Blog Notes d'Alain Juppé

Vilaine manip.

Publié le 05/06/2010 par Alain Juppé

Eternel dilemme: faut-il répondre à la calomnie, au risque de la propager? Faut-il l’ignorer, au risque de lui laisser prendre crédit ?

Je me suis posé cette question en lisant aujourd’hui dans Le Monde l’article que Caroline Fourest consacre à l’affaire Saint-Eloi/ Saint-Projet, révélée récemment par l’émission de télévision « Les Infiltrés ».

D’abord, les faits dans toute leur transparence:

– en 2000, constatant l’état d’abandon de l’église Saint-Eloi, dans le centre historique de Bordeaux, la ville donne suite à la proposition de l’association dirigée par l’abbé Laguérie qui s’engage à rénover, à ses frais, le bâtiment et à y rétablir le culte. Renseignement pris auprès de la préfecture, l’église est considérée comme désaffectée. Les activités de l’association ne contreviennent pas à la loi. Par délibération, évidemment publique, du conseil municipal, une convention est donc passée entre la ville et l’association.

– quelques mois plus tard, le nouvel archevêque de Bordeaux estime que la procédure de désaffectation n’a pas été respectée et saisit le tribunal administratif. Celui-ci lui donne raison. L’association (pas la ville) fait appel. La cour administrative d’appel confirme la décision de première instance. Immédiatement, par une nouvelle délibération de son conseil municipal, la ville résilie la convention. Elle n’a donc plus, depuis 2004, aucun lien avec les occupants de Saint-Eloi. L’église est affectée au diocèse de Bordeaux.

– s’agissant du collège Saint-Projet, établissement d’enseignement hors contrat, les services scolaires de la ville n’ont jamais eu aucune relation avec lui.

Que trouve-t-on dans l’article de Mme Fourest?

D’abord une construction extravagante qui tend à montrer une convergence d’intérêts entre certains intégristes bordelais et certains élus municipaux, dont Hugues Martin, « député remplaçant d’Alain Juppé » (au passage, qu’est-ce qu’un « député remplaçant » ?). Il faut une imagination puissamment créatrice pour établir un lien entre la fiscalité applicable à la rénovation du patrimoine historique ou le label « Villes et pays d’art et d’histoire » accordé à la ville, et les agissements scandaleux révélés par l’émission « Les Infiltrés ». Prudente, l’auteure de l’article écrit que « il ne s’agit ps d’en déduire un lien d’ordre financier ». L’insinuation et l’amalgame suffisent en effet.

Cela me rappelle étrangement la manip. montée il y a trois ans contre « l’adjointe du maire de Bordeaux », à nouveau mise en cause aujourd’hui, « le directeur des affaires culturelles du maire de Bordeaux », et « le chargé de mission du maire de Bordeaux » (je cite certains titres de presse de l’époque), dans une sombre affaire privée de captation d’héritage… sur laquelle on attend toujours la moindre manifestation de vérité.

Outre ce petit chef d’oeuvre de perfidie, l’article contient toute une série de contre-vérités ou de mensonges:

– il y est dit que « Mgr Ricard fait même un recours. Sans succès. » J’ai rappelé que notre archevêque avait gagné son recours en première instance et en appel.

– il y est dit que « l’opposition réclame la fin du bail dévolu aux occupants de Saint-Eloi ». J’ai rappelé que, par délibération publique, le conseil municipal avait résilié ce bail en 2004.

– il y est dit: « que fait-on pour éviter que des écoles hors contrat lavent le cerveau de futurs citoyens en toute impunité? » Comme je l’avais souhaité, le rectorat, seul responsable en l’espèce, a diligenté plusieurs enquêtes. L’inspecteur d’académie de Bordeaux vient publiquement de demander aux familles de retirer leurs enfants du collège Saint-Projet qui ne transmet pas le socle de connaissances prévu par la loi.

On reste pantois devant un article qui accumule autant d’insinuations sans preuves, et autant de contre-vérités.

Je n’en veux nullement à Caroline Fourest qui a fidèlement reproduit les allégations de deux ou trois élus socialistes bordelais qui me poursuivent, depuis 15 ans, d’une haine tenace.

On sentira néanmoins de l’indignation dans ces lignes. C’est vrai. Qu’on me fasse procès de complicité avec l’extrême-droite raciste et antisémite, moi qui l’ai toujours farouchement combattue – ce qu’elle m’a bien rendu, au plan national comme à Bordeaux – me révulse et me blesse. Dans l’idée que je me fais du combat politique, des procédés aussi déshonorants n’ont pas de place.

La justice est saisie. Je lui fais confiance pour punir ceux qui auraient transgressé les lois et les valeurs républicaines auxquelles nous sommes si profondément attachés.

Partager cet article

10 commentaires pour « Vilaine manip. »
  • Maurice
    Le 17 Aout 2010 à 14 h 49 min
    Un commentaire de sagesse, la majorité ne gagnera des voix sur le FN, il faut donner donner les moyens d'agir à notre police en applicant les lois de la République.
    Que l'on prenne des mesures pour les vrais problèmes: déficit de la France, chômage, retraites etc.
    On est en droit d'être trés inquiet pour notre beau pays: la FRANCE
    Maurice
  • alain piard
    Le 16 Aout 2010 à 17 h 32 min
    Il ne fait pas de doute que vous êtes un homme intelligent sauf à penser, droit dans vos bottes, que Rocard le serait moins que vous ! Selon moi, le courage politique manque cruellement à la droite au pouvoir qui, pour quelques prébendes, s'arrange avec l'histoire. Elle a déjà perdu son âme, comme sous Vichy. Puisse-elle ne pas faire perdre la France !
    alain piard
  • MAISONNAVE Marie-Pia
    Le 24 Juin 2010 à 20 h 56 min
    C'est sur les terres bordelaises que j'ai fait mes premiers pas, mon "initiation à la politique" tout en suivant les cours de l'Institut d'Etudes Politiques.

    En cotoyant les Jeunes Populaires , j'ai pris goût au militantisme et j'ai découvert la solidarité, l'authenticité de certaines valeurs qui manquent cruellement aux autres familles politiques.A l'époque déjà,et c'était il y a 5 ans,les socialistes empoisonnaient la vie publique avec cette pitoyable affaire.
    Plus rien ne m'étonne , surtout lorsque l'on observe ce que les socialistes sont capables de dire et de faire au niveau national , pour briser quelqu'un ... alors qu'il n'a pas commis de faute.
    Les citoyens ne sont pas dupes et ils sanctionneront ceux qui accusent sans preuve au lieu de proposer un programme politique adapté au contexte national.

    Je vous souhaite du courage dans cette épreuve et bravo pour votre action politique.
    Cordialement
    MAISONNAVE Marie-Pia
  • ANEL Bruno
    Le 06 Juin 2010 à 21 h 26 min
    Vous évoquez opportunément l'affaire de captation d'héritage dans laquelle vos collaborateurs furent impliqués. Je vous signale que l'un des autres protagonistes de l'affaire, ancien opposant avec lequel vous eûtes quelques contacts , a fait 4 mois de préventive dans des conditions peu honorables, et qu'il réclame sur son blog d'être jugé . Curieuse justice qui met les gens en prison et remet leur jugement aux calendes, voire aux oubliettes. Ca ne vous émeut pas ?
    ANEL Bruno
  • Nathalie
    Le 06 Juin 2010 à 18 h 40 min
    Une fois n'est pas coutume de ma part, en effet, de me sentir en accord avec un politique, aussi, je le souligne ici. Cette affaire de St Eloi fatigue tout le monde, et cette obsession et acharnement chaque jour, manifestée par votre opposition et une presse locale pose vraiment question.
    Si votre adversaire s'imagine "rafler" la mairie en se focalisant sur une église et en faisant une campagne anticatholique acharnée, je pense qu'elle s'y prend bien mal et que le résultat risque de ne pas être à la hauteur de ses espérances.
    Et j'avoue que toute cette lamentable affaire donne une piètre image pas très respectable de la politique.
    Nathalie
  • Linda
    Le 06 Juin 2010 à 16 h 57 min
    Cette affaire St Eloi commence à nous fatiguer. Il me paraît y avoir des problèmes plus importants, à Bordeaux et ailleurs: les déficits, la société qui va mal, le sort réservé aux jeunes, et tant d'autres choses.
    je crois que vous avez raison de faire le lien entre cette polémique et ce que l'on appelle l'Affaire Terrasson. ceux qui se sont un peu intéressés à cette stupéfiante machination ne peuvent que vous suivre. Malade, l'état de droit, ou nrèglements de comptes à O.K Coral?
    Linda
  • daniel picotin
    Le 06 Juin 2010 à 15 h 23 min
    cher alain,merci de ta mise au point pour le dernier article du monde...martine moulin boudard maintenant accusée de collusion avec les intégristes!ayant notamment été son dernier associé durant 5 ans,j 'hallucine!j'en profite pour te féliciter pour la réunion de prospective du quartier victorien avec fabien robert...c était clair ,sympathique et agréable...c'est à relever dans le contexte politique général peu attrayant!amicales penséees dp
    daniel picotin
  • Thiébaut Philippe
    Le 06 Juin 2010 à 09 h 59 min
    C'est une curieuse affaire qui secoue notre cité et je sens votre trouble.Je viens de lire cet article qui avait echappé hier a ma lecture du quotidien.Je découvre avec interet votre version des faits . Il y a indéniablement une intention de salir plutot que d'informer.C'est curieux d'ailleurs que sur une telle histoire les démocrates preférent ferrailler que de s'unir.
    De toutes façons vous etes un honnete homme!
    Thiébaut Philippe
  • jean
    Le 05 Juin 2010 à 18 h 24 min
    Monsieur Le Maire,
    Le spectacle auquel s'adonnent certains à propos de cette affaire est pathétique, drolatique et révélateur d’un acharnement qui n’a plus rien de rationnel.
    On a trouvé un lien, un relai, dans un grand quotidien du soir en la personne d’une journaliste que l’on espère abuser, mais qui doit sentir d’ores et déjà les à peu près de son exposé et la fragilité de sa thèse.
    Je déplore de voir notre ville salie de la sorte par des esprits sans vergogne, revanchards, haineux, et qui sous couvert de lutter, eux mieux que quiconque, contre les extrémismes, y versent en plein.
    jean
  • Motercalo
    Le 05 Juin 2010 à 18 h 05 min
    J'ai lu cet article et le contenu de certains passages m'avait étonné, je suis heureux de découvrir ici votre version des faits. Une fois de plus vous nous montrez que ous faites un très bon usage de votre blog !
    Motercalo

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé
Alain Juppé 2017
5 ans pour l'emploi
inscrivez vous à la newsletter

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux