Bricolage

Comment utiliser une scie circulaire ?

En comparaison avec d’autres outils de coupe, la scie circulaire regorge d’innombrables atouts. Elle est d’une aide précieuse à presque tous les travaux de bricolage.

Bien qu’elle soit facile d’usage, elle peut provoquer de graves blessures. Pour ne pas en arriver là, il reste primordial d’en faire usage dans les règles de l’art.

Cet article vous prodigue de bons conseils pour vous en servir en toute sécurité. Mais avant d’aborder le vif du sujet, essayons de définir la scie circulaire.

Qu’est-ce qu’une scie circulaire ?

Bien que vous soyez un bricoleur du dimanche, vous en avez sans doute déjà entendu parler. Une scie circulaire constitue un appareil électrique permettant aux charpentiers et aux ébénistes de réaliser des coupes variées, même avec les matériaux de grande épaisseur.

Pour y arriver, l’équipement fonctionne avec un moteur à batterie ou électrique proposant une puissance entre 1000 à 2300 W. Cette valeur peut grimper selon la qualité et les performances du modèle.

L’outil est doté d’une lame arrondie qui est entourée de dents tranchantes en métal. Pour couper le matériau, cette lame ne cesse de tourner.

Outre cela, il présente une poignée équipée d’un écrou et interrupteur à gâchette. La machine est aussi munie d’un dispositif de protection fiable limitant les accidents. Ce système a pour but d’éviter le contact de votre main avec la lame en rotation.

Afin d’en bénéficier pleinement, la scie circulaire vous propose plusieurs possibilités de réglage. Vous pouvez à titre d’illustration ajuster l’angle de coupe, la profondeur de coupe, le blocage de la gâchette à l’aide des boutons intégrés.

À quoi sert une scie circulaire ?

En comparaison avec la plupart des scies, son principal atout réside dans ses multiples utilisations. La scie circulaire peut effectuer des coupes complexes qui s’avèrent inapplicables avec certains modèles.

Quelle que soit l’épaisseur du matériau, elle ne rencontre aucune difficulté à le traiter. En dépit de sa solidité, l’appareil promet une coupe efficace avec extrême précision. En plus, il préserve l’état du support.

Ce n’est pas tout, son autre avantage est sa capacité à découper presque tous les matériaux. Qu’il soit tendre ou dur, aucun bois ne lui résiste y compris celui exotique.

La scie circulaire permet aussi de trancher en un temps record le plastique PVC, l’aluminium et le cuivre. Beaucoup d’ébénistes en font usage pour traiter les matériaux robustes comme le béton, les panneaux et les carreaux de plâtre.

Pour tailler une variété de supports, il est crucial d’équiper votre machine de diverses lames adaptées aux tâches. Vous pouvez même sectionner des feuilles de tôle avec des lames conçues pour eux.

Comment se servir d’une scie circulaire ?

À l’égal de tout appareil de coupe, la scie circulaire ne se manipule pas à la légère. Son utilisation nécessite des connaissances techniques et expériences préalables.

Avant de réaliser la découpe, la première étape consiste à choisir la bonne lame qui correspond au matériau. Il est possible d’opter pour une lame polyvalente. Comme son nom la suggère si bien, cette pièce est adaptée à tout type de support.

Cela dit, procédez à son installation. Utilisez une clé Allen pour étendre la vis de fixation. Puis mettez la lame en place délicatement sur l’axe. À partir de là, vous réagissez différemment selon la nature de coupe.

Déligner avec la scie circulaire

Pour mieux éclaircir le sujet, découvrons d’abord ce qu’on entend par déligner. Ce terme désigne une découpe en ligne.

Malgré les idées reçues, scier à 90 ° peut sembler difficile. Pour faciliter la tâche, il est conseillé d’utiliser une baguette graduée qui est souvent fournie avec la machine.

Découper avec la scie circulaire

Fixez fermement la planche à l’aide d’un serre-joint. Réalisez le réglage de la profondeur de coupe même à maximum.

Après son enclenchement, poussez la machine vers l’avant. Il est envisageable de pousser la lame avec la main en ouvrant le carter de protection.

Une coupe en biseau

Ce projet de coupe permet de scier un liteau avec un embout positif et un autre tasseau avec un embout négatif.

Le but est de créer un angle droit en réunissant les 2 embouts. Afin d’y parvenir, ajustez à 45 ° le support.

Serrez par la suite la molette. La dernière phase consiste à positionner l’appareil sur la planche et l’actionner.

About the author

AlaUne

Leave a Comment