Blog Notes d'Alain Juppé

Le PS et le FN

Publié le 25/03/2014 par Alain Juppé

Il me semble que le Parti socialiste commet une double erreur dans sa riposte à la percée du Front national.

Première erreur: accuser « la droite » d’avoir dé-diabolisé le FN en chassant sur ses terres. A écouter certains dirigeants socialistes, l’UMP aurait ainsi favorisé la « porosité » des électorats respectifs des deux partis. Si l’on y regarde de plus près, on constate que la porosité se manifeste tout autant aujourd’hui entre le FN et un électorat de gauche « sonné » par l’échec du pouvoir socialiste. C’est principalement cet échec qui explique les succès récents du FN.

Quant à la dé-diabolisation, c’est d’abord une manoeuvre tactique des nouveaux dirigeants du FN qui essaient de faire oublier leurs antécédents idéologiques et de se construire une forme de respectabilité propre à séduire des milieux jusqu’à présent hostiles, y compris dans une partie de la communauté juive. Je doute fort de la sincérité de ce virage tactique mais, avant que la vraie nature du FN ne revienne au galop, il est temporairement efficace.

Deuxième erreur: appeler à la constitution du « Front républicain » pour barrer la route au  Front national. C’est apporter de l’eau au moulin de ce dernier qui passe son temps à dénoncer avec virulence… l’UMPS, sa dénomination à lui du Front républicain. Comment d’ailleurs appeler à voter pour une liste PS quand on a la conviction que le gouvernement actuel et les formations qui le soutiennent conduisent une politique désastreuse pour la France et les Français? Comme il ne saurait être question d’apporter, sous quelque forme que ce soit, un soutien au FN et à ses candidats, la seule attitude cohérente, c’est de récuser l’un et l’autre choix, en maintenant nos candidats chaque fois que c’est possible ou en refusant de choisir quand le maintien n’est pas possible.

Au delà du contexte électoral actuel, la voie juste, c’est d’affirmer nos propres valeurs et notre propre projet pour créer les conditions du re-démarrage français. Entre le fiasco de la politique actuelle et l’irresponsabilité d’une sortie de la zone euro et de la dé-construction de l’Europe qui en résulterait, il existe d’autres solutions. A nous d’y travailler et de les rendre crédibles. 

Partager cet article

0 commentaires pour « Le PS et le FN »

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé
Alain Juppé 2017
5 ans pour l'emploi
inscrivez vous à la newsletter

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux