Blog Notes d'Alain Juppé

Indignons-nous!

Publié le 08/08/2014 par Alain Juppé

L’effacement de la France et de l’Europe sur la scène internationale est tout simplement honteux.

Après les rebuffades allemandes aux déclarations, apparemment improvisées, du Président Hollande, après les hésitations et contradictions de notre diplomatie dans la crise ukrainienne (qui sont aussi celles de l’Union européenne), voici que nous nous montrons incapables de la moindre initiative face aux deux immenses tragédies qui se déroulent sous nos yeux au Proche-Orient : la guerre sanglante et sans issue entre Israël et les Palestiniens de Gaza; la tentative d’extermination des chrétiens d’Irak par les barbares du soi-disant Etat Islamique… sans oublier la poursuite de la répression en Syrie.

Je sais, par expérience, combien ces crises sont complexes et combien sont minces les possibilités d’action des démocraties. Mais si ténues soient-elles, nous ne devons en laisser échapper aucune, au risque du déshonneur.

La France doit faire entendre plus fort sa voix. Elle doit remuer les Européens pour qu’ils s’engagent dans toute initiative collective visant à pousser le gouvernement d’Israël et le Hamas à sortir de l’impasse où ils se sont mis. Nous devons aussi nous associer à la lutte contre la folie du fanatisme djiadhiste qui finira par nous atteindre si nous contemplons sans réagir le génocide des chrétiens d’Orient. « Génocide »: extermination physique, intentionnelle et programmée d’un groupe ou d’une partie d’un groupe en raison de ses origines ethniques, religieuses ou sociales. Nous y sommes.

Il est difficile à un simple responsable de l’opposition qui ne dispose ni des informations ni des moyens du pouvoir d’aller plus en détail dans la définition d’un plan d’action. Au moins, notre devoir est-il de pousser ce cri pour rassembler tous ceux qui sont prêts à soutenir une initiative française et, si l’Europe a encore un sens, européenne.

Partager cet article

0 commentaires pour « Indignons-nous! »

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé
Alain Juppé 2017
5 ans pour l'emploi
inscrivez vous à la newsletter

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux