Blog Notes d'Alain Juppé

« J’abrogerai la loi Touraine »

Publié le 09/12/2015 par Alain Juppé

Alain Juppé était l’invité, mercredi 9 décembre, des « Rencontres 2015 » de la Fédération de l’hospitalisation privée qui représente les 1 000 cliniques et hôpitaux privés de France.

Le candidat à la primaire de la droite et du centre pour la présidentielle de 2017, a assuré qu’il abrogerait la loi Santé de Marisol Touraine, s’il est élu à la présidence de la République, mercredi devant des représentants des cliniques et hôpitaux privés réunis à Paris.

« J’ai bien l’intention, si j’accède aux responsabilités auxquelles je prétends, d’abroger la loi Touraine », a clairement annoncé Alain Juppé. « Le gouvernement s’est engagé dans une opération méthodique de marginalisation et de dénigrement de l’hospitalisation privée », a déclaré Alain Juppé, avant d’ajouter: « Je comprends votre exaspération, elle est légitime et je la partage ».

Le projet de loi Santé, qui doit être adopté définitivement avant la fin décembre par le Parlement, suscite de vifs mécontentements parmi les professionnels de santé, dont les cliniques qui ont demandé mercredi au gouvernement « une égalité de traitement entre établissements publics et privés ». La candidat à la primaire qui « souhaite faire de la santé un des piliers de rayonnement de notre pays », a déclaré que « rien ne sera(it) possible si nous ne rétablissons pas un climat de confiance entre les acteurs du système de soins et les pouvoirs publics ». 

« Aujourd’hui la confiance fait terriblement défaut », a-t-il estimé.

En 1995, M. Juppé s’était attiré les foudres du corps médical pour sa réforme sur l’assurance maladie. Début septembre, il a fait son mea culpa à ce sujet devant les médecins libéraux réunis en congrès à la Baule, reconnaissant « un malentendu » dont il portait « une part de responsabilité ».

Alain Juppé a lancé dés septembre 2015, une grande consultation sur la santé.

Partager cet article

0 commentaires pour « « J’abrogerai la loi Touraine » »

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé
Alain Juppé 2017
5 ans pour l'emploi
inscrivez vous à la newsletter

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux