Bricolage

Quel type de parquet choisir pour sa cuisine ?

Le parquet a auparavant été déconseillé dans la cuisine. Comme cette dernière compte parmi les endroits les plus humides de l’habitat, le bois n’est pas le bienvenu.

Pourtant, depuis le succès des cuisines ouvertes ou à l’américaine, l’usage de ce matériau devient tendance. Nombreux sont les modèles adaptés dans cette pièce.

Pour faire le bon choix, cet article vous sert de guide récapitulant quelques conseils à retenir. Mais avant de commencer, il importe de citer les points forts du parquet.

Les avantages du parquet

Tout comme le carreau pour plafond et mur, le parquet fait preuve d’une grande polyvalence. On peut en faire de nombreux usages différents. Peu importe son emplacement, il confère un aspect chaleureux à la pièce. Il est prisé pour son charme naturel.

Outre son élégance pure, le plancher est facile à travailler. Vous pouvez le rénover ou le poncer sans difficulté. Avec une scie circulaire, il peut être découpé rapidement.

À rappeler que cet appareil se révèle être dangereux. Si vous ne savez pas le manipuler, on vous invite à lire notre article : Comment utiliser une scie circulaire ?

Revenons à notre sujet, le parquet se diffère aussi par ses propriétés isolantes. Comme il s’agit d’un matériau naturel, il peut être manié en toute sécurité.

Les critères de choix du parquet pour la cuisine

De par ses multiples atouts, ce matériau ne cesse de fasciner un grand nombre de personnes. Face à l’offre pléthorique sur le marché, il convient de considérer les points ci-après évitant de tomber sur le mauvais produit.

L’essence de bois

On rencontre actuellement plusieurs options concernant l’essence du parquet. Le matériau classique est déconseillé pour la cuisine. Comme elle présente un taux d’humidité élevé, le plancher doit être assez résistant supportant cet environnement.

Ce n’est pas tout, il est exposé aux chutes d’objets, au passage de toute la famille ainsi qu’à la chaleur. À cet effet, vous devez opter pour un bois robuste et durable qui tolère l’épreuve du temps. 

Les spécialistes recommandent les matériaux de classe 4 qui possèdent une essence ultra dure. Ils ne se dégradent pas et restent intacts même s’ils sont en contact avec de l’eau.

Dans la plupart des cas, les bois exotiques comme l’iroko, le merbau et le wengé rentrent dans ce classement. De même, le frêne, chêne et le robinier en font partie.

Le type de pose

La pose du parquet ne s’effectue pas n’importe comment. Il existe deux manières de l’installer. Entre la pose flottante et la pose collée, cette dernière est le choix idéal pour la cuisine.

Dans presque les pièces humides, les spécialistes préfèrent toujours cette technique, car elle permet de réduire l’infiltration de l’eau.

Dans la cuisine, on ne peut pas éviter les éventuelles projections d’eau. Lorsque le liquide s’infiltre dans le parquet, l’humidité peut occasionner des dégâts. Le matériau risque de gondoler.

Heureusement, avec la pose collée, il n’existe aucun espace vide entre le plancher et la chape de sol. La zone sera remplie par la colle epoxy. Cette dernière évite toute stagnation de l’eau sous les lames du matériau.

La finition

Pour pouvoir bénéficier longtemps du parquet de votre cuisine, pensez à ne pas le vitrifier lors de la finition. L’explication peut s’avérer plus simple, un parquet verni peut être éraflé plus aisément.

Pourtant, la cuisine figure parmi les pièces les plus fréquentées. En ce sens, le sol peut s’abimer ou se rayer plus rapidement. N’espérez pas donc que le verni protège le matériau.

Pour que ce dernier ne fasse pas des rayures prématurément, pensez à l’huiler. La technique offre une excellente résistance aux entailles, aux chocs ainsi qu’aux salissures. L’huile de lin fait partie des produits les plus utilisés.

Parmi ses différents atouts, la finition optimise la résistance du bois à l’humidité. Elle permet aussi de le poncer lorsque le parquet a été abimé. On peut le rehuiler sans problème. Pour l’entretenir et augmenter sa durée de vie, il est préconisé d’appliquer une couche d’huile tous les ans.

Pourquoi mettre du parquet dans sa cuisine ?


Ce matériau regorge de nombreux atouts majeurs. Il est non seulement agréable à regarder, mais possède aussi des qualités isolantes et acoustiques intéressantes.

Comment choisir le parquet pour sa cuisine?


Il est important de considérer l’essence de bois avant de faire le choix. De même, la pose collée est vivement préconisée. Quant à la finition, l’application de l’huile fera la bonne option par rapport à celle du verni.

About the author

Romain

Leave a Comment