Scie à onglet

Scie à onglet : Comparatif des meilleures scies

La scie à onglet est comme la scie circulaire, elle permet de couper suivant un angle, en ligne droite ou en biseau toutes sortes de matériaux. On y fait appel lorsqu’on réalise des travaux de construction ou de rénovation chez soi, ou pour confectionner des meubles et des petits objets déco. Seulement, avec tous ces outils électroportatifs qui envahissent le marché, il est souvent épineux pour la plupart d’arrêter leur choix sur un modèle. Ce comparatif et ces informations sur la scie à onglet vous aideront à trancher.

A quoi sert une scie à onglet ?

Certes, une scie à onglet sert à réaliser en majeure partie des coupes d’angles. Contrairement à la scie circulaire qui se tient bien droite sur un angle de 90° ou 45° par rapport à la pièce concernée, la scie à onglet, elle, peut pivoter selon l’angle que vous aurez choisi. Vous pouvez donc réaliser des gorges de plafond avec, mais aussi des lambourdes, des plinthes, des tasseaux ou des lambris.

 

L’outil sectionne du bois bien évidemment, mais aussi du PVC, du plastique, et du métal non ferreux. Chaque type a sa propre utilité.

 

Le modèle radial embarque un bras au bout duquel se trouve le chariot qui porte la lame et le moteur. Avec celui-ci, vous travaillez plus confortablement. De ce fait, réfléchissez bien à l’usage que vous souhaitez en faire avant d’élire une scie à onglet en particulier.

 

Équipés d’une scie radiale, les parents pourront construire une cabane ou un abri de jardin à leurs enfants ou pour entreposer leur équipement de bricolage et de jardin. Cela vaut aussi pour la niche du chien, le portail ou la clôture du jardin.

 

À l’intérieur, on réalise plus facilement le parquet et le plafond avec cet outil. On peut aussi revêtir une terrasse en béton brute avec des planches et des lames en bois à l’aide de la scie à onglet.

 

Dans la plupart des cas, la scie à onglet est indispensable pour concevoir les baguettes de fenêtres en bois ou de portes vitrées en bois. En s’aidant de cet outil, on sectionne chaque extrémité des baguettes pour qu’elles forment un carré ou un rectangle bien continu. C’est aussi ainsi qu’on élabore les cadres photo et de tableaux.

Quelle est la meilleure scie à onglet ? Notre top 9

Bosch Professional 0601B19100

Avec sa puissance, la Bosch Professional 0601B19100 s’ouvre à différentes missions des plus aisées à ardues. Elle coupe à l’horizontale et à la verticale.

Le système d’aspiration situé à deux endroits différents rend plus efficace le nettoyage de la zone de coupe pour un travail plus confortable. Avec cela et le guide laser, vous verrez nettement la ligne de coupe et obtiendrez des résultats d’une grande précision.

Avec sa lame de 48 dents, la machine exécute des coupes propres sans dégât sur le bois ni rugosités. La taille de la lame favorise les coupes de pièces de bois larges. Si vous comptez rénover votre plancher, votre terrasse ou en poser un tout nouveau, c’est l’outil indiqué. Celui-ci peut couper jusqu’à 31.2 cm à l’horizontale.

Et même si le produit n’est pas le moins cher du marché, ses qualités rattrapent son prix élevé.

La référence ne vous compliquera pas les déplacements selon la marque avec son poids d’à peine une vingtaine de kilos.

Avantages

— Compacte et légère

— Puissance moyenne et plus ou moins polyvalente

— Maniable et pratique

— Réglages simples

 

Inconvénients

— Le bémol se situerait au niveau de son sac à poussière à acquérir séparément. Vérifiez bien la taille.

— La lentille du guide laser s’userait assez rapidement à cause de la poussière de bois.

— Quelque peu dispendieuse

TACKLIFE Scie à Onglet Radiale 2000W

La scie à onglet Tacklife est fournie avec 3 lames différentes afin de réaliser des travaux polyvalents et différents matériaux.

Si la plupart des modèles embarquent un protège-lame en plastique qui s’use rapidement, celui de cette référence est en fer, lui garantissant une durée de vie plus longue.

En termes de prix, le produit est plus abordable que les grosses pointures. Pourtant sa puissance dépasse celle de la plupart des scies de ce type sur le marché. En effet, avec ses 2000 W, il tient bien une utilisation professionnelle. Malgré cela, il est possible de régler l’appareil sur deux vitesses selon la nature de vos coupes et le rendu désiré. Vous pourrez travailler le bois et le métal sans souci avec ce modèle.

La solidité est aussi un des principaux traits de cette scie à onglet signée Tacklife. Elle a été moulée dans de l’acier inoxydable résistant aux coups et à l’humidité. Son mouvement coulissant minimise les impacts et les frottements.

 

 

Avantages

— Vitesse réglable et polyvalente

— Fournie avec 3 lames pour différents matériaux et épaisseurs de coupe

— Protège-lame solide

— Abordable

 

Inconvénients

— Lame inadaptée pour les finitions

 

DEWALT – Scie à Onglet Radiale – DWS777-QS

La scie à onglet DWS777-QS se situe parmi les modèles de gamme moyenne avec son prix qui excède les 350 euros. Mais vu ses performances, son prix est plutôt justifié. Avec sa vitesse de 6300 trs/min par rapport à des modèles qui tournent à 4500 trs/min, on est sur de la grosse puissance.

Pourtant avec cela, le modèle est classé A en consommation d’énergie. Si vous êtes amené à l’utiliser tous les jours de manière intensive, il vous fera économiser sur la facture d’électricité.

Son poids de même pas 15 kg en fait un outil des plus maniables par rapport à ses rivaux. Et si vous débutez dans l’usage de ce genre de machine, le système XPS vous sera d’une aide précieuse. Il reflète l’ombre de la lame sur la partie à sectionner afin que vous ayez un aperçu de la manière de disposer la lame.

Par contre la lame solide en carbure à 24 dents sera uniquement en mesure de réaliser des coupes brutes. Pour une ligne plus lisse, investissez dans un modèle avec un plus grand nombre de dents.

 

Avantages

— Ultra légère

— Polyvalente

— Très puissante

— Consomme peu

 

Inconvénients

— Faible largeur de coupe selon quelques consommateurs

— Absence d’extensions latérales

— Un peu chère

Bosch Professional GCM 800 SJ & 0601623000 Scie Circulaire GKS 190 

On continue dans la gamme moyenne avec cette Bosch Professional GCM 800 SJ. Cette dernière se distingue par sa profondeur de coupe de 7 cm largement supérieure aux autres modèles. Avec sa coupe horizontale de 27 cm, l’outil vous sera utile pour les découpes de parquets, de lames, et autres.

La maniabilité est également au rendez-vous avec son poids de 13.5 kg. Votre scie vous accompagnera partout et vous n’aurez pas de mal à régler les différents angles même si vous êtes une femme.

Avec sa puissance de 1400 W, le modèle fend sans peine les bois tendres, mais va aussi jusqu’au bout des bois durs en quelques minutes. Le double réglage de l’inclinaison optimise la stabilité de l’appareil afin que vous bénéficiiez de coupes au millimètre près.

La robustesse et la tenue dans le temps sont aussi les qualités phares de ce produit grâce à sa semelle en aluminium et son capot de protection moulé qui supporte bien les chocs.

 

Avantages

— Poids plume et grande maniabilité

— Réglages et changements de place aisés

— Flexible

— Pourvu d’un système d’aspiration efficace

 

Inconvénients

— Absence du sac à poussière

Einhell Scie à onglet radiale TE-SM 254 Dual

La scie à onglet radiale Einhell crache une puissance de feu de 2100 W. Elle ne craint pas les lourdes tâches et les coupes sur des pièces larges. Elle est indispensable aux amoureux du bricolage et aux artisans chevronnés. La référence existe aussi à 1800 W pour ceux qui ne s’en servent que ponctuellement.

Grâce au système coulissant de la lame et du bras, vous ne perdez pas une seule minute à travailler. Son usage s’avère également sécuritaire avec sa technologie Spindle-Lock qui bloque l’arbre pour une plus grande stabilité et des coupes nettes. Les butées d’angles y contribuent également. Même les moins adroits pourront alors réaliser des coupes en biais proprement en suivant bien la notice. D’ailleurs le produit est pourvu d’un aspirateur optimisant la visibilité sur la coupe.

La machine accueille les pièces courtes comme longues avec ses rallonges des deux côtés.

La lame de qualité tout comme l’ensemble profite d’une conception dans des matériaux fiables comme le carbure de tungstène.

 

Avantages

— Grosse puissance

— Maniable et confortable à utiliser

— Lame de 60 dents pour des coupes propres et un rendu final esthétique

— Sécuritaire

 

Inconvénients

— Aspiration de la poussière moyenne

 

Ryobi EMS190DCL

La scie à onglet Ryobi EMS190DCL est un modèle à batterie. Elle est donc pratique pour ceux qui travaillent dans un chantier où l’électricité n’a pas encore été installée, ou en extérieur. Avec son prix inférieur à 200 euros, on la classe parmi les modèles abordables, mais il faudra acheter la batterie en sus. Si vous avez une batterie Ryobi One+, vous n’aurez pas à dépenser un euro de plus, car la machine est compatible avec ces batteries.

Comparé aux modèles filaires, ce type de scie vous facilitera grandement la manipulation avec ses 7.43 kg. C’est carrément la moitié des références les plus légères. Le blocage de la broche facilite le remplacement de la lame. Vous ne perdrez pas des heures si vous réalisez plusieurs types de coupes en chaine.

La poignée est dotée d’une technologie antivibrations pour garantir le résultat de la coupe. De plus, elle se détache. Vous lui trouverez aisément un coin où la ranger. Le produit One+ est fourni avec deux batteries. Vous pourrez alors vous mettre directement au travail et aurez une batterie de rechange pendant que vous rechargez la première.

 

Avantages

— Accessible financièrement

— Des plus compactes et légère

— Batterie compatible avec tous les articles One+

— Poignée ergonomique et rangement facile

 

Inconvénients

— Batterie vendue à part

Scheppach HM254

La Scheppach HM254 de par sa puissance élevée de 2000 W, soit 7000 tours par minute, contente les professionnels et ceux qui ont un travail de grande ampleur qui les attend. Elle avance sans anicroche dans le matériau et coupe en horizontale comme en verticale. Sa largeur de coupe de 34 cm en témoigne. Le modèle fait aussi partie des plus performants, car il coupe jusqu’à 9 cm de profondeur.

La machine étant livrée avec deux lames différentes sert pour divers matériaux. Les deux lames de 48 et 60 dents fournissent un travail soigné et propre. Elles sont alors plus adaptées à la coupe de dérivés du bois pour former des portes, des étagères, des placards et autres meubles de rangement.

La platine rotative en agrémente l’utilisation pour les personnes encore non habituées à ce genre d’outils et une fois qu’elles ont trouvé la bonne position, elles n’ont qu’à bloquer le plateau. On n’a pas de mal à changer de place ou à voyager avec cette scie de 15 kg.

Avantages

— Puissance élevée et polyvalente

— Largeur de coupe importante

— Réglages rapides

— Vendues avec deux lames pour différentes coupes

 

Inconvénients

— Manquerait de précision durant la coupe d’après quelques consommateurs

 

Einhell Scie à onglet radiale TC-SM 254

La scie à onglet radiale Einhell TC-SM 254 bénéficie d’un design hors du commun et attrayant avec son revêtement rouge, blanc et gris. Avec sa puissance de 1900 W, elle aide son propriétaire à réaliser des coupes standards.

Il est possible de tirer au lieu de pousser si cela vous est plus confortable. La table pivote également en deux temps, trois mouvements. Vous ne mettez pas longtemps à configurer la scie à onglet.

Ajouté à cela, les butées d’angles graduées et le laser aident à obtenir des coupes précises et bien droites.

La lame est particulièrement résistante, car elle a été fabriquée dans des carbures de tungstène. Son système de changement rapide spindle-lock permet d’économiser du temps. Et si l’on considère le fait que l’outil est vendu avec la lame, on n’a pas cette qualité chez les scies à onglet de la même catégorie.

Cette scie nous suit partout sans nous encombrer avec son poids de moins de 15 kg. Elle est capable de couper une pièce de 30.5 cm de large. En faisant appel aux extensions sur les côtés, vous gagnez des centimètres en plus.

Avantages

— Possibilité de tirer et de couper à reculons pour plus de confort

— Bonne puissance

— Paramétrages accessibles et sans perte de temps

— Lame robuste et guidage précis

 

Inconvénients

— Sac à poussière à acheter en sus.

Metabo KGS 216 M 619260000

La scie à onglet radiale Metabo malgré son prix élevé, soit le double des modèles les moins chers de la liste, a reçu beaucoup d’appréciations. Le transport à une main est favorisé par le poids de 13.5 kg de cet article.

Et comme ce dernier est bien solide grâce à sa structure en aluminium moulé sous pression, vous ne risquez pas que des éléments se détachent ou que des fissures apparaissent malgré les frottements et les chocs.

Une pelle à poussière intégrée se charge de nettoyer votre plan de travail. De par cette conception, vous la viderez en un clin d’œil à la poubelle. Et si malgré cela vous avez toujours du mal à voir la ligne de coupe, aidez-vous de la lampe Led jointe.

Les rallonges sur les côtés compensent ses dimensions compactes de 34 x 76 x 47.5 cm. Vous travaillerez ainsi les pièces de taille moyenne confortablement en les déployant.

La puissance assez faible de 1350 W limite l’utilisateur de cette scie aux travaux de petite ampleur.

 

Avantages

— Bon rapport qualité-prix

— Variateur de vitesse

— Légère et adaptée pour les transports fréquents

— Réglages en quelques gestes et solide

 

Inconvénients

— Des acheteurs affirment avoir reçu le produit sans le bras et qu’il s’agissait en fait d’une simple scie à onglet.

Les meilleurs marques de scie à onglet sur le marché

Auprès des meilleurs fabricants de scies à onglet, on est plus sûr de profiter d’un bon rapport qualité-prix. Ci-dessous quelques noms qui reviennent sur toutes les bouches et que vous devriez, vous aussi, retenir pour vos prochaines courses.

  • Ryobi

La marque japonaise Ryobi depuis sa création en 1943 ne cesse d’innover pour satisfaire le public friand de technologies et de confort dans les outillages électroportatifs, pour jardin et stationnaires.

Ryobi conçoit surtout des machines sans fil et comparé à la majorité, ses prix sont relativement abordables si l’on considère le fait que certaines scies à onglet atteignent les 1000 euros et plus. Cela s’explique par le fait que les lames sont vendues à part.

Pourtant font autant preuve de polyvalence et de compacité que les autres. Et en matière de praticité, on remarque que les scies à onglet de la marque sont adaptées avec la gamme de batteries Ryobi One+.

  • Tacklife

L’enseigne américaine Tacklife se montre très présente pour les consommateurs, que ce soit les nouveaux acheteurs ou les habitués. Sa devise est de toujours fournir des équipements pratiques aux particuliers comme aux professionnels.

En ce qui concerne ses scies à onglet par exemple, ce ne sont pas les moins chères, mais ce ne sont pas les plus dispendieuses non plus. Ses prix tournent autour de 200 euros et sa gamme compte de nombreuses références, la plupart radiales. Elles correspondent à plusieurs types de besoins avec leurs puissances allant de 1600 W à 2000 W. On en trouve de filaires et de sans fil avec diverses capacités de coupe.

  • Bosch

Même si l’on connait davantage Bosch pour ses outils électroportatifs, il faut savoir que la marque s’intéresse aujourd’hui à de nouveaux horizons à conquérir et c’est l’Internet des objets et l’industrie 4.0.

Une telle expertise rassure la plupart et montre le groupe allemand comme une référence, une marque fiable en qui on peut avoir confiance les yeux fermés. Il suffit d’observer ses scies à onglet. Certes, elles font partie des plus chères sur le marché, mais leur qualité en vaut largement le prix. Et de toute façon, vous avez un choix immense parmi les modèles de 1400 à 1600 W coûtant 350 euros ou moins, et les grosses machines professionnelles de plus de 850 euros.

  • Makita

Makita est à l’origine de plusieurs innovations dans l’univers du bricolage. On lui doit par exemple le rabot électrique ou encore la technologie d’aspiration connectée Bluetooth AWS qui donne plus de praticité aux versions antérieures.

Si l’on compare ses scies à onglet à celles des autres marques par exemple, on remarque qu’elle dispose de rails des deux côtés qui, associés aux presseurs, deviennent naturellement des poignées pour transporter plus aisément les machines. Chez les marques, vous devrez dépenser entre 345 à 515 euros selon les modèles. Par contre, la puissance reste au beau fixe (1400 W et quelques) contre 1600 et 2000 W pour d’autres enseignes.

  • Einhell

Einhell ayant vu le jour en 1964 et depuis a affirmé sa présence et sa notoriété dans plus de 82 pays, dont la France, à partir de 2008. 1600 personnes travaillent pour la marque à travers le monde et ses produits lui rapportent à peu près un demi-milliard d’euros par an.

Les scies à onglet de la marque figurent parmi les moins chères du marché même si elles intègrent des technologies comme le système à glissière ou la table pivotante visant à améliorer l’expérience utilisateur. Les appareils signés Einhell sont puissants et capables d’effectuer 4900 tours par minute. La plupart sont dites radiales et donc fournies avec un bras permettant de les manipuler avec aisance. Choisissez alors parmi la gamme de cette enseigne allemande pour les budgets compris entre 75 à 275 euros.

  • Metabo

La dénomination Metabo en dit déjà long sur les activités de l’entreprise : la technologie dans les outils électroportatifs et les équipements professionnels. La marque allemande a parcouru un long chemin depuis sa création en 1923 jusqu’ici, mais n’a jamais été à court d’idées pour conquérir le grand public.

C’est sans parler de la solidité de ses scies à onglet héritant de la fabrication allemande. L’enseigne compte plusieurs références dans sa gamme. Ses prix sont plus élevés que la moyenne dans le commerce. On enregistre par exemple des modèles à 200, 500, ou encore 600 euros. Ils sont connus pour leur largeur de coupe importante, leur légèreté, mais aussi leur puissance polyvalente.

 

  • Dewalt

Dewalt fait partie des marques les plus vieilles de l’Histoire, mais qui continuent pourtant après près d’un siècle de faire des heureux à travers les quatre coins du Globe. La marque américaine aujourd’hui rachetée par le puissant nom de l’électroménager Black & Decker est à l’origine de la scie radiale.

Les scies à onglet radiales Dewalt se placent dans le milieu de gamme même si certaines coûtent bien plus cher. Vous avez le choix entre des modèles filaires ou à batterie. Ses produits sortent du lot, car ils appartiennent à la classe énergétique A. Ils coupent de tout du bois, à l’aluminium en passant par le plastique. Les modèles Dewalt sont aussi à 90 % plus compacts que la concurrence.

  • Scheppach

Par leurs coloris, on pourrait confondre les modèles de Scheppach avec ceux de Bosch. Leurs caractéristiques ne s’éloignent pas tellement non plus. Chez la marque, vous trouverez de quoi travailler tout de suite. Elle vous fournit en général avec la machine deux lames pour différents matériaux.

Ses produits sont à la portée des petits budgets à moyens entre 185 et 320 euros. Ils démontrent des puissances variables d’un modèle à un autre, certains de 1500 W, d’autres d’une puissance de feu de 2000 W, et des performances de coupe élevées. Scheppach est donc si l’on peut dire la meilleure amie des professionnels et des passionnés de bricolage. Ce qui rassemble les scies à onglet Scheppach, c’est la maniabilité.

Quel critère pour choisir une scie à onglet ?

Plusieurs éléments font qu’une scie à onglet est plus performante qu’une autre. Et même si sur certains aspects, la vôtre devance les autres, il faut considérez ses caractéristiques dans l’ensemble avant de s’empresser de la qualifier de meilleure scie à onglet de l’année. Voici alors les détails à examiner.

  • La puissance

Il n’y a pas de mystère, plus la puissance est élevée, plus votre scie à onglet sera en mesure de couper de gros blocs de bois, de PVC et d’autres matériaux flexibles. Si vous envisagez une utilisation fréquente, privilégiez un modèle puissant. Il fournira moins d’efforts et s’usera moins vite par rapport à une scie à onglet de faible puissance.

D’ailleurs, si vous souhaitez diversifier vos coupes, elle sera votre meilleure alliée. À 3000 tours par minute vous venez à bout des petites pièces, à 5000 tours par minute, vous attaquez aux travaux de grande ampleur.

  • Avec ou sans fil

Un peu comme la scie circulaire statique, la scie à onglet n’a pas besoin d’aller d’un bout à l’autre d’un panneau de plusieurs mètres de long par exemple. On ne gigote pas beaucoup avec elle non plus. Elle reste parallèle à son châssis et s’abaisse juste quand on effectue la coupe. Le fil d’alimentation ne risque donc pas de vous gêner beaucoup.

 

La version manuelle par exemple correspond à ceux qui ne veulent pas dépenser gros, et s’en servent de manière ponctuelle et non intense.

 

La scie à onglet électrique aide quant à elle les professionnels en menuiserie, décoration intérieure, et construction afin de réaliser des coupes quotidiennement. Par contre, dans ce cas, il faudra lui réserver un budget plus ou moins conséquent selon l’article choisi.

 

Par contre, la longueur peut être mise en cause si par exemple vous ne disposez pas d’assez de place à côté d’une prise de courant. Afin de ne pas recourir à une rallonge, vérifiez alors ce détail à l’achat.

  • La batterie

La question de la batterie se pose surtout pour ceux qui préfèrent les modèles sans fil. Il est clair que l’autonomie doit être la plus optimale possible en matière de scie à onglet si vous avez une commande énorme à honorer.

Le temps de chargement de l’accessoire jouera aussi en votre faveur ou vous handicapera dans votre travail. Si l’appareil requiert à titre d’illustration 6 heures pour tenir 2 h, il ne sera pas d’une grande utilité aux professionnels qui préfèreraient un temps de charge de 2 heures pour une utilisation d’une heure.

Mais il n’y a pas que cela. Prêtez attention à la qualité de la batterie, car de celle-ci dépend sa durée de vie.

  • La taille de la lame, le nombre de dent et la profondeur de coupe

La taille ou plutôt le diamètre de la lame détermine l’épaisseur maximale de bois ou autre matériau que celle-ci peut traverser. Les lames à 50 ou 60 dents fournissent une meilleure finition par rapport aux modèles de 24 à 50 dents.

  • La maniabilité : poids et compacité

Le poids compte beaucoup dans la sélection d’une scie à onglet, car il faut être précis au millimètre près. Une main qui glisse et vous ratez votre coupe. Vous devriez alors pouvoir soulever et garder le contrôle sur votre outil le temps de la coupe afin de soigner celle-ci. Les scies à onglet pèsent en moyenne une vingtaine de kilos, certaines moins, d’autres plus. Mais attention à ne pas foncer sur les modèles poids plume. Un article trop léger pourrait aussi s’endommager après quelques mois, vers semaines d’utilisation.

 

Vérifiez la compacité de votre machine. Si vous possédez un atelier ou un chantier déjà bien rempli, un appareil imposant pourrait vous compliquer la tâche. De plus, dans la manipulation, l’installation, les déplacements, un gros gabarit, même s’il est souvent synonyme de solidité, vous nuirait à force.

 

Faites aussi attention à ne pas choisir un modèle sous-dimensionné, car en tant que professionnel, vous pourriez être amené à réaliser des coupes sur de gros morceaux de matériaux. Une scie à onglet petit modèle ne serait pas à la hauteur de cette mission.

 

Lorsqu’on parle de praticité, la table se retrouve également au cœur des débats. Généralement, elle est élaborée en fonte d’aluminium, léger et solide.

 

  • Les fonctions de sécurité

Comme tout autre outil doté d’une lame tranchante, la scie à onglet dispose d’un cache protecteur placé sur cette dernière. Des presseurs accompagnent toujours l’outil pour éviter que la pièce à sectionner bouge.

Acheter ou louer une scie à onglet?

Il est clair que si c’est pour réparer une porte ou une fenêtre ou réaliser des rénovations chez vous une fois tous les mois, il vaut mieux louer que d’acheter une scie à onglet. Les prix de location varient de 10 à 25 euros par jour selon le modèle choisi. Donc si vous êtes sûr que vous terminerez votre travail en un jour, optez pour la location.

 

Au moment de confirmer votre commande, tâchez de préciser pour quelle utilisation vous en avez besoin. Si vous projetez de couper du métal non ferreux alors que la lame qui vous a été remise avec l’outil est adaptée au PVC, vous aurez dépensé votre argent pour rien. Vous pourriez aussi endommager la machine et payer plus que le prix de location.

 

Par contre, si vous recourez à cet outil plusieurs jours par semaine, le mieux est d’investir dans un bon modèle. Le prix d’un produit de ce genre et de qualité ne descend pas en dessous de 150 euros. Certaines peuvent même atteindre les 390 euros. En farfouillant chez des marques spécialistes comme Sheppach, vous dénichez facilement de bonnes scies à onglet à moins de 200 euros.