Blog Notes d'Alain Juppé

Victoire à la Pyrrhus?

Publié le 05/03/2014 par Alain Juppé

Il faut appeler un chat un chat : Poutine a réussi son invasion de la Crimée. À qui peut-il faire croire que les milliers d’hommes qui se sont déployés sur le territoire de la province , au vu et au su des médias du monde entier , ne sont pas des soldats russes ? Les Etats-Unis et l’Union Européenne n’ayant pas d’option militaire , le fait accompli prévaut pour l’instant , en violation manifeste du droit international .
La partie n’est pas jouée pour autant et la victoire de Poutine pourrait bien être une victoire à la Pyrrhus si nous savons nous servir des armes dont nous disposons .
Tout doit être fait , bien sūr , pour éviter une confrontation armée avec la Russie. Mais nous avons d’autres armes que celles de la guerre.
L’arme économique d’abord . La Russie est un pays économiquement et socialement fragile. Il est en pleine implosion démographique . Il a certes d’immense ressources naturelles . Mais il a besoin de clients pour écouler son gaz et d’investisseurs extérieurs pour moderniser son outil de production . Nous devons utiliser à fond ce puissant levier . Condition du succès : le vouloir vraiment et ne pas agir en ordre dispersé .
L’arme morale ensuite. Je vois sourire réalistes et cyniques de tous bords . Je persiste à croire qu’aucun gouvernement ne peut se mettre durablement au ban de la communauté internationale. Pour la première fois , 14 membres du Conseil de Sécurité sur 15 ont voté contre la Russie (y compris la Chine , fidèle à son dogme de non-ingérence) . Il ne faut pas relâcher la pression pour amener Poutine à la table de négociation .
L’arme morale , c’est aussi la liberté . Nous devons continuer à soutenir et à aider tous ceux qui , en Ukraine , aspirent sincèrement à la liberté et à la démocratie. Leur mouvement est irrépressible et emportera le mauvais « remake » de l’empire soviétique que Poutine nous joue.

Partager cet article

0 commentaires pour « Victoire à la Pyrrhus? »

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux