkina-Faso, et Mali. Objectif : coordonner notre action avec les initiatives de nos amis africains pour obtenir la fin des affrontements au Nord-Mali et oeuvrer à l’ouverture d’un dialogue inclusif.

Avant de partir, j’avais donné une interview au magazine Jeune Afrique et j’avais évidemment eu droit à la traditionnelle question sur la « FrançAfrique ».

Qui ne voit que nous avons changé d’époque ?

La politique de la France en Afrique est aujourd’hui constante et cohérente. Elle repose sur quelques principes clairs : traiter nos partenaires sur un pied d’égalité ; ne pas interférer dans les choix politiques nationaux (Il n’y a pas de « candidat de la France » dans les élections, qu’elles soient nationales ou qu’elles concernent des organisations régionales); exprimer haut et fort notre attachement aux droits de l’homme et à la démocratie , ce qui signifie notamment que nous sommes attentifs à l’organisation d’élections transparentes et loyales. Inciter aussi et aider à la construction de l’Etat de droit et à la lutte contre la corruption. Nos amis africains connaissent et respectent cet engagement de la France. Ils savent aussi qu’ils peuvent compter sur notre aide au développement qui ne s’est jamais relâchée. Ils ont compris et approuvé notre volonté de re-négocier nos accords de défense qui sont désormais ratifiés par notre Parlement et sont donc totalement publics.

Cette nouvelle politique africaine, voulue par le Président de la République, pourrait faire l’objet d’un soutien national. Nous y sommes presque : ce n’est pas sans un certain sourire que j’ai entendu M. Fabius, lors d’un récent voyage , se réjouir de la qualité des relations entre la France et le Gabon…

Partager cet article

0 commentaires pour « Tournée africaine »

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé
Alain Juppé 2017
5 ans pour l'emploi
inscrivez vous à la newsletter

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux