Blog Notes d'Alain Juppé

GREXIT 3

Publié le 10/07/2015 par Alain Juppé

Le gouvernement grec a transmis à Bruxelles les propositions que la zone euro attendait de lui. La voie semble donc ouverte à la négociation et à la conclusion d’un accord équilibré. Tous ceux qui sont attachés à l’Europe avec la Grèce s’en réjouissent.

Partager cet article

2 commentaires pour « GREXIT 3 »
  • Pierre TRUTT
    Le 14 Juillet 2015 à 08 h 00 min
    Cher Monsieur,
    Vous me décevez pour la première fois car vous avez, comme M Sarkozy, changé d'avis en quelques jours sur ce sujet. Vous avez critiqué l'attitude de M Hollande en l'accusant de mettre à mal le couple franco-allemand parce qu'il ne s'alignait pas sur la position de Mme Merkel. Au bout du compte il y a eu synthèse à la hollandaise : la Grèce n'est pas sortie de l'Euro mais la ligne dure l'a emporté. Je ne parle même pas de la "Schnappsidee" de M Schäuble qui souhaitait une sortie provisoire de l'Euro. Comme quoi on peut être un brillant ministre des finances allemand et sortir des âneries incommensurables. Ceci étant dit, la question ne sera jamais réglée car les habitudes du "peuple" grec du travail au noir, de la combinazione à la sicilienne, des passe-droit, du népotisme ne disparaitront avant longtemps, sinon jamais. Ne parlons même pas de l'exil fiscal des armateurs à Londres (merci la City !) et de l'absence de fiscalité en faveur de l'Eglise. Enfin, pour couronner le tout, l'administration, bien qu'elle soit pléthorique, est d'une inefficacité notoire. On estime à 60% les rentrées de TVA.
    Ainsi donc ce 3ème plan de 80 Mrds fera passer l'endettement grec à 200% au lieu de 180% du PIB et noiera définitivement le pays sous la dette.
    Je crois que la seule solution est celle de M Strauss-Kahn, soit une remise de 50% de leur dette, car, de toute façon les créanciers ne verront plus jamais la monnaie de leur pièce. Et si les Grecs veulent rester dans la zone euro, il faudra mettre leur administration sous tutelle et qu'ils mettent leur humiliation dans leur poche.
    Un ami de gauche qui vous veut du bien, qui vous a envoyé des sous et qui va voter pour vous aux primaires pour vos qualités et pour éviter le retour d'un de vos "amis".
    Pierre TRUTT
    Pierre TRUTT
    • Alain Juppé
      Le 14 Juillet 2015 à 09 h 07 min
      Merci, cher Monsieur , pour votre message. Relisez mon premier GREXIT au lendemain du référendum en Grèce . J'y écrivais que si la Grèce ne voulait pas respecter les règles de la zone euro , il fallait organiser son départ. Or que s'est-il passé ? Tsipras a fait volte-face et a quasiment tout accepté. Qui a changé d'avis ? Bien cordialement à vous.
      Alain Juppé

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé
Alain Juppé 2017
5 ans pour l'emploi
inscrivez vous à la newsletter

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux