Ponceuse à bande

Comparatif des ponceuses à bande

Parmi la foule de ponceuses à bande disponible sur le marché, on a du mal à trancher. Ci-dessous, une liste des produits appréciés des acheteurs et qui pourraient bien vous plaire. Ce comparatif est également suivi d’un guide d’achat des meilleures ponceuses à bande du marché et de conseils d’entretien pratiques.

Makita 9403 

Avec sa poignée et son câble d’alimentation sur le dessus, la ponceuse à bande Makita 9403 se révèle maniable. Le sac à poussière est placé sur le côté de manière à ne pas gêner la vue de l’utilisateur. Il est possible de le tourner dans la direction qui vous accommode le plus. L’aspiration intégrée pulsée améliore également votre visibilité à tout moment.

Le remplacement de la bande pour passer aux finitions s’effectue sans outil et rapidement.

Grâce à son déport latéral égal à zéro, vous lissez à fleur des parois sans vous gêner. Avec son poids d’un peu moins de 6 kg, elle est tout de même un peu lourde pour une utilisation verticale.

La bande large permet de venir à bout de plusieurs panneaux de bois, de planchers d’une superficie importante. Comme elle est automatiquement centrée par l’appareil, vous gagnez du temps et en précision aussi.

Le modèle robuste et élaboré dans des matériaux de qualité se montre à la hauteur de ponçage intensif.

 

Avantages

— Très puissante, pour ponçages intensifs

— Design adapté au ponçage de parquets

— Maniable et confortable

— Réglages faciles

 

Inconvénients

— Il faudrait prévoir un adaptateur pour brancher la machine à un aspirateur.

— Chère

— Lourde

Bosch 06032A1000 PBS 75 A

La ponceuse à bande Bosch 06032A1000 PBS 75 embarque des poignées confortables qui favorisent la prise en main. Pour changer la bande, il suffit d’appuyer sur l’interrupteur de verrouillage à rouge prévu à cet effet, de l’enlever, de mettre la nouvelle et de remonter l’ensemble. Vous constatez donc que l’usage de ce modèle est des plus intuitif.

De plus, il est possible de le mettre sur le dos afin de faire glisser les pièces à traiter dessus au lieu de s’y prendre par-dessus. L’appareil s’adapte à vos préférences et votre niveau de confort.

Pensant moins de 3.5 kg, il ne vous encombre pas durant le transport et le travail. Il n’en reste pas moins solide, dû à sa structure en aluminium.

Sa bande abrasive de 5.3 cm de large correspond à des ponçages de précision. Et couplé à sa puissance de 710 W, vous progressez rapidement dans votre labeur. La référence ne craint pas les usages intensifs et est compatible à divers matériaux : le bois, le plastique et le métal.

On apprécie d’avoir un boitier rectangulaire au lieu d’un sac pour recueillir la sciure de bois. C’est plus facile à vider.

 

Avantages

— Prix légèrement au-dessus de la moyenne

— Compacte

— Puissance moyenne

— Machine robuste et hygiénique

 

Inconvénients

— Les consommateurs hésitent à la vue du prix élevé du produit.

Ryobi EBS800

La ponceuse à bande Ryobi EBS800 se démarque du lot par sa puissance de 800 W qui lui assure une bonne résistance face à des ponçages fréquents et sur des matériaux comme le métal ou le bois massif.

L’atout de ce modèle réside dans son aspiration cyclonique. C’est-à-dire que la poussière n’a pas le temps de s’envoler dans l’air. L’appareil capte la majorité afin que vous respiriez un air sain dans votre atelier en tout temps.

La poignée frontale peut pivoter sur 4 positions, procurant beaucoup de confort durant la manipulation. Que vous tiriez ou poussiez pour faire avancer l’engin, vous ne vous faites pas mal aux poignets. Grâce au micro alvéoles, cette partie de la ponceuse adhère bien à la main pour un contrôle ferme.

Ses dimensions et son poids standards la placent parmi les modèles faciles à transporter et à utiliser sur des portes et des fenêtres. En bonus, vous avez 3 bandes abrasives de différents grains pour un ponçage grossier aux finitions.

La machine s’affine vers l’avant, ce qui aide à poncer les planchers tout près des plinthes sans difficulté.

 

Avantages

— Poignées confortables

— Bonne puissance

— Aspiration efficace

— Bon rapport qualité-prix

— Fournie avec 3 bandes

 

Inconvénients

  • Quelques acheteurs déplorent l’absence d’un coffret de transport.

Makita 9910

La ponceuse à bande Makita 9910 embarque une seconde poignée perpendiculaire au corps favorisant son maintien. Elle coûte bien plus que ses concurrentes, pourtant sa puissance est légèrement en baisse. Avec ses 650 W, on peut réaliser plusieurs tâches de ponçage, mais moins rapidement que sur une référence de 800 W. Quoiqu’avec sa bande imposante de 7.6 cm de large, il est possible d’atteindre la même vitesse de travail.

D’ailleurs des consommateurs ont affirmé qu’elle retirait bien la colle sur un vieux plancher en bois. Ils soulignent aussi la bande qu’on remplace en quelques gestes. Cela permet de travailler rapidement.

Son faible poids de 2.59 kg vient combler cette lacune. Ainsi vous êtes en mesure de polir les portes, les fenêtres, les cheminées et autres installations de ce type sans vous alourdir.

Le système d’aspiration de la poussière se montre à la hauteur des exigences des bricoleurs avec son sac étanche. Ils ont remarqué que l’appareil était un peu haut et passait difficilement sous les radiateurs.

Avantages

— Légère et compacte

— Pour les budgets moyens

— Changement de bande abrasive simple

— Fil d’alimentation long

— Sac à poussière étanche

 

Inconvénients

— Un variateur de vitesse aurait été le bienvenu sur cette référence.

TACKLIFE PSFS1A 

Si vous cherchez un matériel complet prêt à vous servir dans vos travaux de ponçage de grande ampleur, la ponceuse à bande Tacklife PSFS1A pourrait vous intéresser. Elle est fournie avec 13 bandes abrasives de 7.5 cm de large qui vous permettent de travailler de grands espaces et de nombreuses pièces de bois.

La référence d’une puissance de 600 W et avec 6 vitesses variables s’adapte à tous les besoins, que ce soit le dégrossissage, le nettoyage de colle, de papier peint, de restes de peinture sur de vieux planchers ou meubles.

Le fil d’alimentation de 3 m procure du confort et un sentiment de sécurité. Vous ne serez donc pas tout le temps obligé de recourir à une rallonge.

L’engin est également vendu avec deux et non un adaptateur pour aspirateurs de 3.2 cm * 3.5 cm afin que vous ne manquiez de rien et que vous vous mettiez directement au travail.

Le produit de 2.2 kg est destiné aux hommes, mais aussi aux femmes bricoleuses. Tout un chacun bénéficie d’une bonne maniabilité. Sans parler de l’interrupteur de verrouillage qui vous épargne les tensions dans la main et les bras.

 

Avantages

— Fournie avec une foule d’accessoires pratiques

— Puissance moyenne et polyvalente

— Très légère

— Ergonomique et sécuritaire

 

Inconvénients

  • Le réservoir à poussières serait un peu trop compact et mal conçu. Il se déboiterait et nécessiterait d’être vidé souvent.

Makita 9404J

La ponceuse à bande Makita 9404J satisfait les bricoleurs professionnels et amateurs ayant l’habitude de travailler sur du métal, et de grandes superficies. Sa puissance très élevée de 1010 W, elle enchaine rapidement les séries de ponçage sans chauffer ou s’épuiser.

Son design convient pour des ponçages sur des surfaces planes, mais aussi en mode stationnaire. Vous travaillez par conséquent dans le confort sans vous fatiguer. Si vous ne voyez pas très bien avec la bande abrasive par-dessous, en retournant l’outil, vous améliorez largement vos conditions de travail. Le cordon d’alimentation de 4 m y contribue aussi.

Et il n’y a pas que cela. Il est possible d’accélérer ou de ralentir la cadence de la ponceuse en fonction de la nature du travail. Comme la machine dispose d’un côté complètement libéré, elle peut accoster les plinthes et les ras de paroi sans souci. Vous ne raterez aucune partie de vos planchers.

Son poids de 4.8 kg risque de compliquer la tâche aux femmes et ceux qui ont peu de force dans les bras et les épaules au moment de poncer des portes et des fenêtres.

 

Avantages

— Grosse puissance pour les travaux intensifs

— Fonctionne sur divers matériaux

— 5 vitesses réglables

— Cordon d’alimentation très long

 

Inconvénients

  • La ponceuse à bande serait bruyante.

Skil 1210AA

La ponceuse à bande Skil 1210AA se place parmi les modèles polyvalents grâce à sa puissance de 650 W. Elle peut effectuer différentes missions telles que les ponçages grossiers, mais aussi les finitions. La machine est capable d’ôter les résidus de colle ou de peinture et redonner un coup de jeune à un vieil escalier ou un vieux plancher.

Avec ses 2.87 kg, vous n’aurez aucun mal à la manipuler. Et pour son prix qui se trouve largement en dessous des 100 euros, vous faites une bonne affaire en l’ajoutant à votre panier.

La référence embarque un système d’aspiration favorisant un ponçage propre et précis. Le sac à poussière est ici plus spacieux que la plupart, ce qui vous épargne de le vider à tout-va comme sur d’autres modèles.

Grâce à la fonction Automatic Belt Control, la bande reste bien en place tout le long. Il vous suffit d’user du système Clic pour la remplacer. La bande abrasive de 7.6 cm de large couvre de grandes surfaces et permet d’évoluer rapidement lors du ponçage de planchers.

Avantages

— Abordable

— Moyennement puissante et polyvalente

— Poids plume

— Remplacement aisé de la bande abrasive

 

Inconvénients

  • On déplore l’absence de réglage de la vitesse et d’adaptateur pour un aspirateur.

 

Ryobi R18BS-0

Cette ponceuse à bande sans fil Ryobi R18BS-0 est vendue sans chargeur ni chargeur. Ce n’est pas grave pour ceux qui ont déjà d’autres outils électroportatifs de la gamme. En effet, il leur suffit d’installer la batterie de ceux-ci sur l’appareil pour qu’il fonctionne. Il en va de même pour le chargeur. Pour moins de 100 euros, vous profitez d’une machine performante sans remplir votre atelier ou caisse à outils de tonnes de batteries et de chargeurs.

Le fabricant y joint 3 bandes abrasives de 60, 100 et 120 pour le dégrossissage jusqu’aux finitions. Son plateau de bande fait partie des plus larges du marché avec ses 7.5 cm de large. Cela convient à ceux qui veulent un travail rapidement exécuté.

Avec son poids de 3.28 kg, ce n’est pas la plus légère. Durant plusieurs heures de travail avec cette ponceuse à bande, vous pourriez avoir besoin de pauses fréquentes. La qualité et la solidité sont aussi au rendez-vous si l’on considère la garantie de 2 ans appliquée sur le produit.

Avantages

— Système à batterie pratique et universel

— Économique

— Trois bandes disponibles pour dégrossissage et finitions

— Puissance adaptée à des ponçages légers

 

Inconvénients

  • La bande aurait tendance à glisser sur le côté tout près de la coque en plastique durant le ponçage.

Bosch – PBS 75 AE

La ponceuse à bande Bosch – PBS 75 AE ponce avec précision grâce à la butée parallèle et angulaire, comme avec les scies circulaires ou sur table. Vous obtenez ainsi des surfaces lisses et impeccables sans traces de griffures.

L’équipement est élaboré dans de l’aluminium, un matériau connu pour sa légèreté et sa robustesse dans le temps. Vous ne manquez pas de stabilité pendant tout le travail. Ajouté à cela, la bande reste bien au milieu du plateau pendant le ponçage, vous évitant de perdre du temps à la recentrer à chaque fois.

La puissance de 750 W de la référence lui vaut d’enlever en quelques passages les colles, la vieille peinture et autres saletés dans le but de rénover des planchers, des cloisons ou encore des meubles. Selon la nature du ponçage, vous pouvez varier la vitesse de l’engin à l’aide de la molette ou le faire fonctionner en continu afin de ne pas vous fatiguer le doigt en appuyant sur la gâchette dédiée.

Ombre au tableau, la machine fait un bruit atteignant les 104 dB en pleine marche. Cela conduit les utilisateurs à recourir à des bouchons d’oreilles.

 

Avantages

— Usage accessible à tout le monde et agréable

— Ergonomique

— Solide

— Vitesse réglable

 

Inconvénients

  • Il manquerait le support pour mettre la machine à l’envers sur la table en mode stationnaire.

 

Einhell TC-US 400

Cette ponceuse à bande Einhell TC-US 400 rassure les artisans qui tolèrent mal les vibrations en pleine tâche. Elle est dotée de 4 pieds qui lui apportent une bonne stabilité, mais réduisent aussi de beaucoup les vibrations.

Peu importe la position à adopter par rapport à la surface à traiter, la machine s’y adapte aisément grâce au support de la bande qui est inclinable. Avec la butée capable de pivoter de -60° à + 60°, vous gardez le tout bien droit et obtenez un résultat digne d’un travail de professionnel même si vous êtes amateur. On y fait appel en modélisme et dans les angles.

La puissance standard de 375 W donne accès à différents types de ponçages et de matériaux. Vu le diamètre du disque d’une dizaine de centimètres, la machine convient bien pour les gros ponçages.

Certains utilisateurs se sont plaints d’avoir mis beaucoup de temps au montage à cause de l’absence de notice écrite en français. Il en serait de même pour changer le disque abrasif. D’autres émettent des craintes quant à la durée de vie de l’outil.

 

Avantages

— Ponçages sous plusieurs angles possibles

— Guides pratiques fournis

— Stable et peu de vibrations

— Convient à des travaux légers

 

Inconvénients

  • Son poids de 12.5 kg ne le rend pas très maniable et adéquat pour les déplacements.

Quand utiliser ponceuse à bande ?

On utilise la ponceuse à bande pour mettre à nu un parquet ou des meubles, pour les nettoyer et les préparer à recevoir une nouvelle peinture ou un nouveau vernis par exemple. Ainsi elle élimine la peinture, le papier peint, la colle et les taches en quelques passages. Tout ce qui est bois (portes, fenêtres, armoires, poutres, terrasses, et autres), mais aussi d’autres matériaux comme le plastique ou le métal y passent selon le modèle.

On s’en sert aussi en guise de finitions, c’est-à-dire pour faire briller le bois si l’on aime par exemple les couleurs naturelles.

La ponceuse à bande se montre aussi indispensable pour nettoyer des sanitaires et des métaux rongés par le calcaire et la rouille. Mais attention, il faudra soigneusement sélectionner la vitesse et la bande abrasive à utiliser. Nombreux sont ceux qui font briller leurs carrosseries de voiture avec cet outil.

On y fait aussi appel pour égaliser une cloison ou le sol et éliminer les petites bosses et mettre en évidence les creux. Dans ce cas, vérifiez que vous avez bien la puissance pour ce type de matériau (le béton).

 

Quelle est la meilleur ponceuse à bande ?

 

Les marques de ponceuse à bande

D’après les retours des clients, les marques suivantes détiennent les meilleures ponceuses à bande du marché.

 

  • Bosch

 

Bosch a conquis bien des pays avant d’ouvrir sa filiale en France : les États-Unis, l’Afrique du Sud, l’Australie, ou encore la Chine, et tout cela début 1900. Aujourd’hui, le groupe fait parler de lui aux quatre coins du monde avec ses produits toujours à la pointe de la technologie.

 

Bosch développe plusieurs gammes d’appareils pour les particuliers et les professionnels afin que ceux-ci s’y retrouvent plus facilement. Nous avons donc la gamme Universal pour tous les besoins et tous les budgets (tournant autour de 100 euros). A côté, Bosch nous présente sa gamme Expert pour 40 euros de plus et les modèles vendus en set avec les bandes abrasives et les guides parallèles et angulaires pour 120 euros.

 

  • Makita

 

La marque japonaise Makita joue aujourd’hui dans la cour des grands et a largement fait ses preuves avec ses 600 brevets déposés et son expertise concernant l’outillage électroportatif pour toutes les catégories d’utilisateurs, professionnels et public.

 

L’enseigne offre un large choix de ponceuses à bande qui, certes, coûtent un peu plus que la moyenne (100 à 192 euros environ de plus), mais séduisent tout de même par leurs qualités et en particulier leurs puissances élevées de 1010 W à 1200 W. La marque conçoit aussi des ponceuses de 650 W, moins chères (dans les 145 euros). Ses produits sont aussi qualifiés de maniables et de propres.

 

  • Ryobi

 

Le constructeur japonais Ryobi a vu le jour en 1943. Comparé à ses concurrents directs, il donne l’air de prendre du retard, mais ces quelques années en moins n’entachent en rien son savoir-faire. L’entreprise a d’ailleurs élaboré une technique de fabrication révolutionnaire qui est le moulage en fonte garantissant la robustesse et la tenue dans le temps des outils.

 

En matière de ponceuses à bande, Ryobi ne se laisse pas intimider. Elle propose différents modèles, filaires et à batterie tous aussi confortables d’utilisation. La marque pratique une gamme de prix à la portée des petits budgets. Et même pour ses appareils complets vendus avec 2 batteries et un sac de transport, le prix n’est pas aussi élevé qu’il le devrait (230 euros environ).

 

  • Tacklife

 

Tacklife fait partie des meilleurs rapports qualité-prix du marché. Cette stratégie assoit sa réputation dans l’univers de l’outillage de bricolage et électroportatif parmi ses concurrents et cela se voit à travers ses ponceuses à bande.

 

Malgré que ses modèles soient accompagnés de consommables, ils coûtent carrément la moitié du prix de leurs concurrents, de quoi rameuter la clientèle. Pourtant, il s’agit de produits dotés d’une puissance moyenne de 600 W, et même fournis avec un sac de rangement. Si vous cherchez une ponceuse à bande pas chère, mais tout à fait correcte avec des retours positifs des utilisateurs, frappez à la porte de Tacklife.

 

  • Skil

 

Skil nait en 1921 des mains de l’inventeur Edmond Michel et se développa année après année en travaillant et retravaillant sans cesse leurs outils électriques jusqu’à ce que ceux-ci répondent aux exigences du grand public et des professionnels.

 

Les ponceuses à bande Skil adoptent un design original qui se distingue de la plupart des modèles sur le marché avec des boitiers et des compartiments à poussières stylés. Elles embarquent des fonctionnalités pratiques telles que le centrage automatique de la bande, une puissance de 650 W, et ne coûtent pas plus de 80 euros. Les acheteurs en disent du bien.

 

  • Einhell

 

Einhell France est la benjamine de toutes les marques de la liste si l’on considère sa création en 1964. Pourtant aujourd’hui, elle approvisionne des centaines, voire des milliers de ménages en équipement de bricolage et de jardinage de qualité et novateurs.

 

Ses ponceuses à bandes portatives ne coûtent pas cher du tout même si elles développent une puissance de feu de 800 W, et embarquent un système d’aspiration efficace. Elles sont faciles à régler et à entretenir. Le prix de ses modèles stationnaires oscille autour de 100 euros.

 

Les marques des grandes enseignes

Il est aussi possible d’acheter sa ponceuse à bande auprès des grands magasins de distribution afin de profiter de leurs promotions.

 

  • Lidl

 

Ceux qui ont l’habitude de faire leurs courses chez Lidl rencontrent des marques de ponceuses à bande comme Parkside. Les puissances varient de 200 à 900 W et les prix de 30 à 40 euros grâce aux supers promos. Certaines embarquent même un bras pivotant, idéal pour les angles.

 

  • Leroy Merlin

 

En parcourant les rayons de Leroy Merlin, vous tomberez sur Einhell, Makita, Worx, Bosch, Metabo, Black & Decker, Fartools, Ryobi, Silverline et bien d’autres marques. Les prix passent de 29 euros à 440 euros selon les modèles. Vous avez des puissances de 450 W à 1200 W.

 

  • Castorama

 

Chez Castorama, le choix est un peu plus limité. On a droit à des enseignes comme Bosch, Skil, Stanley Fatmax, Mac Allister, Erbauer, et Scheppach. Les ponceuses à bandes les moins chères coûtent aux environs de 29 euros et les plus dispendieuses 170 euros. Les puissances oscillent entre 700 et 1000 W.

 

Les critères de choix d’une ponceuse à bande

Il existe plusieurs paramètres à déterminer pour bien choisir sa ponceuse à bande. Voici alors les éléments qui vous aideront à isoler la vôtre parmi l’offre incalculable du marché.

 

Puissance

La puissance de la ponceuse à bande détermine la vitesse à laquelle vous travaillerez et les matériaux compatibles. Elle s’étend de 350 à 1000 W environ. Avec un engin de 600 W, vous pouvez à peu près tout faire et traiter le bois, mais aussi le métal, le plastique ou encore le PVC.

Plus une machine est puissante, moins de va-et-vient elle aura à faire. En deux ou trois passages seulement, vous obtenez un résultat lisse et irréprochable. Par contre, si vous mettez beaucoup de temps à poncer une poutre ou une porte par exemple, cela signifie qu’il vous faut une puissance supérieure. Pour les murs et les parquets, sélectionnez alors un modèle puissant.

 

Poids

 

Ce critère fait pencher la balance en faveur d’une ponceuse à bande donnée par rapport à une autre, car ce genre d’outil est souvent amené à accompagner son propriétaire à tous les chantiers où il se rend. Il pèse généralement entre 2.5 kg à 5 kg maximum. Mais même 5 kg, c’est très handicapant pour ce genre d’équipement.

En mode stationnaire, c’est-à-dire une fois l’appareil retourné et fixé sur l’établi, la question ne se pose pas. C’est dans le cas où il faille poncer des portes, des fenêtres, des charpentes que le poids avantage ou au contraire complique le travail à l’artisan.

 

Taille

 

Quand on aborde la taille de la ponceuse à bande, on parle des dimensions en général, mais surtout de la longueur et la largeur de la bande. L’outil a tout intérêt à être compact afin de faciliter les déplacements de son propriétaire et son rangement. Suivant sa hauteur ainsi que son design, l’engin parvient ou non à se faufiler sous les radiateurs, au ras des murs ou des plafonds. Si vous ne désirez pas finir ces parties à la main, faites attention à ce détail.

Une bande longue et large permet de poncer plus de surface et de terminer un plancher ou une terrasse tout entière en quelques minutes.

 

Vitesse de bande

 

La vitesse à laquelle la bande est entrainée définit le niveau de ponçage. Elle varie selon qu’on souhaite décaper, polir, lisser, réaliser des finitions ou débuter. Cet élément varie entre 200 m/m et 450 m/min, parfois plus. Mais contrairement aux idées reçues, la vitesse ne dépend pas toujours de la puissance du moteur.

Effectivement il existe des machines de petit gabarit et puissantes de 450 W capables de tourner à 400 m/min et d’autres, plus imposantes et plus puissantes (650 W), mais qui font moins. Dans tous les cas, une vitesse réglable sur deux ou plusieurs niveaux est toujours souhaitable afin de pouvoir réaliser différentes opérations avec la ponceuse à bande.

Variateur de vitesse

 

Certes, un variateur de vitesse constitue un atout indéniable chez une ponceuse à bande, mais il ne suffit de la régler sur 200 m/min ou 400 m/min. Les plus performantes et les plus puissantes embarquent 6 vitesses adaptées à toutes les circonstances.

Tout comme les autres paramètres, le montage, le changement de bande, veillez à pouvoir changer de vitesse aisément sur votre appareil par l’intermédiaire d’un levier par exemple ou d’une molette.

Ergonomie et confort

 

Une ponceuse à bande ergonomique est pourvue de poignées confortables à tenir et qui ne glissent pas : une placée à l’arrière de la machine, et l’autre devant afin de pouvoir la diriger aisément. Mais ce n’est pas tout.

Le système de remplacement de la bande abrasive devrait aussi être accessible. Un appareil sur lequel on met 5 minutes pour changer cet élément ou qui requerrait plusieurs outils ne vous rendrait pas service. Cela prend en général 1 minute maximum.

Misez sur un produit doté d’un centrage automatique de la bande. Ainsi, cette dernière ne se promènera pas de gauche à droite pendant le ponçage, créant un mécontentement chez l’usager et lui faisant perdre un temps précieux.

Lorsqu’on aborde le thème « confort », on ne peut sauter le système d’aspiration qui permet de se débarrasser de la poussière de ponçage au fur et à mesure. Vérifiez que votre ponceuse à bande embarque un adaptateur pour la plupart des modèles d’aspirateur si vous ne voulez pas en bricoler un. La puissance du système dépend surtout de votre aspirateur.

Un sac ou un compartiment à poussière volumineux est bien plus utile qu’un modèle compact, car on met plus de temps à travailler avec avant de devoir le vider. Il ne faudrait pas non plus qu’il soit trop imposant au point de nuire à la stabilité de l’ensemble.

 

Les types de bande à connaitre

Les bandes sont catégorisées selon la taille du grain et l’usage qu’on en fait. On place parmi les « Très gros » les grains 24, 30 et 36. Ils permettent de décaper. Ensuite viennent les gros grains de 40, 50 et 60 idéaux pour dégrossir.

À partir de 80, on parle déjà de grains moyens pour un ponçage standard. Un papier abrasif 100 à 120 rejoint les rangs des grains assez fins, et plus la valeur augmente, plus ils s’affinent (150, 180, 220, 240, 320). Ce dernier type convient pour les finitions.

Les différentes tailles de bande pour ponceuse à bande

Les tailles des bandes abrasives pour ponceuses varient selon celles des plateaux destinés à les recevoir et les modèles existants. La longueur s’étend de 40 à 62 cm généralement, et la largeur de 6 à 10 cm. Certaines peuvent aller jusqu’à une quinzaine de centimètres.

Comment entretenir et nettoyer ma ponceuse et la bande abrasive ?

Afin d’optimiser les résultats de ponçage, pensez à nettoyer votre bande adhésive de temps en temps. Éteignez complètement la machine et retirez la prise. Dans le cas d’un appareil sans fil, détachez la batterie. Appuyez sur l’interrupteur maintenant le bras autour duquel l’abrasif fait le tour. Parfois il s’agit d’un levier. Relâchez la tension de la bande adhésive et enlevez-la.

 

Placez les deux extrémités de la bande sur chaque rouleau, la face rugueuse vers l’extérieur en suivant les flèches marquées au dos. Ces flèches montrent le sens dans lequel la bande est censée avancer une fois que vous mettez l’outil en marche. Retendez le tout et remettez tout en place.

 

Si vous constatez que vos bandes abrasives ne grattent plus aussi bien qu’avant et qu’elles ont viré au beige (couleur de la sciure de bois), redonnez-leur un coup de jeune avec cette astuce toute simple. Mettez la ponceuse en mode stationnaire, c’est-à-dire vissée sur l’établi avec la bande abrasive tournée vers le haut.

 

Lancez l’appareil à vitesse moyenne et prenez un bouchon de bouteille de vin. Sur l’une des extrémités de la bande (au niveau d’un des rouleaux), vous passez le bouchon en liège d’un côté à l’autre comme pour traverser. Vous faites de même au niveau de l’autre rouleau, autant de fois que nécessaire, jusqu’à ce que la bande abrasive ait retrouvé sa couleur rouille naturelle et sa rugosité. En général, vous ne terminez même pas un bouchon entier durant l’opération.

 

N’attendez pas que la poussière se soit trop accumulée sur la machine avant de la nettoyer. Faites-le après chaque séance de travail. Videz également régulièrement le sac à poussière avant que celui-ci ne sature. Un aspirateur et une brosse ou un pinceau assez minces, capables de se faufiler partout, seront vos meilleurs atouts. Si vous avez un souffleur, c’est encore mieux. Vous n’avez pas besoin de mouiller votre machine. Un chiffon humide et bien essoré sur le boitier fera l’affaire.

 

Quelle ponceuse utiliser pour du plâtre / placo ?

Pour poncer du plâtre ou du placo, on choisit généralement une ponceuse à bande légère, qui embarque un variateur de vitesse et dotée d’un câble d’alimentation d’une bonne longueur. La Makita 9910 rassemble toutes ces qualités.

Qu’est ce qu’une ponceuse à bande stationnaire ?

Une ponceuse à bande stationnaire est une ponceuse à bande fournie avec un établi ou une table sur laquelle elle est ancrée. Cela complique alors les déplacements avec, en plus du poids souvent important (une dizaine de kilogrammes environ).

Cette version a l’avantage d’être nettement plus solide et durable face à des ponçages en séries.

Certaines ponceuses portatives peuvent être retournées de manière à ce que la bande abrasive se trouve en haut. On les fixe sur un établi ou une table à l’aide d’un système dédié souvent livré avec à l’achat et elles deviennent aussitôt des modèles stationnaires.

On la met en marche et on frotte les poutres et les morceaux de bois sur l’abrasif. Cela aide surtout pour les angles et les parties qu’on a du mal à atteindre en adoptant la technique de ponçage classique.

Quelle machine pour poncer un parquet ?

D’après les retours des utilisateurs, la Makita 9403 convient bien pour ce type d’utilisation. Puissante de 1200 W, elle assure les ponçages intensifs et grâce à son déport latéral nul, vous décaperez même à proximité directe des plinthes et dans les coins sans avoir à les enlever. Son poids de presque 6 kg témoigne de sa solidité.

Comment poncer un parquet avec une ponceuse à bande ?

Même si votre outil est équipé d’un raccord à un aspirateur classique ou industriel, fermez la porte et laissez les fenêtres entrouvertes pendant que vous travaillez afin que des courants d’air ne répandent pas la poussière partout. Enfilez une tenue de sécurité.

 

Au tout début, pour décaper et préparer le parquet, équipez votre ponceuse à bande d’un papier à gros grains. Ensuite, passez en revue les trous pour les reboucher avant de démarrer la ponceuse à bande. Si vous accédez facilement juste en dessous des plinthes, vous n’êtes pas obligé de les enlever.

 

Mettez-la en marche et commencez à partir du coin inférieur ou supérieur. Faites toute la longueur et décalez de quelques centimètres pour recommencer sur la bande d’à côté jusqu’à ce que vous ayez fini toute la surface. Poncez toujours dans le sens des nervures du bois. La plupart du temps, elles vont de haut en bas et jamais de gauche à droite.

 

Si vous constatez que de la poussière se dépose sur le sol malgré votre système d’aspiration instantané, avant de vous lancer dans la finition, passez l’aspirateur sur toute la superficie. Quand vous avez terminé, vous remplacez l’abrasif par un papier plus fin afin de procéder aux finitions.

 

Quand vous êtes satisfait du résultat, que le parquet est bien lisse et net, attendez un peu avant de nettoyer une bonne fois pour toutes. Aspirez et lavez à l’aide d’une serpillière trempée dans l’eau savonneuse et essorée. Séchez correctement et vernissez, cirez, ou peignez selon vos préférences.

 

Là nous parlons de parquet, mais la façon de s’y prendre reste la même pour tout ouvrage sur le bois : les escaliers, les portes, les fenêtres, les meubles, les tableaux, les cheminées et bien d’autres.

 

Location ponceuse à bande : dans quel cas?

On loue une ponce à bande lorsqu’on n’a pas l’habitude de bricoler, mais qu’on désire une ou deux fois par an rénover son intérieur en bois ou en métal. Pour une fréquence aussi minime, vous n’allez pas mettre 150 euros dans un tout nouvel appareil.

Si l’idée vous déplaît, vous pouvez toujours louer une ponceuse à bande sur Internet pour 40 euros par jour. L’avantage de louer aussi, c’est de profiter des conseils d’utilisation des propriétaires.

Voir nos autres guides :

Ponceuse girafe

Ponceuse excentrique