Blog Notes d'Alain Juppé

Nécessaires clarifications

Publié le 24/11/2014 par Alain Juppé

Les campagnes électorales finissent toujours dans l’effervescence et l’énervement. On l’a vu samedi après-midi à Bordeaux. Il n’y a pas de quoi en faire tout un plat. Pour ma part, j’ai vu pire. Restons sereins.

Mais, à la réflexion, il faut en tirer quelques leçons. Mes propos ont suscité, à deux reprises, des réactions hostiles d’une partie de l’assistance.

D’abord quand j’ai souhaité un rassemblement de la droite et du centre, pour faire échec au parti socialiste dont la politique a conduit le pays dans l’impasse où il se trouve aujourd’hui. Ce qui à l’évidence signifie que ce rassemblement s’adresse à l’opposition républicaine, c’est-à-dire à tous ceux qui s’opposent sans ambiguité au pouvoir actuel. Sifflets d’une partie de la salle. Il est indispensable que la future direction de l’UMP clarifie la ligne politique de notre mouvement. Il ne s’agit pas de fusionner des partis. Nous avions réussi à le faire en 2001/2002 avec l’UDF et le RPR. De nombreux centristes nous ont hélas! quitté en 2012. Aujourd’hui l’UDI veut garder sa spécificité. Pas de fusion-absorption donc, mais une alliance  sans exclusive, dans le respect mutuel. Toute autre stratégie serait suicidaire et ouvrirait les portes du pouvoir au FN.

Deuxième mouvement hostile dans l’assistance quand j’ai parlé, dans le même esprit, de primaires largement ouvertes. Nicolas Sarkozy y a fait une allusion dans son discours. Là encore une clarification est nécessaire : qui pourra voter et selon quelles modalités? Le nouveau président de l’UMP devra dire ses intentions. Nous apprécierons alors si ses propositions sont acceptables ou pas.

Partager cet article

0 commentaires pour « Nécessaires clarifications »

Ajouter un commentaire

Bonjour, vous avez pris le temps de me lire et me répondre.
Je tenais à vous remercier de cette forme d'engagement.
Rien que de m´apporter une réponse montre que nous partageons une passion, celle de notre pays. Pour ma part , je suis partisan du dialogue et, je vous remercie de l'avoir entamé avec moi.

Bien cordialement.
Alain Juppé
Alain Juppé 2017
5 ans pour l'emploi
inscrivez vous à la newsletter

Les derniers tweets

Sur Facebook

GALERIE INSTAGRAM

Bordeaux