Jardin

Véranda : 5 conseils pour préparer votre terrain

Written by Romain

Vous vous laissez séduire par la pose d’une véranda. Vous disposez d’un terrain convenable et vous avez collecté suffisamment d’informations sur les démarches administratives. Avec le prix d’une véranda, vous avez le budget nécessaire pour concrétiser le projet.

Afin de le mener à bien, il est préférable de le confier à un professionnel. Si vous n’êtes pas du métier, rien ne vous empêche de vous renseigner sur les travaux de maçonnerie. Cet article vous fournit des détails sur la préparation du sol avant la pose de la véranda.

Les étapes préalables à l’installation de la véranda

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient de vous rappeler que certaines procédures sont obligatoires avant la construction de l’extension.

Si cette dernière mesure de moins de 5 m², il n’est nul besoin de faire une autorisation particulière. Si sa superficie oscille entre 5 et 20 m², la construction requiert une déclaration de travaux à l’administration municipale.

Dans le cas où votre véranda est supérieure à 40 m² en milieu urbain et 20 m² en commune rurale, vous êtes obligé de faire une demande de permis de construire. Cela fait, vous pouvez vous lancer dans les travaux.

Bien choisir le terrain

Pour que vous puissiez profiter pleinement de votre véranda, la sélection du terrain ne doit pas être prise à la légère. Votre objectif est de la rendre un endroit agréable à vivre.

Afin d’y parvenir, il est utile de la préserver du soleil. Ce dernier doit la réchauffer et l’illuminer pour un confort optimal. Pensez donc à son orientation.

Pour ceux qui se trouvent dans les zones froides ou dans le nord de la France, une exposition Sud est fortement conseillée. Cela leur permet de bénéficier de la chaleur naturelle du soleil dans la journée.

Si vous vivez par contre dans des régions plus chaudes ou dans des parties méridionales, vous pouvez opter pour l’exposition Est ou sud-Est.

Cette dernière vous aide à jouir des rayons du soleil le matin et à profiter d’un peu d’ombre au moment où il fait une chaleur extrême.

Réaliser les travaux de terrassement

Après que vous avez choisi l’orientation de la véranda, l’étape suivante est l’exécution du terrassement. Ces travaux jouent un rôle déterminant puisqu’ils garantissent la solidité et la stabilité de la construction.

Cette opération consiste à débarrasser le terrain de l’argile, du verre, des roches et de tout autre matériau source de son déséquilibre. Elle doit être réalisée avant l’écoulement de la dalle.

Afin que la véranda ne glisse pas ou ne s’affaisse pas, la dalle de béton doit être coulée entièrement dans un creusement. À souligner que sa profondeur dépend de la forme et de la surface de la future pièce.

À l’exception du terrassement ou de l’opération du nivellement, on peut aussi réaliser une installation électrique. L’électricien doit suivre le plan de l’artisan ou du maçon en charge de l’ouvrage afin de définir ensemble les points d’alimentation en électricité.

Bien isoler le sol

Avant l’implantation de la véranda, veillez à assurer l’isolation du sol. Au milieu de la terre creusée et de la dalle, il est préconisé d’installer des plaques de compactage ou un revêtement hydrofuge. Ils permettent d’en finir avec les problèmes d’humidité et d’infiltration.

Faites le nécessaire pour éviter un éventuel pont thermique. Les spécialistes mettent souvent en place une bande de feutre bitumeux. À rappeler qu’une mauvaise isolation du terrain peut sembler difficile à réparer.

La pose de la dalle

Une fois que vous avez bien creusé les fondations et que vous avez assuré l’isolation, vous pouvez à présent réaliser la dalle.

Celle-ci se compose de nombreux matériaux à savoir un isolant, un polyane et des treillis soudés prévus pour l’armature. L’ensemble comprend à peu près de 20 cm d’épaisseur.

Si vous désirez offrir une base solide à la véranda, les semelles en béton vous iront à la perfection.

Il s’agit d’un bloc de béton permettant d’accueillir un poteau.

Pour ce faire, installez la dalle dans un trou préalablement creusé. Ensuite, placez par-dessus la semelle en béton. Il ne vous reste plus qu’à y fixer le poteau. Grâce à cette méthode, la nouvelle pièce sera fermement plantée dans le sol.

En général, le montage de la véranda dure entre 2 et 3 jours. Pourtant, ce délai a rapport au modèle standard. Pour une extension de grandes dimensions, il vous faut plusieurs jours voire une semaine. Il en est de même pour les vérandas conçues avec des matériaux délicats.

Les finitions

Après les fondations et la mise en place de la dalle ainsi que de la véranda, vous pouvez réaliser les finitions en posant le revêtement de sol. Vous avez le choix entre différents matériaux tels que le parquet, le carrelage et bien plus encore.

Si nécessaire, profitez de l’occasion pour faire la peinture. Pensez à installer le chauffage, les volets, les stores ou tout autre équipement occultant.

Les principaux avantages d’une véranda

Qu’elle soit composée en PVC, en acier, en aluminium ou en bois, la véranda vous permet de gagner de place dans votre habitation.

Elle constitue une solution idéale pour abriter vos plantes pendant l’hiver. Si vous désirez profiter de l’extérieur tout en savourant vos repas, elle peut remplacer très bien votre salle à manger.

Certains foyers la transforment en cuisine, d’autres personnes l’aménagent pour devenir un bureau ou un espace convivial juste pour se reposer. Quoi qu’il en soit, la véranda vous offre quelques mètres carrés supplémentaires.

Côté esthétique, elle contribue à embellir votre maison. Avec un design réussi, l’extension joue un rôle décoratif rehaussant l’aspect extérieur du logement. Pour conserver son état d’origine, il est conseillé de l’entretenir régulièrement.

Si vous disposez d’un nettoyeur haute pression, vous pourrez laver en toute facilité les vitres ainsi que la toiture. Celle-ci est couverte de mousses avec le temps. L’appareil est en mesure de les éliminer même sans recourir aux produits spécifiques.

Comment préparer son terrain pour installer une veranda?


Les travaux de nivellement ou de terrassement assurent la stabilité et la pérennité de la construction. Pensez à choisir le bon isolant prévenant l’humidité et le gel à l’avenir.

Pourquoi préparer votre terrain pour votre futur veranda?


Cette étape peut s’avérer cruciale dans la mesure où elle assure la stabilité de l’extension. Sans quoi, cette dernière risque de se renverser au fil des années. La préparation du sol permet ainsi de garantir sa durée de vie.

About the author

Romain

Leave a Comment