Jardin

Tariere electrique

Written by Romain

Tarière électrique, comment choisir votre modèle?

Beaucoup pourraient s’éviter des heures de travaux et de peine inutiles avec la tarière électrique et pourtant cet outil reste encore mal connu du grand public. La plupart n’arrivent pas à se décider quant au modèle à adopter. Nous leur donnons un petit coup de pouce à travers ce guide d’achat et ce comparatif des meilleures tarières électriques du marché.

Qu’est ce qu’une tarière électrique et à quoi çà sert?

La tarière électrique est une sorte de foreuse avec un ouvre-bouteille géant au bout duquel se situe une poignée alimentée par le courant.

La tarière électrique permet de creuser des trous d’une assez grande profondeur dans le sol sans y passer la journée et se faire mal aux bras et aux épaules. Dans ce cas, elle nous est indispensable pour bien des tâches telles que planter des poteaux, des piquets, une clôture, des végétaux ou même un potager.

Notre top 6

Fartools 175305

La tanière électrique Fartools est équipée d’une poignée adaptée aux droitiers comme aux gauchers. Certes, elle est bien plus confortable pour les droitiers, mais son orientation ne gêne pas les gauchers si besoin.

Avec sa puissance de 1200 W, elle permet de creuser des trous de jusqu’à 56 cm de profondeur et 12 cm de largeur. Si vous êtes adepte de plantation et de jardinage, c’est le modèle indiqué pour vous. Il vous sera également utile pour vos planter des piquets ou des poteaux tout autour de votre propriété.

Comme le produit est déjà fourni avec la mèche, vous pouvez vous mettre au travail dès la réception. Les différentes dimensions proposées de 8 à 20 cm lui permettent de satisfaire tous les besoins. Avec cette tarière, vous n’aurez pas à enlever la terre de chaque trou, car elle s’en charge à votre place. Tout ce que vous avez à faire, c’est ôter l’amas à la surface.

De plus avec son poids de 13.06 kg, les hommes comme les femmes le manipulent et le transportent aisément. La machine arrête automatiquement de fonctionner en cas de pépin. Vous la conserverez ainsi pendant un bon bout de temps.

Le hic, c’est son cordon d’alimentation qui manquerait de longueur avec ses 0.4 m. Il vous faudra recourir à une rallonge.

Avantages

  • Abordable

— Puissance et largeur de forage moyenne

— Profondeur de forage très élevée

— Pour différents travaux

— Non encombrante

— Sécuritaire

Inconvénients

Pas pour les terrains caillouteux

Ribiland – prtarelec

Cette tarière électrique de Ribiland remplit ses fonctions dans le cadre de travaux de jardinage et de bricolage. Sa puissance de 1200 W combinée à sa mèche de 15 cm de diamètre et 56 cm de long, elle est capable de réaliser des ouvertures de différentes tailles. Vous ne perdez pas de temps à planter vos poteaux et vos arbustes avec. Certains affirment avoir réussi à déraciner des arbres morts sans effort avec l’outil.

Les consommateurs félicitent sa simplicité d’usage. En effet, sa manipulation se fait instinctivement. Même les débutants apprennent à s’en servir en quelques pratiques. D’ailleurs, la machine est pourvue d’un bouton de marche et d’arrêt.

La mèche fournie avec l’article est en acier laqué. Elle se montre donc robuste face à des utilisations ponctuelles sur un sol sans cailloux.

La référence n’embarque pas de bouton marche arrière, ce qui complique le retrait de la mèche quand elle s’enfonce un peu trop profondément et qu’elle s’entremêle à une racine par exemple.

La solidité du modèle saute aussi aux yeux des acheteurs par l’intermédiaire de ses matériaux de fabrication de qualité.

Avantages

— De gamme moyenne

— Puissance polyvalente

— Poignée ergonomique pour une ou deux personnes

— Creuse très profond

Inconvénients

  • Absence de fonction « marche arrière »

Ribiland 05317

La tarière électrique de Ribiland a tout d’un modèle polyvalent pour la plantation, le jardinage, et la construction. Elle déploie 1200 W de puissance afin de rapidement terminer de creuser en série.

Sa mèche en acier de 15 cm en mode fraise et de 56 cm en hauteur permet de forer bien profond jusqu’à 50 cm. Si vous envisagez d’installer des poteaux ou un muret bien enraciné dans le sol, cette tarière vous sera utile.

Elle vibre à 5.5 m/s2. Cela nécessite un peu de force dans les bras pour la maintenir en place. Mais avec les 2 poignées, vous pouvez vous mettre à deux pour la tenir si besoin. Sinon, vous dirigez aisément l’engin au fur et à mesure qu’il descend afin d’obtenir des ouvertures d’une bonne précision.

Avec ses 13.36 kg et sa hauteur de 41 cm, les personnes de petite et taille moyenne n’ont pas de mal à se déplacer avec l’appareil ni à le manœuvrer.

L’article bénéficie d’une bonne solidité et est même garanti un an par le fabricant. Toutefois, n’exposez pas la mèche au contact avec des pierres. Le modèle ne disposerait pas de système de débrayage, ce qui peut vous faire courir quelques risques lorsque l’extrémité rencontre quelque chose de dur en pleine rotation.

Avantages

— Mèche, prix et puissance standards

— Solide

— Bonne prise en main

— Puissante

Inconvénients

  • Vibre un tantinet

Absence de débrayage automatique

Todeco 

Ceux qui recherchent un modèle complet de tarière à essence sont contents d’investir dans celle de Todeco. Pour le même prix que la concurrence, voire un peu moins, vous obtenez en plus de la tarière les éléments de sécurité à savoir les gants et les différentes mèches pour chaque circonstance.

Avec le foret de 10 cm de diamètre, vous creusez des trous dans votre potager ou votre plantation d’arbres. Avec celui de 15 cm, vous gagnez du temps à installer vos clôtures et vos poteaux sur une surface plus ou moins dure, et avec le plus grand modèle de 20 cm, vous réalisez divers travaux de grande envergure sur des terrains hostiles. Le produit signé Todeco est alors en même temps utile aux particuliers et aux professionnels.

Vous gagnez du temps avec cette machine de 2200 W qui effectue 7500 rotations par minute. Grâce à son manche d’extension, l’outil s’adapte aux utilisateurs de toutes les tailles, de 1m60 à 1m80 et plus. L’article est aussi facile d’entretien. Il suffit d’une éponge ou d’un linge humide pour le dépoussiérer.

On apprécie aussi la solidité des matériaux qui répondent aux normes européennes et résistent farouchement à la rouille.

Avantages

— Vendu avec plusieurs accessoires en bonus

— Prix très compétitif

— Multi-usage avec plusieurs forets de différentes tailles

— Très puissante

— Poids plume

Inconvénients

  • Des clients affirment que le manuel ne parle absolument pas de la boite d’engrenage. Ils ignorent s’il faut remplir le carter d’huile ou pas.

GT Garden Tarière Thermique

La tarière thermique GT Garden est fournie avec 3 mèches de 10 cm, 20 cm et 30 cm de diamètre en mesure d’effectuer différentes tâches de forage. Les agriculteurs professionnels, les artisans et les particuliers amateurs de jardinage s’en équipent pour leurs activités quotidiennes.

La robustesse de l’outil surpasse celle de ses rivaux, car celui-ci est garanti 2 ans. Et si vous abîmez les forets par mégarde, vous n’aurez pas de difficulté à trouver des pièces de rechange de ce modèle. Des rallonges adaptées vous sont aussi proposées afin de vous aider dans l’alimentation.

La maniabilité est également au rendez-vous sur ce modèle grâce à sa légèreté (8.7 kg). La tarière vous accompagne n’importe où sans vous encombrer.

La puissance de 2200 W de cette référence la destine aux travaux rigoureux et à des passages sur des sols pas toujours cléments. Toutefois avec le variateur de vitesse, vous pouvez réaliser des tâches moins exigeantes avec.

Le réservoir a une capacité de 1.2 l, volume qu’on retrouve sur la plupart des tarières thermiques. Et bien que ces derniers demandent beaucoup d’entretien, vous percerez le tout à jour grâce à la notice en français.

Avantages

— Plusieurs mèches jointes pour plus de polyvalence

— Deux poignées confortables

— Produit résistant et de qualité

— Présence de débrayage automatique, sécuritaire

— Grosse puissance

Inconvénients

  • Requiert un peu de force, sinon vous pourriez être entrainé par le moteur.
  • Demande un entretien minutieux.

Sotech

La tarière thermique ou essence de Sotech fait partie des meilleurs rapports qualités-prix de ce comparatif. La machine est accompagnée de plusieurs accessoires de sécurité, mais aussi liés à son entretien tels que différentes clés, un tournevis et même une paire de gants. Si vous deviez les acheter séparément, cela vous reviendrait bien plus cher.

De plus l’outil est opérationnel tout de suite, car il est vendu avec 3 forets de différentes tailles et une notice explicite en français qui vous aidera à tout comprendre en l’espace de quelques heures. Que ce soit pour aménager une clôture pour vos animaux ou planter vos arbres fruitiers, la tarière réalise divers types de missions.

Avec sa puissance de 2200 W, vous viendrez à bout de votre labeur sans trop vous fatiguer en peu de temps. Par contre, au niveau du poids, on a vu mieux. La référence pèse 10 kg de plus que ses concurrentes de la même nature.

Avantages

  • Coffret riche
  • Puissante
  • Polyvalente
  • De qualité

Inconvénients

  • Plus lourde que ses homologues
  • Bloque sur les terrains caillouteux.

Comment utiliser une tarière électrique

Se servir d’une tarière électrique n’est guère compliqué. Il suffit de suivre les recommandations de la notice jointe et si vous n’en avez pas, ces quelques conseils vous aideront.

Réaliser un trou pilote

Si votre tarière ne remonte pas automatiquement la terre au fur et à mesure qu’elle s’enfonce dans le sol, il faudra procéder par vous-même. N’attendez pas d’être à la profondeur maximale pour dégager le surplus de terre engendré. Quand vous atteignez 5 cm de plus dans le forage, arrêtez la machine, retirez-la du trou et videz celui-ci. Les marques accompagnent souvent leurs produits d’accessoires tels qu’une pelle à cette fin. Dans le lot, vous êtes aussi susceptibles de trouver un dameur ou un bêcheur.

Si votre tarière électrique est encrassée, elle pourrait ne plus être aussi performante qu’à ses débuts. Pensez par conséquent à la nettoyer après chaque usage. Retirez les mottes de terre, d’herbe et autres saletés restées collées à la mèche.

Arrêtez-vous régulièrement lorsque vous avez fini 5 à 8 trous afin de laisser le temps à la machine de récupérer.

Manœuvrer la tarière électrique à deux dans le trou pilote

Manipuler une tarière électrique à deux se trouve à la portée de tout le monde. Il vous suffit de vous tenir debout de chaque côté de la poignée, et d’en tenir l’extrémité chacun. Lorsque vous démarrez l’équipement, la force provoque le mouvement de rotation du foret tandis que vous restez immobile à la surface.

N’agitez pas la tarière dans tous les sens au risque d’agrandir le trou ou de vous faire courir un danger grave. Tâchez de la maintenir le plus droit possible jusqu’à la fin. Dans la mesure du possible, évitez tout contact avec des roches ou des objets durs dans le sol. Cela pourrait déformer la mèche si un coup violent survient.

Démarrage du forage

Avant de commencer à creuser avec la tarière électrique entre les mains, plusieurs vérifications s’imposent dans le cadre d’une utilisation sécuritaire. En effet, si le bout de votre foret s’émousse, vous aurez beaucoup de mal rien qu’au démarrage. Assurez-vous alors que la pointe est bien affutée.

Dans la même mesure, enfilez une tenue de sécurité appropriée, c’est-à-dire les gants, les lunettes de protection et les bouchons d’oreille si nécessaire.

Appliquez un peu d’huile sur la mèche, histoire que les roulements fonctionnent de manière optimale. Pour cela, servez-vous d’un chiffon. Vous verrez que votre mèche ne rouillera pas de sitôt. Après avoir positionné correctement votre engin, branchez-le et mettez-le en marche.

Les différents types de tarières

Il existe trois types de tarières selon le mode d’alimentation : la tarière manuelle, électrique, et thermique.

La première comme son nom l’indique est dépourvue de moteur. Elle convient pour les travaux légers et les séries de forage peu nombreuses qui ne nécessitent pas beaucoup d’efforts. Cette catégorie a l’avantage de pouvoir être utilisée partout.

La version électrique par contre est incontournable si vous enchainez les creusages de grande profondeur. Si vous devez par exemple creuser près d’une dizaine de trous, équipez-vous d’une version électrique. On ne peut s’en passer lorsqu’on installe une clôture sur son terrain d’une centaine de mètres carrés par exemple. De même, la tarière électrique vous sera d’une aide précieuse dans une vaste plantation.

La tarière thermique, un peu comme les outils de jardinage du même style, est alimentée par du carburant. Ce type s’avère plus puissant que le modèle électrique et bien plus confortable si vous n’avez pas accès à l’électricité en pleine nature. Il demande aussi plus d’entretien que les autres et produit un vacarme dérangeant pour les plus sensibles. On distingue les moteurs à deux temps et ceux à quatre temps (la crème de la crème). Cela est dû au fait que le carburant servant à l’alimenter est pur. On n’y ajoute rien d’autre. En contrepartie, cette catégorie requiert un entretien minutieux. Il faut régulièrement nettoyer les bougies, les filtres et mettre l’équipement à l’abri en hiver.

Les caractéristiques à regarder avant d’acheter sa tarière électrique

Avec la présence des centaines de tarières électriques de différentes marques sur le marché, les consommateurs ne savent plus où donner de la tête. Dans ce guide d’achat vous retrouvez les caractéristiques à voir durant l’achat afin de reconnaitre l’article qu’il vous faut lorsque vous tombez nez à nez avec.

  • Moteur

La puissance du moteur et la qualité dépendent entièrement de la nature du sol à traiter. Demandez-vous aussi combien de trous vous comptez réaliser et de quelle profondeur. Les sols sableux ou boueux, tendres donc, cèdent plus facilement devant une faible puissance.

Par contre, sur des terres sèches et dures, il vous faudra plus de force sous le capot. Mais faites attention, beaucoup de puissance signifie aussi beaucoup de bruit. Vérifiez alors ce détail après avoir confirmé les performances de votre machine. La moyenne en termes de puissance est de 1700 W (de 800 à 3000 W). En CH cela revient entre 3 à 4.5 CH.

La durée de vie du moteur repose sur la fréquence d’utilisation de la tarière électrique. Il va de soi qu’en investissant dans un tel outil, on s’attend à ce qu’il nous tienne au moins des années. Et si vous y faites appel régulièrement pour des travaux de construction ou de jardinage, vous avez tout intérêt à choisir un moteur solide et de qualité.

  • Foret

Comme cette partie fait le plus gros du travail, on doit y prêter une grande attention. Privilégiez des matériaux de fabrication résistants non seulement aux frottements avec le sol, mais aussi à l’humidité qui y réside.

Les forets selon la profondeur de l’ouverture et son diamètre sont disponibles dans différentes tailles. Les agriculteurs et les professionnels de la construction en ont souvent plusieurs afin de creuser des fosses de différentes tailles. Ainsi ils le remplacent à chaque fois que le besoin se présente.

  • Diamètre du foret

Le diamètre du foret détermine la taille de votre trou. Les plus imposants permettent de créer des ouvertures de jusqu’à 20 cm de diamètre voire 40 cm tout type de sol confondu. Plus votre foret sera haut, plus loin il ira dans la terre. Il est même possible de recourir à des rallonges pour augmenter la profondeur à laquelle il se rend.

Il n’y pas que le diamètre du foret qui importe dans le choix d’une tarière. La taille en général conditionne le bien-être de l’utilisateur. Si vous faites 1m70 par exemple, achetez un modèle haut de un mètre et quelques.

  • Poignet et prise en main

On peut être deux à utiliser la tarière électrique, mais il existe aussi des modèles pour une seule personne. Dans le premier cas de figure, assurez-vous alors que la poignée est assez large pour que chaque parti puisse la tenir sans se serrer. Sachez qu’une fois que votre tarière atteint les 2000 à 3000 W de puissance, il vous faudra être deux pour la maintenir debout.

En matière de prise en main, favorisez les modèles dits « brouettes » pour votre plus grand confort. De par leur forme, vous les déplacez sans peine, malgré peut-être un poids et un gabarit importants.

  • Poids

Le poids compte aussi un peu dans la sélection d’une tarière électrique. Vous serez souvent amené à la porter pour vous rendre à vos plantations ou votre chantier de construction. Ce critère dépend surtout des matériaux dans lesquels l’outil a été confectionné, et de son gabarit.

D’un autre côté, comme la tarière fait remonter la terre en même temps qu’elle creuse, elle doit être assez robuste pour supporter tout son poids.

La plupart des tarières électriques pèsent environ 25 kg, voire largement moins. Les tarières à batteries par contre pèsent largement moins : 9 kg environ.

  • Type de batterie et alimentation

La tarière électrique est souvent amenée à être utilisée dans le jardin ou en plein air. Il est difficile de disposer d’une prise à proximité. La plupart des utilisateurs s’équipent alors de rallonges souvent encombrantes. Ceux qui ne peuvent pas se rabattent vers les modèles sur batterie. Les capacités de cette dernière sont en fonction de la puissance de l’outil.

En général, les modèles de 40 V E808T ou E806C sont les plus courants sur le marché. En lithium-ion elles ne perdent pas la moindre charge lorsque vous ne vous servez pas de votre machine.

  • Sécurité

En creusant, on n’est pas à l’abri de tomber sur des pierres, du béton ou autre surface dure qui viendra blesser le foret ou l’immobiliser et selon la vitesse à laquelle la tarière fonctionne, cela peut même mettre à terre la personne qui travaille dessus.

Pour parer à ce type d’éventualité, les constructeurs ont alors installé un système de sécurité sur cet outil. S’il se heure par exemple à un obstacle en bas, le moteur coupe instantanément ou débraye automatiquement. Le foret arrête ainsi de tourner.

Location tarière électrique

Pour une seule utilisation, le mieux est de louer une tarière électrique plutôt que d’en acheter une qui restera dans votre garage le reste du temps. Dans le commerce, de plus en plus de personnes mettent ce genre de machine au service de monsieur tout le monde. Vous vous en doutez, plus vous montez en puissance et en chevaux, plus cher vous coûtera la location.

Pour un modèle manuel qui creuse jusqu’à 20 cm dans le sol par exemple, préparez un budget de 8 euros par jour. Si vous êtes un professionnel et qu’il vous faut une version électrique, vous pourriez être taxé de 57 à 128 euros par jour. Avec de la chance, vous trouvez aisément des tarières à essence pour une personne en mesure de forer jusqu’à 15 cm pour 37 euros par jour.

Tarière électrique occasion

Selon les besoins, vous pouvez aussi vous tourner vers les tarières électriques d’occasion. Les prix varient entre 120 à un peu moins de 200 euros pour les puissances moyennes de 1200 W. Donc avec le prix de location d’un jour, vous obtenez du matériel de seconde main encore opérationnel et pour pas cher. Cette option est donc plus accommodante que la précédente.

About the author

Romain